Commentaires en ligne 


1 Evaluation
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'intégrale des Concertos pour piano de Bohuslav Martinü, très bien interprétés, 1 mai 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Cinq concertos pour piano (CD)
Bohuslav Martinü est né en 1890 à Policka, en Bohême (Empire austro-hongrois). Jeune, il entre au Conservatoire de Prague, mais il est deux fois renvoyé. Il poursuit son chemin en autodidacte, est engagé à l'Orchestre philharmonique tchèque en tant que second violon. Sa rencontre avec le compositeur et violoniste Josef Suk (1874-1935) marquera à jamais sa vie. Après l'indépendance de l'État tchécoslovaque, Martinü partit à Paris où il devint le disciple d'Albert Roussel (1869-1937), rencontra Arthur Honegger (1892-1955), et appartint à « L'Ecole de Paris », au coté d'Alexandre Spitzmüller (1894-1962), d'Alexandre Tansman (1897-1986), de Tibor Harsányi (1898-1954), de Marcel Mihalovici (1898-1985), d'Alexandre Tcherepnine (1899-1977), de Conrad Beck (1901-1989) et d'Igor Markevitch (1912-1983). Suite à l'occupation allemande, il passa en zone libre en 1940, puis partit pour les États-Unis. À la fin de la guerre, il se basera en France et en Suisse. Il mourut en 1959 à Liestal (Suisse). Il a été inhumé en 1979 à Policka, Tchécoslovaquie (République tchèque).

Il a laissé plus de quatre cents oeuvres, parmi lesquelles une abondante littérature pour piano, dont « Spalicek », les « Marionnettes », les « Miniatures », les « Préludes », les « Études et polkas », « Fantaisie et toccata », quatre « Dumkas » et une Sonate pour piano, une Sonate pour alto, une Sonate pour flûte, une Sonate pour clarinette, une Sonate pour trompette, cinq Sonates pour violon et piano, trois Sonates pour violoncelle et piano, deux Duos pour violon et violoncelle, deux Trios à cordes, trois Trio avec piano, sept Quatuors à codes, un Quatuor avec piano, un Quatuor pour hautbois, un Quintette à cordes, trois Quintettes avec piano, un Sextette, un Septuor et deux Nonettes, cinq Concertos pour piano, deux Concertos pour violon, deux Concertos pour violoncelle, un Concerto pour hautbois, deux Concertos pour deux pianos, un Concerto pour flûte et violon, un Double Concerto pour cordes, piano et timbales, un Triple Concerto pour violon, violoncelle et piano, une Rhapsodie-Concerto pour alto, plusieurs grandes fresques orchestrales, dont « Mémorial pour Lidice », les « Fresques de Piero della Francesca » et les « Paraboles », six Symphonies, des Opéras, dont « Juliette ou le clé des songes », « Mirandolina », « La Passion Grecque » et « Ariane », et plus de cent cinquante Mélodies.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Les Cinq concertos pour piano
Les Cinq concertos pour piano de Bohuslav Martinu (CD - 1998)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit