undrgrnd Cliquez ici Baby NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Soldes Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles36
4,6 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:14,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Fin 1970, les Doors ont jeté l’éponge suite à une dernière prestation en décembre à la Nouvelle Orleans. Jim n’assure plus, il est devenu une sorte de caricature de son personnage, ce Jimbo qui est son double noir et qui le pousse dans ses plus mauvaises inspirations. Dans un dernier mouvement de dépit et suite au refus de Paul Rothchild de produire leurs dernières démos qu’il vient de subir, les Doors installent un huit pistes dans les bureaux de leur management à Santa Monica, invitent Marc Benno (guitariste) et Jerry Scheff (bassiste de Presley) à se joindre à eux, et tentent un - peut-être - dernier coup de poker.
Aujourd’hui, on peut comprendre Rothchild ! Les Doors alignent les blues rustauds sur toute la première face qui, outre le single LOVE HER MADLY et le génial L.A. WOMAN, n’est pas passionnante de bout en bout (Canned Heat aurait été meilleur sur BEEN DOWN SO LONG !), et font presque illusion en début de deuxième avec L’AMERICA, le seul morceau à être un peu étonnant. Mais tout retombe dès HYACINTH HOUSE (pourtant superbe), car une évidence s’impose : Jim n’a plus la voix pour les chansons en demi-teintes des Doors… Seuls les blues et leurs grilles immuables semblent dorénavant adaptés à un coffre qu'il ne peut mener que dans les graves. Il se surpassera une dernière fois sur le chef-d’œuvre de ce disque qui suinte la fin (RIDERS ON THE STORM), puis il s’éclipsera à Paris où, tout le monde le sait, il ne trouvera qu’une baignoire en guise de lit de mort non élucidée.
Tops : RIDERS ON THE STORM, L.A. WOMAN, LOVE HER MADLY, L’AMERICA, HYACINTH HOUSE, THE CHANGELING
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je ne pense pas que L.A Woman représente bien l'aeuvre des Doors car ce sixième et ultime album enregistré avec leur icône charismatique, paru en 1971 (Jim Morrison est mort à Paris trois mois plus tard), sonne blues rock. Il n'a pas le côté psyché des précédents. Morrison, aux allures de Christ, à la présence bestiale, dépassait le quintal, mais sa voie y gagna en profondeur, le son est alourdi, bref on est à des années-lumière de la production qu'on connaissait des Doors. En gros, ça sent le sapin, la fin...mais l'esprit Doors demeure et c'est un disque essentiel. Laissez-vous embarquer par les « Riders On The Storm », ça vaut le détour ! Retenons aussi le morceau qui a donné son nom à l'album, America, Love Her Madly, Hyacinth Blues, Been Down So Long et The Changeling. Outre Big Jim au chant, Ray Manzarek (orgue et assurant la basse de sa main gauche sur un autre clavier), Robert Krieger (au jeu de guitare brillant) et John Densmore (batterie), sont tous au diapason. L'ensemble est des plus cohérents, raison pour laquelle l'album a été honoré du prix de l'Académie Charles Cros (en France). C'est donc maîtrisé, fignolé, intemporel. C'est d'la balle, profitez-en.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2003
Le dernier album des doors n'est peu etre pas le plus représentatif de leur oeuvre. Moins psychédélique que les autres mais beaucoup beaucoup plus blues (d'ailleurs on retrouve le génie du blues John Lee Hooker à la guitare sur Crawling King Snake !)ce n'est pas pour ça que l'on ne retrouve pas l'esprit Doors, bien au contraire et c'est tant mieux.
Je ne sais pas comment convaincre ceux qui ne connaissent pas encore Morrisson et compagnie qu'il s'agit là dans vrai "chef d'oeuvre" (bien que l'expression soit galvaudée de nos jours) alors je vous dis seuleument d'écouter juste Riders on the storm et succombez ...
0Commentaire13 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mon commentaire ne concerne pas la musique, qui est comme tout le monde le sait un grand classique
mais le support en DVD Audio.
Par rapport à tous les supports, je les ai tous pour ce disque, cette version en DVD Audio est de loin la meilleur au niveau de la qualité du son.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2014
Enregistrement fantastique. Le SACD est un réel 5.1 et non un stéreo multicanal adapté en SACD (comme indiqué sur le boitier). Les aigus sont lumineux et clairs, les basses sêches et somptueuses. Je connaissais bien le CD, mais ça n'a rien à voir, on redécouvre les morceaux avec des tas de nuances que l'on entend pas sur le CD. Voir les claquements de mains sur les canaux arrières pour The Changeling, L.A. Woman véritablement transformé, ou encore les guitares qui se répondent entre les canaux avant et arrières sur L'America. Un véritable SACD de démonstration où tous les canaux sont exploités et tous les morceaux magnifiques. Un des meilleurs SACD écouté.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 25 septembre 2005
Peut-être le meilleur album des Doors ? Ça se discute, effectivement on sent le génie dans ce dernier... Alors oui peut-être que c'est un de leurs meilleurs albums. Bien que ce soit difficile de décoller ses oreilles de la voix de Jim Morrison, c'est aussi très dur d'ignorer la manière dont Robbie Krieger joue de la guitare. Son jeu est brillant notamment pour les morceaux 'LA Woman' et 'Been Down So Long'. Il n'y a pas de solos assez longs à mon goût. Cet album ne peut pas s'écouter qu'une seule fois). Ce qui est triste c'est que c'est le dernier, le groupe le savait, l'album est blues et je crois que Riders On the Storm est indéniablement une des ballades lyriques que je préfère. Les Doors au sommet Achetez cet album !!
>>>>> Nelly
0Commentaire7 sur 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 janvier 2014
La voix de Jim Morrison, le blues, les textes, la musique.
Les musiciens, le bassiste Jerry Scheff apporte un groove blues magnifique libérant Manzarek. Pourquoi n'ont-ils pas pris de bassiste plus tôt? Batterie et guitares exceptionnelles. Psychédélisme rangé au rayon des accessoires dérisoires.
Bref un des disques les plus extraordinaires de la musique du siècle dernier.
Évidemment le génie de Morrison, voix et textes, domine et hurle son blues: "certains disent que son éclat est céleste, d'autres qu'il est l'abjection et la détresse du rêve occidental...(The WASP)"
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2014
Je ne parlerai pas de l'album en lui même, on le connaît, on l'aime ou pas, peu importe. Par contre le vinyl est réellement d'excellente qualité, il y a bien longtemps que je n'avais un pressage d'une telle qualité, très épais/lourd/rigide, juste un petit bémol pour le feuillet jaune qui entoure la sous pochette et fait le fond jaune qu'on voit sur la photo, j'aurai préféré une sous pochette jaune directement, ça aurait été plus simple, mais c'est un détail et ça n'influe pas sur la qualité du vinyl en lui même que je ne peut que recommander.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2013
Que dire de plus à propos de cet album, sinon qu'il est Le disque des Doors.
Tous les morceaux s'enchaînent à merveille. "The Changeling", "Love Her Madly" à "L.A. Woman", (qui clôturait la première face du Vinyle). Et ensuite, depuis "L'America", morceau un peu étrange mais vraiment bien, jusqu'à "Riders On The Storm" sans contexte, le meilleur morceau (en ce qui me concerne) de l'album.
Avec en prime, 2 titres Bonus, ce disque est à (re)découvrir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 avril 2014
en un mot ils ont massacré les doors : balance différente des instruments et de la voix de jim morrison, effets, paroles et cris rajoutés !!
11 commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

20,62 €