undrgrnd Cliquez ici Toys Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Cloud Drive Photos Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

3,6 sur 5 étoiles17
3,6 sur 5 étoiles
Format: CD|Modifier
Prix:6,88 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Grand album des West Coast-men, avec un éphémère chanteur, resté le temps de cet album. Une superbe production, des hits imparables (pas une seule chanson n'est ennuyeuse ou inaudible), des mélodies recherchées, des ambiances variées (David Paich, et Lukather poussant chacun à leur tour la chansonnette, mais ils sont assez loin de la performance vocale de Freggie). Excellent CD mal accueilli par la critique et le public, mais qui 20 ans après reste un monument du rock américain, parfaitement ciselé, avec un son actuel. Normal car conçu par des musiciens exceptionnels, de vrais génies du rock.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 29 janvier 2011
Alors là, je vais être clair : ce disque compte énormément pour moi. Enfin, non, il ne compte pas énormément, il compte ENORMEMENT. C'est un disque que j'ai écouté des milliards de fois étant gosse et ado, j'ai découvert Toto avec cet album. Comme je ne cessais de l'emprunter à ma médiathèque préférée, j'ai fini par l'acheter, tout simplement.
Sorti en 1984, Isolation est le cinquième album de Toto. Sorti après le succès mondial de Toto IV (1982, avec les tubes Rosanna et Africa - par ailleurs un disque pas mal, mais pas le meilleur du groupe), Isolation, malheureusement, a été victime du syndrome album arrivé juste après un succès mondial, et n'a pas réussi à égaler le succès de Toto IV. Et ce, malgré la présence d'un vrai tube, Stranger In Town. Le seul tube de l'album, mais loin d'être la seule bonne chanson d'Isolation.
Pour ce disque, le groupe est paré d'un nouveau chanteur, Fergie Frederiksen. En effet, Bobby Kimball, le premier chanteur lead du groupe, est parti après l'enregistrement de Toto IV. On trouve aussi un nouveau bassiste, Mike Porcaro, frère du batteur Jeff et du claviériste Steve. Mike Porcaro remplace David Hungate, lui aussi ayant quitté le groupe. Parlons du nouveau chanteur, qui officiera dans Toto de 1984 à 1986, mais ne chante que sur cet album (en 1986, Joseph Williams, fils du compositeur John Williams, arrivera, pour l'album Fahrenheit). Fergie possède une voix aigue, parfois stridente, mais vraiment incroyable, une voix proche de celles de Rod Stewart ou de David Coverdale, en plus aigue. Il ne chante pas sur tous les titres, mais quand même sur une grande majorité (How Does It Feels est chantée par le guitariste Steve Lukather, Holyanna et Stranger In Town sont chantées par David Paich, claviériste).

Fergie chante même en duo avec Paich (citron...non, ne riez pas : jeu de mots débile) sur le premier titre, le très pop Carmen (grande spécialité de Toto : les chansons dont les titres sont des prénoms féminins : Angela, Anna, Mushanga, Lea, Holyanna, Carmen, Rosanna...). Lion suit juste après, et démarre par un riff de guitare bien rock. Le morceau est enlevé, bien rock, la voix de Fergie fait des merveilles, c'est probablement le meilleur chanteur que Toto ait jamais eu, il renvoie Kimball aux pâquerettes. L'usage de cuivres est excellent, pas trop envahissant. Suit Stranger In Town, tube de l'album, un des meilleurs tubes du groupe, gros succès par ailleurs. Un morceau qui ne représente pas bien l'album, vraiment rock, tandis que ce titre, malgré un beau solo de gratte final, est très pop. Angel Don't Cry suit, et c'est admirable. Le thème principal de l'album est contenu dans son titre, l'isolement. Chansons parlant d'un amour brisé, perdu, déchiré (How Does It Feel, qui suit, chanson calme et très belle, sous-estimée). Chansons aux paroles tristes, sur une musique enlevée, rock, vive.

Endless est efficace en guise d'entrée de seconde face (refrain excellentissime), Isolation assure tout par la suite, Mr Friendly, malgré son intro pop, est un titre très rock, et Change Of Heart est un morceau aussi simple qu'efficace. Holyanna, de Paich, me plaît moins, le morceau, avec son piano envahissant, est trop pop et soupasse. C'est le seul moment faiblard de l'album, et manque de bol, c'est la conclusion du disque.
Ce qui n'empêche pas Isolation d'être un des meilleurs albums de Toto, et un de mes albums de chevet, malgré son coté très commercial (Toto, années 80, année 1984 prétendument catastrophique). Il y à des choses qui ne se commandent pas. J'ai été bercé, enfant et ado, par des 10 chansons, et je l'aime toujours autant. Il en sera de même jusqu'à la fin !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mai 2009
Je pense que cet album est excellent car il est inspiré et énergique, les interventions de Steve Lukather sont comme d'habitude de grande classe.
Ce cd est un must du rock fm.
Certes la voix du chanteur peut paraître parfois un peu haute et les arrangements un peu datés.
Mais il faut le remettre dans le contexte l'année de sa sortie. (1984)

Mes titres préférés :
"Angel don't cry", "Endless", "Isolation", "Stranger in town", "Change of heart", "Carmen", "Mr Friendly".
(bah presque tous en fait !!)

Note : 17/20
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 septembre 2001
Après un changement de line-up important et le succès énorme de « IV », Toto nous livre un album étonnant, varié qui rompt avec leur style habituel. Tous les ingrédients qui font la musique de Toto sont présents : mélodie ciselées, tempos rapides, chant superbe. Le seul reproche serait une prédominance un peu exagérée des claviers ou de la guitare suivant les titres - ce qui casse l'équilibre - et une sous-utilisation du piano (élément distinctif du groupe) au profit des synthés. Bref, des morceaux qui ressemble à du Toto dans l'esprit mais avec un son trop typé années 80 (synthés à outrance notamment !) qui ne leur ressemble pas du tout. Malgré cela, cet album mérite une écoute attentive car il renferme des perles rock (« Angel don't cry », « Endless », « Isolation », « Mr Friendly » et « Change of heart ») et montre un visage inhabituel de Toto.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 décembre 2006
Je n'ai jamais porté d'importance à ce disque, mais il y a deux ans je l'ai reécouté et là... le choc !
Je n'ose pas imaginer la difficulté qu'a eu le groupe à trouver Fergie Frederikson. Remplacer Bobby Kimball le lendemain de la sortie de Toto IV !
Mais Fergie est l'homme de la situation : Il compose et s'ensort bien dans son rôle !

Quant au troisième frère Porcaro(Mike) à la basse, il rend la rythmique plus cool avec de bonnes lignes de basses qui tournent bien !

Pour conclure, Isolation à un son très 80's, ce qui je doit avouer n'ai pas ma tasse de thé. Mais les musiciens de Toto sont tellement de bon musiciens que l'on ne peut ignorer !
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 octobre 2002
bien sur, à la fois du fait de la personnalité de F. Frederiksen au chant et d'un choix musical centré sur le hard FM, isolation est un album à part. On ne retrouve pas le côté funk/groove d'un album comme "seventh one". Pour autant, il est par certains côtés moins hard que "kingdom of desire".
La grande qualité de isolation sont ces compos très efficaces, et des mélodies superbes avec un souci d'arrangement et de finesse (carmen, hollyanna). Mais pour moi le chef d'oeuvre reste le morceau-titre : isolation. La puissance et la magie toto.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 1 octobre 2015
Un album unique dans la production eclectique de TOTO
L'influence du chanteur de YES est incontestable
Une sonorité très marquée années 80 avec une influence Européenne Inhabituelle chez TOTO
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 juin 2002
Ce CD de TOTO regroupe quelques-uns de leurs meilleurs titres ! ISOLATION vaut bien mieux que le Best Of. Le commentaire que j'ai vu parlait de titre tels que Endless, Isolation, Change of Heart... oui elles sont excellentes, mais il a oublié les fabuleux Carmen et Lion, ainsi que Stranger in Town (que l'on retrouve sur le Best Of). Si vous aimez des titres bien Rock avec une bonne guitare, du bon synthé, des chants d'enfer, et un rythme qui tue, ce CD est fait pour vous.
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 20 janvier 2002
C'est le 5e album de toto et l'absence de bobby kimball se fait sérieusement ressentir. Remplacé par la bonne voix de fergie fredericksen, isolation souffre d'un cruel manque d'originalité. Pour moi 3 titres sont a en extraire: Angel don't cry,stranger in town et holyanna? Ces 3 purs chef d'oeuvres se démodent certes un petit peu mais procurent quand meme un plaisir monstre a écouter. Je le conseille aux puristes mais pas aux débutants de toto qui ferient mieux d aller voir the seventh one ou kingdom of desire. Un bon album
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 août 2005
Ce n'est pas mon album favori, mais je retiens quand même quelques titres très efficaces : "Angel Don't Cry", "Carmen", "Endless" (mon préféré de l'album), "Lion" et l'énergique "Holyanna". Beaucoup adorent "Stranger In Town", pour ma part ce morceau fait parti de ceux que je n'aime pas du tout.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)