undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

10
3,9 sur 5 étoiles
I'm Your Man
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 septembre 2003
On tient sans doute dans ce disque l'opus le plus abouti et le plus cohérent de la seconde partie de la carrière du poète canadien. Trouvant son unité dans l'usage systématique de nappes de synthétiseurs et de choeurs féminins se mariant harmonieusement à la voix grave du chanteur, l'album alterne ballades magnifiques et protest-songs des mieux senties, climats pince-sans-rire ou très va-t-en-guerre, le tout baigné par l'ironie et le pessimisme cinglants d'un Cohen au mieux de sa forme, signant là parmi ses meilleurs textes et ses meilleures mélodies. A ce niveau de maitrise, on atteint une sorte d'idéal abstrait (mais combien sensuel), comme une idée de la chanson pure. En fin de parcours, le barde se paie d'ailleurs le luxe de rappeler qu'il est un des seuls song-writers actuels à tutoyer l'éternité, en se fendant d'un Tower Of Song impeccable, aussi désarmant de drolerie que de noirceur, et ne faisant allégeance à un âge d'or mythique que pour mieux saluer l'avenir. C'est parfait.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 9 avril 2007
Je crois que quand on aime la musique de Leonard Cohen, on finit par aimer tous ses disques. J'ai pas mal attendu avant d'acheter celui-là, et puis finalement je me suis laissé tenté parce qu'il est très bon. Il faut quand même reconnaître qu'il faut un peu de temps pour s'habituer aux disques les plus récents de Cohen : la voix et le son changent vraiment à partir des années 80. Cela dit, une fois qu'on l'a accepté, on ne boude pas son plaisir. Donc, si vous venez de découvrir "Songs of Leonard Cohen" et que vous le classez dans votre Top 5, un jour ou l'autre, vous aimerez sans doute "I'm your man".
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 24 septembre 2001
Tout l'univers de Leonard Cohen est ici résumé. Ce disque est sombre, pessimiste, mais aussi plein d'humour et, surtout, de poésie. Bref, c'est un album de Leonard Cohen comme on l'aime et comme lui seul est capable de proposer.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1000 PREMIERS RÉVISEURSle 5 octobre 2012
En plein milieu des années 80, Leonard Cohen sort cet album franchement intéressant qui va quelque peu le relancer. Les compositions sont toutes très bonnes, avec les paroles idoines bien sûr, très peu de déchets et mention spéciale pour les grandioses "Everybody Knows" et "I'm Your Man". Le voix de Leonard, bien mûre, est excellente dans le registre fatigué et désabusé (et puis il le dit dans la dernière chanson: il est né avec une voix en or, chantant cela de sa voix la plus caverneuse). Jusqu'à la pochette magnifique d'humour avec cette photo montrant un homme bien désoeuvré mais, c'est écrit au-dessus, il vous l'affirme, il est votre homme. Alors, qu'est-ce qui cloche? Le son. Instrumentation spartiate à base de synthés malingres et de boites à rythmes chétives, rehaussés parfois de choeurs enjoués, quand ce n'est pas d'un horrible sax FM. En même temps, on imagine bien que c'est un peu fait exprès, dans ce grand numéro de rigolard cynique, de jouer perversement la carte du son ridicule qui interdit de se prendre trop au sérieux. Ca a bien du faire marrer notre homme. Mais quand même, c'est bien dommage. Le disque aurait été bien meilleur avec un son authentique.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 7 mars 2009
Là, on parle de ces disques qui forgent l'âme, aident à vivre et même rassurent, sinon quant à l'état des choses, mais du moins quant à sa propre condition d'amant, d'athée, de père, de je ne sais quoi encore... Et cela, absurdement, grâce à des chansons qui resteront des sommets de noirceur et d'humour brutal et cruel. Cohen est désormais un poète acceptable pour l'intelligentsia Rock, parce que revêtu des oripeaux du vieux satyre, de l'iconoclaste belliqueux (aux synthés provocateurs...). Sous le règne de la terreur et des désillusions, l'épouvantail de l'humanité se ballade d'un air entendu, et il a une grenade dégoupillée dans la poche de son imperméable crasseux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 30 avril 2012
Un album qui n'a pas pris une ride. Très bon pressage comme souvent chez Music for vinyl.
Pochette à l'identique et paroles présentes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 15 janvier 2007
Pour ma part, j'ai découvert Léonard Cohen par cet album, qui m'a enchantée et m'a donné envie d'en connaître plus...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 juillet 2003
Depuis le début des années 70', Leonard Cohen sort des albums inégaux, sinon décevants et "I'm your man" est le dernier de cette série bancale ("The Future" et "Ten new songs" permettront au Maître de se relever majestueusement).
Musicalement parlant, c'est assez moyen : beaucoup trop de synthétiseurs et de choeurs dénaturent parfois des compositions réussies (comme l'insupportable "Jazz Police").
Parmi les huit chansons seulement qui composent cet opus, on retiendra le dansant "First we take Manhattan", le lucide "Everybody know", ainsi que les émouvants "I'm your man", "I can't forget" et "Take this Waltz". Cela dit, ces chansons n'atteignent en aucun cas les grandes réussites du poète canadien à ses débuts...
En conclusion, nous pouvons dire que cet album comptera pour les vrais fans, mais il est déconseillé de l'acquérir dans le but de découvrir la musique de Cohen.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 26 février 2003
La voix est formidable mais les rythmes sont trop orientés vers la simplicité voire même le simplisme. Trop de musique électronique sans vrai instrument qui viendrait accompagner sa voix, comme le vieux Joe et ses guitares.
Préférer le Live ou les productions plus anciennes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 novembre 2010
Je ne connaissais ce chanteur que de nom jusqu'à ce qu'une chanson entendue dans la série "The L-word" me séduise au point d'en chercher l'interprète.

Outre "I'm your man", j'ai particulièrement apprécié "Everybody knows" dont je connaissais une autre version mais, dans l'ensemble, ce disque est une très agréable découverte. Je recommanderais,en tous cas, cet achat à ceux qui ne connaîtraient pas Léonard Cohen et apprécient la voix particuli§re de Joe Cocker qu'il n'est pas sans rappeler
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Ten New Songs
Ten New Songs de Leonard Cohen (CD - 2001)

The Future
The Future de Leonard Cohen (CD - 1992)

Songs From The Road
Songs From The Road de Leonard Cohen (CD - 2010)