undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

  • Trash
  • Commentaires client

Commentaires client

14
4,2 sur 5 étoiles
Trash
Format: CDModifier
Prix:9,91 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
"Ultimate sin" chez OZZY, "Turbo" pour JUDAS PRIEST, "Savage amusement" chez SCORPIONS, la liste est longue. A travers ces quelques exemples, dans ce milieu des années 80, même la plus chevronnée des formations métallique se devait de répondre à certaines exigences du marché pour ne pas craindre de finir classée au registre de "Gloire passée" ( et donc dépassée).
La toute puissante chaine MTV dictant désormait sa loi et ses codes à qui voudrait entrer et/ou rester dans la place, certains Artistes, à la notoriété pourtant reconnue, se doivent désormais d'appliquer certains shémas ou figures, + ou - imposés, afin d'accroitre leurs chances de continuer à vendre LEUR musique.
La méthode a depuis fait ses preuves et continue de faire recette... Aujourd'hui encore.
Alors, prenons cet album "Trash" pour ce qu'il est: Un album + ALICE que COOPER, avec son lot de refrains imparables et de (plutôt) belles mélodies. Car en matière de "savoir faire", Monsieur Furnier n'a finalement jamais eu besoin qu'on lui donne des ordres. 14/20
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
je ne suis pas fan d'alice cooper et ne connais pas grand chose de la carrière du bonhomme. ce que je connais de lui, ce sont surtout les reprises que d'autres ont réalisées (anthrax avec I'm eighteen, children of bodom avec bed of nails et tarja turunen avec poison) et il me semble que c'est trash qui est l'album le plus repris, donc je me le suis procuré, histoire de ne pas mourir idiot et de connaitre un peu la discographie d'alice cooper.
je me suis aussi procuré hey stoopid (après tout, il était mentionné dans wayne's world!) et c'est trash que je préfère! c'est le son de batterie, typiquement 80's que j'adore, et qui claque bien sur les titres "poison" (le tube de l'album),"house of fire","bed of nails" et sur la ballade "hell is without you" (eh oui, mais quand c'est bien fait...!).
le big rock des eighties, moi j'aime bien écouter ça en voiture, en famille, ça passe plutôt bien. le death metal ne plait pas trop au enfant, mais alice cooper ça passe plutôt bien et je préfère çà au r'n'b.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 mai 2004
"Trash" est peut-être l'album le plus commercial d'Alice Cooper. Il a été étudié et formaté pour relancer la carrière d'Alice. Si je vous dit "Desmon Child" cous me dites ? Ben oui, plein de gens connus et un album qui se vend bien.
Pour autant il n'est pas mauvais. Très FM, mais c'est pas trop grave. L'esprit reste à peu près intact, et c'est le principal.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
4,5/5

Que se passe t-il quand un vieux shock rocker has been est, d'un coup, pris d'affection par le gotha du hard rock américain des années 80 ? Trash, évidemment !, l'album du retour en forme commercial d'un Alice Cooper qui, ayant abandonné les substances qui l'ont si longtemps handicapé, retrouve toute sa verve et tout son allant dans une galette de pop metal pas piquée des vers.
Evidemment, certains pousseront des cris d'orfraie devant cette si grossière trahison, ce si criant abandon au dieu dollar... Sauf que, à part les deux premiers albums sur le label de Zappa, cette vulgarisation grand-public du rock'n'roll a toujours un peu été le crédo de Vincent Furnier qui a toujours privilégié de bonnes mélodies à quelque intégrisme "décibélique" que ce soit. Alors, forcément, il le fait au goût du moment de création de la galette et il le fait bien, et bien entouré aussi. Parce que, Mesdames et Messieurs, il y a du beau monde autour de la petit équipe montée pour l'occasion, du beau monde dans les musiciens invités (voir la liste plus bas) mais aussi chez ceux qui ont épaulé le vieux rocker dans la création de son retour en force. Desmond Child déjà qui, coauteur des plus gros tubes de Bon Jovi et de quelques autres, est de toutes les chansons sauf une et produit même l''opus, Diane Warren ensuite, l'équivalent féminin du précité connue pour avoir bossé pour à peu près tout le monde, Joan Jett ensuite venue infuser un peu de sa furie rock'n'roll, Ritchie Sambora de Bon Jovi enfin apportant son know-how de faiseur de rock grand public.
Mais l'essentiel, évidemment, est dans la qualité des chansons et, là, on n'a pas à se plaindre. Parce que si ce hard rock mélodique aurait été beaucoup trop à l'eau de rose pour être supportable par un vocaliste lambda, il prend une tout autre substance avec les vocaux vicieux d'un mec qui a, en plus, retrouvé une sacrée voix en abandonnant les excès de substances en tous genres et sait, par conséquent, glisser une belle dose d'acide dans le festin radio-compatible ici présent. De fait, il y a les assez irrésistibles singles en guise d'apéro, quatre d'iceux allant de l'accrocheur hard pop (Poison, Bed of Nails, House of Fire) à la belle power ballad telle qu'Aerosmith sut en faire dans les années quatre-vingt (Only My Heart Talkin', où impression fortement renforcée par la contribution vocale de Steven Tyler), mais, en vérité, c'est tout l'album qui atteint le cœur de la cible en déboîtant quelques beaux rockers addictifs (Spark in the Dark, This Maniac's in Love with You, Trash et I'm Your Gun) et même un de ces morceaux péri-théâtraux dont Alice s'était fait la spécialité (Hell Is Living Without You). Résultat ? Un album à visée certes commerciale, c'est assumé, mais beaucoup moins vendu qu'il n'y parait puisqu'étant, en substance, un vrai retour au hard rock pratiqué par Cooper lors de sa glorieuse période de la première moitié des années soixante-dix simplement remis au goût du jour pour une génération qui, rappelons-le, n'avait cure de cet ex-junkie éternel revenant qui venait de commettre deux albums beaucoup plus costauds mais nettement moins substantiels que ce Trash (Constrictor et Raise Your Fist and Yell respectivement de 86 et 87).
Comme il y a parfois une justice, l'album rencontra un joli succès pour une embellie populaire certes de courte durée pour son auteur mais qui lui permit d'opérer une indéniable remise sur de bons rails qui dure toujours aujourd'hui. Raison de plus pour recommander ce Trash très réussi.

1. Poison 4:29
2. Spark in the Dark 3:52
3. House of Fire 3:47
4. Why Trust You 3:12
5. Only My Heart Talkin' 4:47
6. Bed of Nails 4:20
7. This Maniac's in Love with You 3:48
8. Trash 4:01
9. Hell Is Living Without You 4:11
10. I'm Your Gun 3:47

Alice Cooper ' vocals
John McCurry ' guitar
Hugh McDonald ' bass
Bobby Chouinard ' drums
Alan St. John ' keyboards
&
Steven Tyler ' vocals (track 5)
Jon Bon Jovi ' vocals (track 8)
Kip Winger ' vocals (track 10)
Joe Perry ' guitar (track 3)
Richie Sambora ' guitar (track 9)
Steve Lukather ' guitar (track 9)
Kane Roberts ' guitar (track 6)
Guy Mann-Dude ' guitar (tracks 2, 4, 7)
Tom Hamilton ' bass (track 8)
Joey Kramer ' drums (track 8)
Mark Frazier ' guitar (track 8)
Jack Johnson ' guitar (track 8)
Paul Chiten ' keyboards
Steve Deutsch ' synth programming
Gregg Mangiafico ' keyboards & special effects
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Après une période brutale pour "Raise Your Fist And Yell" qui baignait dans une ambiance de film d'horreur avec des titres très heavy, Alice se fait sexy pour l'un de ses disques les plus réussis, les plus vendus et les plus acclamés. Aidé par une poignée d'auteurs-compositeurs de pointe (Desmond Child en tête mais aussi Jon Bon Jovi, Richie Sambora ou bien Diane Warren entre autres), Alice parvient à faire un vrai miracle en pondant des classiques indémodables avec "Poison", "Bed Of Nails" ou bien "House Of Fire", un titre écrit par qui? Difficile à dire car il existe une démo de Bon Jovi en 1988 jouant ce morceau et il est dur d'imaginer le groupe enregistrer une démo écrite par Joant Jett en partie! Par contre, Jon Bon Jovi et Richie Sambora ont écrit "The Ballad Of Alice Cooper", chanson non-retenue mais qui est disponible sur le net à travers un bref extrait.
Les titres n'étant pas des singles sont aussi bons, à commencer par le racé "I'm Your Gun", le puissant "Why Trust You" ou bien l'étrange "This Maniac's In Love With You". Malgré un son costaud mais aussi désormais daté (il manque tout de même une deuxième guitare rythmique parfois pour bien soutenir les riffs comme pour "Spark In The Dark"), le disque fait mouche à chaque titre. Entouré d'invités prestigieux (Bon Jovi, plusieurs membres d'Aerosmith, Steve Lukather,...), Alice livre un album imparable dans le fond comme dans la forme. Trois millions de copies plus tard, le constat était bien là : ce disque reste l'un des emblématiques travaux de ce grand monsieur du hard-rock!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 20 juin 2012
Les mauvaises langues disent que Trash est un album de Desmond Child avec Alice Cooper en invité spécial...
Bon... Ce n'est pas totalement vrai, Alice Cooper a aussi écrit les paroles...
et puis bon, avec sa voix de vielle sorcière, il arriverai quand même à faire du rock en reprenant le répertoire de Céline Dion.
Alors c'est vrai que le son de cet album n'a pas super bien vielli, l'omniprésence des synthés est un peu agaçante, les compos très standardisées FM manque de personnalité, mais la personnalité c'est Alice Cooper et son timbre inimitable. Et puis, si comme moi, vous aimez les mélodies faciles, les refrains qui restent en tête toute la journée, les hymne que l'on reprend en cœur avec 50000 chevelus, les invités prestigieux comme Bon Jovi, Toto ou Aerosmith, écouter 4 fois d'affilé le même disque au cours d'un long trajet sans vous en lasser, les arrangements minutieux et le riff de Poison, alors Trash est fait pour vous. Il a été conçu pour plaire au plus grand nombre, et c'est réussi.
16/20
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Dans les 80's,l'amérique est divisé en deux parties...le thrash metal d'un coté,et le glam metal de l'autre,c'est de ce deuxiémes courant musical que alice cooper puise l'inspiration,pour son nouvel album"trash"!!!Le résultat une pure bombe de hair-metal,fun,accrocheur,tant dans les riffs que dans les couplets/refrains chanté avec cette voie si unique du maitre.Ne délaissant pas sa panoplie de boggeyman du rock,alice reprend ses thémes horrifiques qui lui sonts si cher,sur une musique festive au possible!!!Et si mon commentaire porte le titre"poison",c'est tous simplement car c'est franchement l'un des meilleurs morceaux des 80's,tous styles confondus(ceux et celles qui onts assisté(e)s à une messe du sieur cooper,me comprendronts...ce titre fout un feu pas possible en live!!!),mais tout est à écoutés en boucle et à fort volume!!!L'un des meilleurs albums glam metal de tous les temps,ni plus,ni moins.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 20 juin 2003
N'étant pas un fan de la première heure, j'ai vraiement découvert "Vincent FOURNIER" dit Alice COOPER avec cet album. Pour les fans du début, certains le taxeront de "commercial" (mais tout ce qui se vend est commercial). Et pour moi, c'est l'album qui la relancé. Une bonne production, de bons musiciens, des morceaux avec de belle mélodie font de cet album un des meilleurs de la fin des 80's. La collaboration avec de grands noms tel que D Child, R Sambora, S Tyler etc est bénéfique. Tant pis si on prend le train en marche, le principal c'est de le prendre !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 septembre 2014
super cd, super musique, super groupe/chanteur, que dire de plus, sauf qu'on a envie de mettre ce foutu cd à fond et d'en faire profiter le voisinage !!!! EXCELLENT !!!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 12 juin 2012
Le meilleur album d'Alice Cooper de mon point de vue, du vrai hard rock avec des contributions de Bon Jovi et Aerosmith + Desmond Child en chef d'orchestre !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Welcome to My Nightmare
Welcome to My Nightmare de Alice Cooper (CD - 2012)

Constrictor
Constrictor de Alice Cooper (CD - 1995)

Hey Stoopid - Deluxe
Hey Stoopid - Deluxe de Alice Cooper (CD - 2013)