Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE REGIS LOGIVIERE MAGAZINE ROCK&FOLK, 29 janvier 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sleepless Nights(W/The Flying Burrito Brothers) (CD)
CHRONIQUE DE REGIS LOGIVIERE MAGAZINE ROCK&FOLK JUILLET 1976 N°114 Page 100
Album 1976 33T Réf : A&M SP 4578 us
On se souvient encore de Gram Parsons, de ses longs cheveux lisses et plats qui encadraient un visage d'une molle beauté, éclairé par un regard pur et franc d'adolescent rêveur, mais qui portait néanmoins la marque d'une vie intérieure terriblement soucieuses et tourmentée. Comme s'il avait toujours pressenti la fin tragique qui l'attendait, l'ombre de la mort semblait constamment se lire au coin de ses lèvres animées d'un sourire amer.
Gram Parsons était l'âme des Flying Burrito Brothers, et le groupe n'a rien produit de bien intéressant depuis le jour où il l'a quitté pour magnifier enfin son art hors du cadre étroit d'un groupe qu'il connaissait peut être trop bien.
Au sien des Flying, Gram réussit cependant à imprimer sa marque sur chacun des membres du groupe, jusqu'à rendre chaque chorus de pedal-steel, chaque ligne mélodique, chaque structure rythmique et chaque scansion de guitare basse terriblement dramatique et émouvante. Peu de temps avant sa séparation d'avec les Flying Bros., Gram Parsons avait enregistré quelques bandes avec eux, des classiques du country et du honky-tonk, dans le but de produire un album qui puiserait sa force et son inspiration au plus profond des racines du genre. Pour d'obscures raisons, cet album n'a jamais vu le jour, et c'est seulement aujourd'hui que l'on nous présente quelques-uns des morceaux qui devaient le composer.
Outre ces inédits des Flying Burritos, "Sleepless Nights" recèle également trois chansons déjà connues :
"Honky Tonk Women", "Green Green Grass Of Home" et "Tonight The Bottle Let Me Down", qui figuraient sur de précédents albums des Burritos. Des sessions de "Grievous Angel", le second album-solo de Gram enregistré avec Emmylou Harris, il restait encore quelques morceaux non commercialisés qui ont été récemment mixés par Emmylou et Hugh Davies, l'ingénieur du son qui officiait sur "Grievous".
Trois joyaux d'une mystérieuse beauté, qui viennent compléter un disque déjà bien rempli. Loin de la nécrophilie galopante qui a sali la mémoire de bien d'autres disparus peut être trop vieux pour le rock'n'roll mais sûrement
trop jeunes pour mourir, "Sleepless Nights" est le dernier témoignage qui nous relie à jamais à Gram Parsons, à ce prince de la musique country rock, le seul qui ait porté aussi haut ce genre maudit, traité trop légèrement par les milliers de musiciens/tâcherons qui l'ont si mal exploité.
Le seul qui vaille encore la peine d'être écouté, parce qu'il a su échapper à l'insignifiance en faisant passer ses angoisses à travers une musique qu'il pressentait encore riche de possibilités. "Sleepless Nights" est l'un des disques les plus tristes que je connaisse, aux côtés de "Berlin" et de "Home". Depuis que je possède cet album, bien peu de gens à qui je l'ai fait écouter ont réussir à tenir en place jusqu'au dernier morceau, tant cette musique les mettait mal à l'aise et leur était insupportable dans son flip infini. Chaque note de l'album résonne dans les nuits d'insomnies comme un coup, si doux et pourtant si violent et dramatique, porté au cerveau.
Mais si l'on réussit à maîtriser son envie de balancer le disque par la fenêtre pour pénétrer réellement l'univers de Gram Parsons, sa musique et sa voix déchirée par l'émotion entraînent irrésistiblement vers un abîme d'horreur qui redonne tout son sens à la musique : faire ressentir à d'autres ce qu'ils perçoivent confusément au fond d'eux-mêmes sans avoir les moyens de l'exprimer.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Sleepness nights, 26 juillet 2013
Par 
C. Sacchi ""Melmoth"" (Toulouse, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Sleepless Nights(W/The Flying Burrito Brothers) (CD)
Troisième album solo (avec ses amis du Flying Burrito Brothers). Des chanson tristes et élégantes, du Prince de la Country.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit