undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

3,7 sur 5 étoiles3
3,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
2
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:8,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 1 septembre 2015
1983. Ses derniers albums n'ayant guère marché, Iggy Pop n'a plus de contrat discographique. Il se retire du monde du rock (il tentera de se lancer comme acteur), se débarrasse définitivement de ses addictions et se marie. Ayant sous le bras quelques maquettes réalisées avec Steve Jones (guitariste des Sex Pistols), il les soumet à un David Bowie au faîte de sa gloire (CHINA GIRL a d'ailleurs mis Iggy à l'abri du besoin) et ce dernier va intervenir auprès d'A&M pour le faire signer (en fait, Iggy devait encore un album par contrat à Bowie). Ce qui fût fait, mais à condition que Bowie produise le disque et que celui-ci ait un vrai potentiel commercial. BLAH BLAH BLAH n'a donc servi qu'à remettre Iggy sur les rails.
Sous l'égide d'un Bowie hélas piégé par les sons à la mode, Iggy va se faire plus Pop que jamais sur cet album rempli de chansons d'amour ! Disque de crooner, il alterne le très bon (WINNERS & LOSERS, le rockabilly REAL WILD CHILD de John O'Keefe, qui deviendra son plus gros hit), le bon (SHADES, CRY FOR LOVE, l'autre hit à la voix plus bowiesque que jamais), mais aussi le très mauvais (FIRE GIRL, HIDEAWAY). Tout ceci sous le joug de sonorités que son époque distillait sans pitié, mais qui n'annihilent toutefois pas la qualité des quelques vraies bonnes chansons présentes ici et réservées en priorité à tous ceux qui sont amoureux de la belle voix grave de l'Iguane lorsqu'il fait son reptile de charme.
Tops : REAL WILD CHILD, CRY FOR LOVE, WINNERS & LOSERS, SHADES, ISOLATION, BLAH BLAH BLAH
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 juin 2014
Une voix grave, hyper organique mixée à un rock mid-eighties alliant synthés et guitares électriques, cet album d'Iggy Pop est un parfait équilibre.
Avec David Bowie, Erdal Kizilçay et David Richards aux manettes, ça sonne super bien. De la puissance, de la finesse, au service de compos mid-tempo magnifiques.
La bonne vieille époque riche de créations originales et classes
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 8 février 2016
Not the best Iggy album, obviously, but a good collaboration (again) with David Bowie - and maybe one of HIS best albums of the 80s...
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,99 €
8,24 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)