undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

6
3,3 sur 5 étoiles
Human Touch
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 août 2009
31 Mars 1992, ce n'est pas un album qui sort mais deux d'ou mon titre de Double Faux Album. Formule explicite car le "faux" caractérise le fait que les deux galettes Springstiniennes ne sont pas vendues ensemble mais bien séparément. "Human Touch" et "Lucky Town" sont les coupables du retour du Boss après près de 5 ans d'absences et, ceux, sans sa formation du E Street Band avec lequel il s'est séparer en 89 après son divorce avec Julianne Phillips. Notons que ce changement à 180 dégrée a été réalisé par la Scialfa qui su toucher le cœur de Springsteen et qu'entre 89 et 92, ils se sont mariés et ont eu deux enfants. De ce fait, la thématique de nos deux albums en présence, « Human Touch » et « Lucky Town » sont les dignes héritiers de l'évolution que le Boss nous avait fait goûter avec « Tunnel Of Love ». En effet, dans ce dernier, il explorait la fragilité du mariage, de l'amour et de ses complexités. Dans ces deux albums de 92, il nous compte la joie du mariage, la vie familiale. On y trouve une maturité des textes, une universalité où tout le monde peut se retrouver. Le mariage, l'amour, la joie d'être Père... tout le monde connait où en fera l'expérience. Aussi, pour moi, j'ai aborder ces deux albums comme un seul. Il ressort un avis très positif de cette écoute.

Concentrons nous sur « Human Touch » qui a souvent été pointé du doigt comme le gros loser. Personnellement, j'ai envie de dire que c'est un album totalement sous-estimée et la sortie simultanée a certainement été néfaste pour lui. Ce que l'on peut dire de suite et que le son typique des années 80, qui était la composante principale de « Tunnel Of Love », a disparu. Tant mieux car cela permet au Boss de redonner sa place à une production qui lui ressemble davantage. Guitare au premier plan et composition digne du Boss, plus rock, plus envoutant, plus ensorcelant.

La chanson éponyme de l'album en est la parfaite démonstration et signe une bonne ouverture dynamique et entrainante. "Soul Driver" est d'humeur changeante, mélancolique booster par l'énergie du Rock. Une composition puisant dans un brillant accompagnement d'organe. Mélodie inspirée qui en fait l'une de mes favorites ! Vient ensuite "57 Channels (And Nothin' On)", un genre New age Folk contrastant avec l'album. "Cross My Heart" est une belle balade typique du Boss sur un air de blues classique avec un bon gimmick de gratte. "Gloria's Eyes" a des guitares aiguës, électrisante avec un Bruce dynamique. "With Every Wish" et "Roll of the Dice" marquent un coup d'arrêt, petite ballade trompettiste pour la première et Rock énergique pour la seconde. Pas forcément désagréable, pas forcément mauvais non plus, c'est du Bon Springsteen. Qui s'en plaindra ?

On en arrive alors à la seconde partie de l'album qui, sans aucun doute, permet de claquer la porte au nez de tous ses détracteurs, des Messieurs Vérités et de leurs jugements péremptoires et définitifs comme quoi cet album serait le moins inspiré du Boss. Ne comparons pas ce qui n'est pas comparable avec sa Trilogie "Born" où le contexte, l'époque, l'expérience personnelle et/ou vie de l'artiste ne sont pas les mêmes, prenons l'album tel quel et l'objectivité se fait maitre ! "All or nothing at all" et "The long goodbye" sont de grandes chansons Rock où Bruce se lâche à fond. Les morceaux plus lents "I wish I were blind" et "Man job" sont de vrais merveilles mélodieuses. "Pony Boy" est une country folk de grande classe. Indéniablement, un très bon album où la guitare reprend son bon droit. Springsteen est au-dessus du lot !

Durée : 58minutes - 14Chansons

En 92, The Boss a pratiquement boucler "human Touch" et retournant en studio pour y composer les dernières chansons, aboutira à des cessions prolifiques qui donneront naissance à son frère jumeaux : "Lucky Town". Merci à Luc B pour m'avoir initier à Springsteen.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Chroniquer positivement cet album ainsi que Lucky Town sorti simultanément, semble à contre courant des critiques habituellement et régulièrement entendues ou lues ici et là depuis leur parution en 1992.

Et pourtant, ces deux albums ne sont pas dénués d'intérêt : certes les textes sont dans la lignée de ceux écrits pour le décevant précédent album (Tunnel Of Love), certes le légendaire E Street Band n'a toujours pas été re-convoqué mais deux points très positifs se dégagent de ces nouvelles livraisons du Boss. D'abord, les mélodies sont bien plus inspirées que sur Tunnel Of Love (voir entre autres Human Touch et Man's Job sur Human Touch et Better Days, Lucky Town, If I should Fall Behind et Living Proof sur Lucky Town).

Ensuite la production est revenue à quelque chose de bien plus convenable que dans les années 80 : les guitares sont de retour au premier plan et la batterie a un son... de batterie (!!!).

Enfin, l'inspiration de Springsteen semble de retour dans un registre beaucoup plus roots et rock n'roll et donc bien plus digne de lui. En effet, à quelques exceptions près dont le très dispensable 57 Channels sur Human Touch, il n'y a pas grand chose à jeter sur ces deux albums qui ne sont certes pas les meilleurs du Boss mais pas les pires non plus.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 avril 2013
LE BOSS REVIENT ENFIN SUR DISQUE AVEC DE TRES BONNES PISTES SUR CETTE GALETTE SOUS ESTIMEE A MON SENS. ON PASSE ENCORE UN BON MOMENT MUSICAL AVEC BRUCE QUE DEMANDER DE MIEUX ! MERCI PATRON !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 mars 2015
ici encore un album qui tient la route, sans en faire des tonnes, juste avant lucky town et totalement complémentaires l'un à l'autre... beaucoup question d'amour dans ces deux disques quand on l'a enfin vraiment trouvé et qu'on s'y accroche pareille à une bouée de sauvetage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 avril 2003
Cet album ne restera pas dans les annales. Sorti en meme temps que lucky town, cet album est celui des vaches maigres pour les fans du Boss. Seul, sans son E Street Band, Bruce erre, dans l'attente du retour de l'inspiration. Pour les fans ou pour completer la quete de l'integrale.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 27 juillet 2009
Un peu soporifique, mon bon Bruce

On t'a connu meilleur

Mais, bon, on t'en veut pas

Tu nous as déjà tellement gâtés...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Lucky Town
Lucky Town de Bruce Springsteen (CD - 1992)

The Ghost Of Tom Joad
The Ghost Of Tom Joad de Bruce Springsteen (CD - 1995)

Born To Run
Born To Run de Bruce Springsteen (CD - 2003)