undrgrnd Cliquez ici Livres de l'été nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_Hercules Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles
5
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:30,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 novembre 2007
non seulement nous avons affaire à deux des plus grands artiste du jazz dit classique, mais leur complicité, leur troublante ressemblance font que les morceaux qu'ils ont enregistrés ensemble sont la quintessence ! Ils sont tout deux à leur apogée, et se montrent chez eux dans le contexte particulier du studio.
Toue ressemblance avec la paire Bix Beiderbecke / F. Trumbauer n'est pas fortuite:
Sensibilité, sophistication, musicalité ( Billie étant la seule à moduler sa voix comme un instrumentiste), invention (les soli du "Pres") le tout servi par les meilleurs soliste du Count, ou d'autres qui se subliment ( B. Goodman à son meilleur niveau y livre un solo très émouvant).
0Commentaire| 10 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
TEMPLE DE LA RENOMMEEle 28 septembre 2012
tellement c'est beau, réussi et profondément musical. On avait eu Ella et Louis dans un genre un peu "à l'énergie", on a Holiday et Young ("de belles jeunes vacances")d'une sophistication sans égale ("le diamant le plus pur dans son apparat le plus simple "disait G.B. Shaw à propos de la Pavlova)...Merveilleux
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
"Billie Holiday et Lester Young", orchestre de Teddy Wilson (1937-1941), 2 CD Frémeaux & Associés, 1994, notice en français et anglais.

Avec l'orchestre du pianiste Teddy Wilson ( partenaire de prédilection de la chanteuse depuis 1935), Billie Holliday et Lester Young ont participé à treize séances d'enregistrement à New York, pour Brunswick Records, entre le 25 janvier 1937 et le 21 mars 1941. Quarante-neuf "masters" ont été réalisés (ainsi qu'un certain nombre de "prises alternatives"). L'excellent éditeur français Frémeaux a repris ici les trente six titres dans lesquels Lester Young, accompagne, souligne, ou sertit la voix de Billie d'un solo de saxophone plus ou moins important.

Le nombre de récompenses reçues par ce coffret (Diapason d'or, Choc musique, Evénement Télérama, Académie du Jazz, Guide du CD, Sélection Jazz Hot) suffit pour dire son importance et garantir sa beauté.

Billie Holiday, avec sa voix de gamine à l'innocence ébréchée, et Lester Young, (dit "Pres", c'est-à-dire Président, car il était au saxo ce que Roosevelt était à l'Amérique), "Lady Day and Pres", dont la gémellité complémentaire n'appartient qu'à la parenté spirituelle, y forment un couple d'illuminés... par la grâce. Car, comme le dit, en poète épris, Alain Gerber, auteur de la notice: "... entre janvier 1937 et mars 1941 (...) ils se promenèrent du côté ensoleillé de la rue , trop émerveillés d'être ensemble pour ne pas rester des amants chastes, qui n'enlacent que leurs musiques. Qui se moquent des fêlures dans les ciels de faïence. Et qui font des miracles comme on fait des chansons".

On souhaite à celui qui aurait à découvrir Lady Day de le faire par cette compilation, sa voix y fait de déchirants miracles.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 septembre 2011
... C'est bien le moins que l'on puisse faire ...
En novembre dernier, via Amazone, je me suis offert la splendide intégrale de Billie Holiday chez Columbia (édition Sony, donc remastérisée avec les masters) et cela - vu le nombre de CD - à un prix défiant toute concurrence. On ne peut pas dire cela avec cette production de Frémeaux & Associés !!! C'est toujours le même problème que je dénonce, le pillage systématique des enregistrements "tombés" dans le domaine public et exploités par des producteurs indépendants. Cela est ! Je ne changerai rien dans ces pratiques, certes, mais, alors que ces rééditions, souvent réalisées avec des disques, soient proposées à petits prix. Quant à l'éditeur de "Billie Holiday/Lester Young" vu les tarifs qu'il popose, doit de toute urgence améliorer la présentation de ses coffrets qui, je l'écris en passant, sont absolument sinistres !
Guy Gauthier
55 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 septembre 2011
La perfection. On le savait, l'alliance des deux musiciens était parfaite. Dont acte. Un disque inégalé et nécessaire dans une collection de jazz
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)