Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:
 (1)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Paradise Lost "Host"
Paradise Lost n'en ont jamais fait qu'à leur tête... constamment insouciants du qu'en dira-t-on, ces gays lurons Britons ont toujours préféré faire ce qui leur plaisait sans prendre en compte les attentes des fans... quitte à parfois justement froisser ces derniers. S'ils avaient côtoyé les plus hautes sphères du monde du...
Publié le 8 août 2004 par vincent_33

versus
1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 je n'ai pas aimé ce disque
je ne critiquerai pas longuement la démarche du groupe sur cet album, je dirai juste que là où l'équilibre entre metal et electro fonctionnait sur one second, cela ne marche pas sur host. pour ma part, si les ingrédients sont peu ou prou les mêmes, je n'accroche pas à la recette expérimentée ici et je le fais...
Publié le 1 novembre 2009 par Vincent VZT


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

7 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Paradise Lost "Host", 8 août 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
Paradise Lost n'en ont jamais fait qu'à leur tête... constamment insouciants du qu'en dira-t-on, ces gays lurons Britons ont toujours préféré faire ce qui leur plaisait sans prendre en compte les attentes des fans... quitte à parfois justement froisser ces derniers. S'ils avaient côtoyé les plus hautes sphères du monde du metal avec l'oecuménique « Draconian times » en 1995, les voilà qui allaient plus ou moins se voir traiter de moutons galeux quatre années plus tard avec ce « Host ». Et pourtant... deux années, plus tôt, l'excellent « One second » nous en avait prévenu... le groupe évoluait et commençait petit à petit à flirter avec l'electro. Et Dieu sait que le monde du metal précédemment cité n'est jamais des plus vivaces à louer ce genre d'évolution. En se mettant à sonner comme Depeche Mode, Paradise Lost surprenaient autant qu'ils rebutaient... ou séduisaient. Car « Host » est un album aussi somptueux qu'épisodique dans la carrière du groupe. Somptueux de classe, de courage et de noirceur. Extrêmement synthétique dans son approche, c'est au grès de violons, de violoncelles, de samples et de guitares à contre-emploi qu'il berce l'auditeur. Guidé par le timbre et la grisaille lyrique d'un Holmes extrêmement inspiré sur les refrains, impossible de résister à cet album qui paradoxalement se révèle finalement très accessible. Alors bien sur, « Host » n'est pas destiné à tout le monde non... mais seulement à ceux suffisamment ouverts pour se laisser submergés par la beauté d'une telle œuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un album original, 31 août 2000
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
Cet album marque vraiment une coupure avec les albums précédents. Plutot que de rabacher le meme style au risque de se repeter, Paradise Lost a choisi (et pris le risque) de changer de style et ce de facon radicale. Certains se borneront a reconnaitre un style "depeche mode", mais si on prend le temps de l'ecouter et de le comprendre, cet album est vraiment tres riche et excellent. Les incontionnels de Paradise Lost ne peuvent etre decus, les autres decouvriront un album plein de suprises et de charme.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 PUISSANCE ENTRE LES LIGNES, 4 juin 2008
Par 
Hellblazer (Nice) - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
Oui, c'est exactement ce que m'inspire ce superbe disque : ultime fan de ce groupe depuis belle lurette, Icon, Draconian et One Second restent pour moi des sommets. Aussi restai-je éberlué à l'écoute de cet album, au début très frustrante, puis finalement très subtile, car connaissant la puissance de feu du Paradis Perdu, on peut parfaitement imaginer derrière chaque ligne, chaque refrain, chaque couplet, les grosses guitares, qui pourtant ne sont pas là. C'est une puissance tout en retenue que nous offre là ce grand groupe, et il ne faut pas se contenter d'écouter cet album avec une oreille de nouveau venu sur le Lost, mais bel et bien avec une pleine connaissance de leurs oeuvres pasées, ce qui décuplera à vos yeux (vos oreilles, plutôt !) la beauté et la profondeur de Host, qui est très loin de n'être qu'un plagiat de Depeche Mode, comme le sifflent les mauvaises langues pourvues d'oreillères... Donc : ne commencez pas votre découverte de Paradise Lost par cet album ; il est à déguster à la petite cuillère après avoir au moins digéré le fabuleux One Second.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Parfait, 7 février 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
Qui aurai cru que Paradise Lost aller exceller dans un autre registre que le tien?
Cet album me fait beaucoup penser à "Ultra" de Depeche MOde...
Toutes les chansons sont bonnes,le groupe s'essayant à la dark-éléctro-wave...les ambiances sont très réussies (Nothing sacred,It's too late...)
5 étoiles donc,pour ce chef d'oeuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Electro-pop conceptuelle et inégalable, 27 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
Inimitable, indépassable, inégalable, les superlatifs me manque pour qualifier cet album que je vénère parmis tous.
Paradise Lost à un mérite incontestable, celui de savoir évoluer musicalement, 'évoluer' intelligemment : En l'occurrence, un groupe passant en à peine quelques années d'un métal 'extrême' à une pop expérimentale douce et complexe, c'est pas vraiment banal !
Host, sorti en 99, est une confirmation de l'orientation électronique du groupe principalement ambitionnée par le guitariste Greg MacIntosh et amorcée par l'énorme One Second, précèdent album sorti 2 ans plus tôt. Mais cette fois ci, le reste d'influences métalliques présent sur One Second sous forme de tempos percutants et de grattes entraînantes s'éclipse pour laisser place à une pop alternative, voir expérimentale, dont les arrangements électroniques en sont le noyau dur.
Certains considèrent que le groupe à inventer un nouveau genre : le dark rock. Ca colle plutôt pas mal. La voix désormais posée de Nick Holmes est grave, sombre et mélancolique. Les guitares, toujours présentes, sont par contre extrêmement discrètes, presque en arrière plan, maquillées par divers effets ce qui rend parfois leur son très singulier et radicalement différent de ceux la production pop-rock-metal traditionnelle. Les compositions, toutes remarquables et loin d'être réductibles à leur pseudo influence new-wave sont probablement les meilleures du groupe à ce jour (évidement, c'est subjectif et d'autres préféreront éternellement leur début death/gothic), un groupe qui sous la pression des fans et l'obligation commerciale, a du mettre en sourdine sa volonté d'expérimentation depuis quelques années.
Ca n'a jamais été explicite, mais il faudrait être bien naif pour ne pas l'avoir remarqué : Host fut un echec commercial, ce qui était prévisible puisque le 'fan' à dans certains cas, par déficience culturelle ou par manque d'ouverture d'esprit, du mal à avaler sans broncher un virage musical a 180°. Et c'est encore plus flagrant dans l'univers metal ou lorsqu'un groupe s'assagit il est montré du doigt par une quantité d'idiots qui n'ont qu'à peine écouté l'album, et le rejète sous prétexte que "ce n'est pas du metal, ya pas de gross riffs, ya pas de hurlements".
Bref, Host ne s'est pas vendu, ou très mal, et Paradise Lost à necessairement enclenché la marche arrière pour débloquer la machine à pognon.
Dommage, car s'ils avaient persistés dans la voix expérimentale, nul doute qu'on aurait eu droit à d'autres merveilles, en lieu et place des derniers opus beaucoup moins ambitieux (Believe in Nothing, Symbol of Life, pas mauvais tous les deux, loin de là, mais bien moins digne d'un groupe aussi talentueux et innovateur)
Bref, Host est un album génial, à mon gout un album majeur de la scène rock au sens le plus large du terme, d'une créativité et d'une singularité rare. Un album concept qui ne se laisse pas découvrir en quelques écoutes, ça c'est certain !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 paradise mélodie, 3 mars 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
Un groupe que je connais bien , les ayant découvert sur l'album gothic en 91 lors de leur période "death métal". Les années passent leur style aussi ... mais ils sont toujours en progréssion avec cette merveille de mélodie qu'est HOST. Un album qui se laisse très facilement écouter avec beaucoup de plaisir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 du nouveau, 16 janvier 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
on retrouve Paradise Lost dans un nouveau registre moins métal mais plus électro, certains fans crieront au scandale ne reconnaissant plus le style qui avait leur succès à leurs tout débuts, on aime ou on déteste....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
1.0 étoiles sur 5 je n'ai pas aimé ce disque, 1 novembre 2009
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Host (CD)
je ne critiquerai pas longuement la démarche du groupe sur cet album, je dirai juste que là où l'équilibre entre metal et electro fonctionnait sur one second, cela ne marche pas sur host. pour ma part, si les ingrédients sont peu ou prou les mêmes, je n'accroche pas à la recette expérimentée ici et je le fais savoir.
qui aime bien chatie bien...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Host
Host de Paradise Lost (CD - 1999)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit