Cliquez ici undrgrnd ValentinB nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles9
4,4 sur 5 étoiles
Format: CDModifier
Prix:11,00 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 31 août 2007
Même si Patton, le nouveau chanteur, n'a pas encore trouvé sa voix (sa voie?), Faith No More a trouvé avec lui l'un des meilleurs vocalistes de rock qui soient. Et le groupe offre un album de metal-pop-rock-alternatif-fusion absolument inclassable, qui alterne la violence la plus crue ("Surprise!You're dead") avec les ballades jazzy ("The Edge of the world"), en passant par les sublimes et hallucinantes "Zombie Eaters" et "The Real Thing", des épopées dramatiques à donner des frissons. Cette alchimie trouvera plus tard sa forme la plus aboutie dans Angel Dust et les albums suivants. Elle est cependant née sur The Real Thing, et fait de Faith No More, dès ce moment, un groupe furieusement créatif et passablement génial.
0Commentaire6 sur 6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Evidemment 5 étoiles ! ,
Evidemment , pour tout ce que ce groupe contitué d'artistes polyvalents , observateurs , réfléchis et ultra talentueux , a apporté à la musique "Hard-Rock- metal-fusion" des 80's et 90's, certes , mais tout simplement 5 étoiles pour la splendeur incomparable de l'énergie bien vivante qu'ont cherchés à transmettre ces quatres musiciens exceptionnels :
Ici , à la guitare , vous avez encore JIM MARTIN ,
Et à la batterie : le désormais cultissime et unanimement respecté , Mike Bordin , qui compte bien entendu parmis quelques uns des plus grands batteurs "de tous les temps".
Evidemment , totalement féérique et puissamment émotionnel , THE REAL THING de FAITH NO MORE demeure depuis 1989 , d'une Incandescence SONORE Totale !!!
Cet Album , voit avec bonheur , l' arrivée d'un nouveau chanteur , ... hallucinant de talent : j'ai nommé , l'irremplaçable , génial , parfaitement singulier et brillant chanteur Mike Patton .

Mike Patton excelle et sa voix magnifique fait ici réellement merveille , une voix "extenssible en tous sens", et qui possède cette force expressive sublime et si personnelle .
Avec cette arrivée de Mike Patton , l'évolution musicale du groupe est perceptible ... il apporte au groupe, toute une fantaisie et toute sa vivace inventivité et accentue , au sein du groupe , le goût pour les aventures sonores nouvelles !
AINSI , Par rapport à l'excellent , "INTRODUCE YOURSELF" sorti en 1987 ,... "Le style Patton" , ouvre au groupe de nouvelles perspectives harmoniques et musicales...
Car , bien qu' "Introduce Yourself" ... innove réellement et soit excellent , sur ce "THE REAL THING" (1989) , tout pétille !!!... tout crépite !!! et chaque son ... claque et brille d'intensité , et la partition s'intensifie , se densifie avec Maestria tout du long , MORE and MORE !!! ,... rien ne semble à retirer , rien de plus ne semble à rajouter ... , c'est comme pour un plat délicieux et fort en goût , qui vous serait servi et que vous n'auriez nul besoin d'y rajouter du sel ou du poivre , ... tout est "REAL" , intense ... et s'avère d'une vigueur incroyable tout du long !!! Chaque titre vous transporte vers de haut sommets !!!... C'est une ascenssion large ...

...Comme un rayon de soleil plomberait de chaleur et d'éclats les eaux mornes d'un étang , au milieu d'une forêt ... et c'est un punch fantastique pour ce "The Real Thing" ,et nous sommes comme soulevés de terre ... par les sons "acides-chauds" délivrés par la guitare de MARTIN !!! ... totalement magique ...!!!
... Quel OVNI intemporel est "The Real Thing" !!! ... Une puissance , une telle énergie ... c'est de l'inaltérable ... , c'est de l'Hypra-Rock , un joyau , qui influencera par la suite , bien des groupes ... Et beaucoup se réfèreront à Faith No More ... et suivront cette superbe brèche énergétique ouverte par The Real Thing ...
...Mais comme bien peu de groupes parviendrons à s'approcher de Faith ...
Eh Oui , c'était il y a longtemps déjà ... !!!
Il y avait cinq musiciens de très grand talent , entre FUNK , METAL , HARD ROCK et des claviers aussi ... ... Comme des chevaux lachés dans un galop éffrénné et absolu , ... et oui , ... en quête de quoi ? ;... d'Absolu ..., "de poésie" et de "tempête sonore"... , d'expression et de musique ... ,... THE REAL THING , ECOUTEZ , et vous verrez , c'est direct , c'est balaise , ça nous en met plein les oreilles , C'est COMPLETEMENT GENIAL !!! et parfaitement irremplaçable !!! ...C'EST FAITH NO MORE !!! EVIDEMMENT !!!

MAGIQUE
0Commentaire3 sur 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
On imagine sans peine le choc et la réaction indignée des metalleux quand ils virent débarquer cette bande de zozos angelenos d'autant qu'on leur dit qu'on tenait là un des futurs possibles de leur musique, ha ça non !, le compte n'y était pas !
Et c'est peut-être tout simplement parce que Faith No More n'est pas un groupe de metal, pas même un groupe de hard rock, un machin bizarroïde qui a de ces atouts que cherchent les chevelus mais aussi des horreurs qu'ils fuient à grand cris.
Présentement, avec l'arrivée d'un jeune et sautillant vocaliste, Mike Patton qui plante du coup ses petits copains de Mr. Bungle mais y reviendra, c'est un Faith No More tout requinqué qui fomente sa troisième galette, The Real Thing. Qui la fomente sans son nouveau chanteur qui devra créer sur les bases de compositions déjà finies conçues pour son prédécesseur, Chuck Mosley. Mais comme le garçon ne manque ni d'imagination ni de talent, il s'attelle avec un appétit d'ogre à la tache et, ta da !, un grand album en découle. Un album transitoire, aussi puisque l'influence de Patton orientera bientôt la verve compositionnelle de la formation vers de divers et attrayants cieux mais c'est une autre histoire. Et revenons donc à l'album où on trouve un beau paquet de sacrées bonnes chansons qui deviendront, à juste titre, des étapes obligatoires de chaque concert de Faith No More. , je pense bien sûr à From Out of Nowhere, Epic et Surprise! You're Dead! qui, chacune dans son genre (mélodique et accrocheuse, rappeuse et sautillante, ou rageuse et métallique respectivement) continuent d'être joué par le groupe dans ses prestations récentes. Pas que le reste de la galette, évincée donc des setlists, ait à rougir de la comparaison avec les trois classique précités, que non ! Parce que de l'entêtant Falling to Pièces, un tube à l'époque, c'était mérité, de la jolie ballade électroacoustique se transformant en metal progressif mutant qu'est Zombie Eaters, du massif The Real Thing où Faith No More se laisse aller à construire une composition "montagnes russes" du plus bel effet, du rigolo et orientalisant instrumental Woodpecker from Mars, de l'impeccable reprise fidèle pas planplan du War Pigs de Black Sabbath, au jazzy cool swing final d'Edge of the World (un bonus de la cassette et du cd d'époque par rapport à la version vinyl), oui même pour les deux que je n'ai pas cité et qui sont un peu en deçà mais très correctes tout de même (Underwater Love, The Morning After), tout est bon, excellent même ! Et ce n'est pas la production de Matt Wallace, qui a produit le groupe depuis ses débuts et sait donc le faire sonner comme personne (ce que confirmera l'excellent Angel Dust), qui viendra ternir le tableau. En fait, la seule chose qu'on puisse reprocher à Faith No More et à son The Real Thing c'est d'avoir été un des plus probables instigateurs de la scène nu-metal qui, franchement, ne valait pas tripette mais, et d'une, ça fait peu comme reproche, et de deux, ce n'est même pas de leur faute, alors...
Bref, The Real Thing est un classique, il vous le faut et puis c'est tout !

1. From Out of Nowhere 3:22
2. Epic 4:53
3. Falling to Pieces 5:15
4. Surprise! You're Dead! 2:27
5. Zombie Eaters 5:58
6. The Real Thing 8:13
7. Underwater Love 3:51
8. The Morning After 3:43
9. Woodpecker from Mars 5:40
10. War Pigs 7:45
11. Edge of the World 4:10

Mike Bordin - drums
Roddy Bottum - keyboards
Bill Gould - bass
James Martin - guitars
Mike Patton - vocals
22 commentaires1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Avec "The Real Thing", le combo emmené par l'excentrique Mike Patton décoche ses flèches de métal dans toutes les directions, et mieux vaut se baisser si on ne veut pas être percuté de plein fouet. Faith No More se présente dès ce deuxième album sorti en 1989 comme l'un des groupes les plus novateurs et intelligents du heavy-metal, en le mixant à d'autres genres, à commencer par le rap (ce qui lui valut l'étiquette très réductrice de groupe de rap-métal); métal alternatif serait bien plus juste, ou métal protéiforme, qui allait ouvrir la voie à Korn et consorts.
Il y a bien quelques passages rap-métal ("Epic", "Falling To Pieces", "The Morning After"), mais finalement très minoritaires dans cet album superbement éclectique, éclectique mais fulgurant, à l'instar de "From Out Of Nowhere" ou de "Surprise, "Surprise ! You're Dead !", et aux titres forts en contrastes ("Zombie Eaters", "The Real Thing" ou l'instrumental "Woodpecker From Mars", phénoménal). Phénoménale aussi, la reprise de Black Sabbath, "War Pigs", souvent considérée comme supérieure à l'originale, même si ça ne veut pas dire grand chose. Mais mon titre préféré est "Underwater Love", superbe, puissante, mélodique, et bien balancée aussi.
Une superbe réalisation, la meilleure du groupe avec "Angel Dust", opus moins direct, plus aventureux encore et ouvert à d'autres courants musicaux. Pour moi, "The Real Thing" demeure toutefois ce que le combo de San Francisco a produit de meilleur.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Nous sommes en 2008, FNM est mort, vive FNM ! Et je me retourne vers le passé en regardant leur discographie, qui finalement n'est pas pléthorique, et je me dis : en fin de compte chacun de leur album a été vraiment marqué par une personnalité propre, il n'y en a pas 2 qui se ressemblent, l'évolution a été forte, et tous sont indispensables. FNM a été un groupe sans concession qui a fait ce qui lui plaisait, emmené par un Mike Patton limite dingue au QI supérieur, qui se permettait de balancer un morceau de Sinatra en chemise hawaienne au beau milieu d'un Zénith plein à craquer... et le même Zénith de hurler au génie. FNM a toujours été un mélange improbable d'influences, mélange qui n'a eu de cesse d'éclore au fur et à mesure des albums, mais qui est bel et bien né sur "The Real Thing"... du métal, oui, à grosses doses, mais aussi, gravitant autour, du jazz, du rap, du funk, du punk, de la variété parfois... avec le résultat inattendu d'être toujours une véritable réussite, là où beaucoup composent une mixture sonore indigeste. Chez FNM ça passe comme un vieux rhum doré après un festin : c'est chaud, ambré, fort, gouteux, et ça fait du bien.

Alors ceux qui ne connaissent pas "The Real Thing" ne connaissent pas vraiment Faith No More, car comme son nom l'indique, c'est LE vrai... l'unique Faith No More qu'on voit exploser sur ce disque, qui ne contient QUE des grands classiques du groupe, devenus cultes et indispensables dans ses concerts lorsqu'il tournait encore. Bien sûr, le son date un peu, mais en comparaison avec l'avant-gardisme des compos, ce n'est vraiment pas grave.

"From Out Of Nowhere" attaque le bal en force et met direct les pendules à l'heure avec un bon métal matinée de funk et toujours ces vocaux parfois rappés. "Epic", titre phare, résonne encore dans d'innombrables salles de concerts à travers le monde de son refrain imparrable... What-is-it ? It's IT ? It's Epic... Les claviers, facette indispensable de l'alchimie FNM, se révèlent sur le sublime "Falling To Pieces" et sa mélodie aérienne, ses breaks de basse terribles. Le surprenant "Surprise! You'Re Dead!" vous pète à la figure sans crier gare. "Zombie Eaters" montre encore un autre visage du groupe. "The Real Thing" et son crescendo tout en finesse est lui aussi incontournable. Le sublime "Underwater Love" en mid-tempo et sa basse qui claque. "The Morning After" dévoile encore une autre excellente ligne de mélodie. Le génial "Woodpecker From Mars" montre la folie géniale et créatrice d'un Patton déjanté, "War Pigs" reprend Black Sabbath en beauté et "Edge Of The World" avec son faux air poppy/crooner devient vite un titre que l'on oublie pas.

11 brulôts plus géniaux les uns que les autres, que FNM fait briller dans un mélange toujours excellemment bien dosé de métal, de prémices de rap, de jazz, si bien concoté que ce n'est jamais rébarbatif ni trop alambiqué, même si pondre ces 11 titres a du s'avérer un vrai challenge tant la richesse de cet album est foisonnante. pas la peine d'aller chercher de nouveaux talents en 2008 si vous ne connaissez pas ce disque... commencez donc par écouter les fondateurs et maîtres, vous serez soufflés !
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Je viens de recevoir cet album,dans un coffret"l'accouplant"avec le monumental"angel dust"est que dire,si ce n'est que ce disque c'est de l'or en barre.un vrai chef-d'oeuvre de fusion metal(cf.surprise your'dead,présente sur la b.o de "gremlins2"au coté du "angel of death"de slayer!!!),de phrasé rap"epic",de montée en puissance"zombie eaters""the real thing",des titres dansants de chez dansants"from out nowhere""falling to pieces"un instru'génial(bien que moins transcendants que "midnight cowboy"sur"angel dust",à mon avis),suivi d'une reprise gigantesque du"war pigs"de black sabbath,morceaux culte de chez culte,repris par un groupe qui ne l'est pas moins...mais comme pour"angel dust"et"king for a day..."tous les morceaux sonts à écouter d'urgence!!!!!!voilà,je n'en ferais pas des tonnes,mais si vous désirez comprendre d'ou viennent les korn,deftones,system of a down(que j'apprécient beaucoup),jetez vous sur ce disque,ainsi que sur les 2albums qui onts suivis...voilà 3fois que je l'écoute cette semaine...et je me pose la question suivante:"the real thing""angel dust"lequel des 2remporte la timballe?...solution de facilité...les deux!!!
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mars 2010
Ce n'est qu'en 2010 que je m'aperçois à quel(s???) point(s???) ce groupe a pu me marquer. ANGEL DUST m'avait fait l'effet d'une bombe, THE REAL THING un peu moins mais j'étais jeune lors de sa première écoute. Maintenant, ces deux albums tournent régulièrement sur la platine plus de 10 ans après.

De la pèche comme on n'en fait plus. Un Patton barré de chez barré,
Une basse minimaliste mais hyper bien sentie et un bon son de gratte que demander de plus?

Merci d'avoir écrit ces albums et d'exister. Une source de BONNE HUMEUR et d'audace inestimables et intarrissables (j'espère).

Monuments du rock-métal-pop-psyché, bref des O.V.N.I tant au niveau des textes que de la musique.

En parallèle, n'oublions pas Living Colour, Infectious groove, Mr Bungle (encore Patton), Fantomas (toujours Patton), FFF, Les Claypool et Fishbone...
10 ou 15 ans après, le son ne vieillit toujours pas.
Merci à tous mes amis qui ont pu me conseiller leur écoute.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
VINE VOICEle 9 mars 2009
Cet album de Faith no More marque surtout l'arrivée du génial Mike Patton au chant et accessoirement, de sa prise de contrôle au sein des manettes du groupe. Ce disque devra surtout son succès aux titres tels que 'Epic' ou 'Falling from out of nowhere'. L'ambiance plus pop du groupe et qui lui vaut de passer en boucle à la radio et sur MTV, n'a pas encore laissé la place à l'ambiance plus contrastée et sombre du groupe, qui correspondra aussi à son sommet artistique. Si ce n'est donc pas le meilleur album de la bande, il vaut largement d'être retenu parmi les tous bons disques, ne serait-ce que parce qu'il marque l'acte fondateur à venir. Egalement aussi, car il est ponctué de titres excellents bien qu'un peu datés aujourd'hui. Une référence malgré tout.
0Commentaire1 sur 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 26 mai 2007
La voix de Mike Patton (que l'on retrouvera chez Fantomas bien des années plus tard), nasillard au possible, est très irritante, surtout lorsqu'il se la joue 'chanteur de variété' ("From Out Of Nowhere"). Mais il crée aussi un tout nouveau style : la fusion rap/heavy metal, avec des titres tels que "Epic" ou "The Real Thing". Et quand il se la joue 'rappeur', sa voix passe nettement mieux, autant le dire.

Niveau musique, mis à part le fait qu'il y ait pas mal de claviers (trop, sans doute, même si la ligne de claviers sur "From Out Of Nowhere" est superbe), rien à dire. Faith No More n'est (n'était) pas un grand groupe, mais "The Real Thing" est probablement leur classique, et reste assez abordable, surtout pour le morceau-titre, "Woodpecker From Mars" (instrumental saisissant) et la reprise honorable du "War Pigs" de Black Sabbath. Intéressant, mais pas essentiel.

3 étoiles en note, seulement 3 étoiles, parce que la voix nasillarde gâche pas mal de choses.
11 commentaire2 sur 16 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,88 €
10,62 €
5,40 €