undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles1
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 15 avril 2009
C'est dans une ferme du Norfolk que Eric Bibb enregistre l'un de ses premiers albums avec l'aide de l'ingénieur Dave Williams, ainsi que le très bon joueur de basse Dave Bronze. Est ce l'air de la campagne ou l'ambiance de la ferme du Norfolk qui influence Eric Bibb, guitariste acoustique et excellent compositeur, dans cet album ? Celui-ci se révèle être un mélange des premiers albums d'Eric Bibb à savoir "Just Like Love" et "Roadworks". Influence traditionnel dans la tradition des techniques de chants de Eric Bibb c'est-à-dire très positif, affirmatif, assuré, authentique, catégorique, certain, concret, constructif, effectif, évident, existant, favorable, formel, incontestable, manifestement et incontestablement joyeux. On y trouve des chansons démontrant la réelle sensibilité d'un vrai artiste comme "Mandela is Free" , immortalisant sa rencontre avec Monsieur Mandela, des chansons inspirées de légendes comme J.B Lenoir sur "World War Blues", ou un mix avec Lightin' Hopkins avec "Come Back Baby" ou l'hommage qu'il réalise à travers "Bring it On Home to me" où Eric Bibb s'exprimera en ces termes "Like so many songs by the great soul stirrer, sam cooke, this one really sends me. This version reminds me of two other rootsy heroes Leadbelly et Taj Mahal", autrement dit que cette chanson lui fait inlassablement penser au grand toucheur d'âme Sam Cooke et que cela lui rappelle deux légendes du Blues... un album honnête et traduisant le parcours initiatique qu'il a su réaliser à travers le monde comme le démontre au passage "New Shoes" qu'il a écrit dans une tournée en France, car ils venaient tous de quitter leurs chaussures de courses ou encore "No More Cane On The Brazos", chansons immortalisant les acres de peintures de canne à sucre d'une ferme de prison située sur le Brazos River à Texas qui s'imprègne irréfutablement du style d'Odetta. Bref, un vrai album d'un artiste comme on n'en fait plus, honnête et sincère comme pas deux... qui sera suivi d'un tout autre magnifique album au doux nom de Painting Signs. Artiste de Blues Acoustique incontournable à mon sens ....

Durée : 52 minutes - 12Titres
33 commentaires|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

15,18 €
13,99 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)