undrgrnd Cliquez ici Toys Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,9 sur 5 étoiles8
4,9 sur 5 étoiles
5 étoiles
7
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,39 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 27 avril 2006
Pour ceux qui ne connaissent pas Joy Division, ce n'est pas par cet album qu'il faut commencer car ce qui faisait la force de ce groupe était l'homogénéité de l'atmosphère de ses deux albums 'Unknown Pleasures' et 'Closer', chacun dans son registre.

Ici, c'est un disque pour continuer dans la prise de connaissance sur ce groupe mythique des années 70s, de ladite Cold Wave.

Il débute avec les titres 'Warsaw' et 'Leaders Of Men' issus de leur première tentative comme groupe sous le nom de 'Warsaw' et dont le premier EP est ressorti ces dernières années. On était alors en face d'un petit combo punkinet prometteur.

Ensuite des morceaux issus de face B ou de Maxi Singles, complètement dans le style qui a fait la force de ses albums, suivent avec 'Digital' vraiment du rock assourdi, 'Autosuggestion' aérien, 'Transmission' et 'She' S Lost Control' hit singles du groupe, dansants et nerveux.

L'auditeur reprend un coup de spleen, de musique planante presque, avec 'Incubation', se réveille glauque par 'Dead Souls' et replonge vaseux dans 'Atmosphere'.

Le hit 'Love Will Tear Us Apart' relance la machine danse.

L'auditeur termine sa prospection du monde de Joy Division avec des face B intéressantes, jamais baclées.

Plus qu'une compilation, à ce titre les Peel Sessions sont plus intéressantes, c'est une archive qui permet de mieux cerner la musique de Joy Division.
0Commentaire|19 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 3 décembre 2007
Pourquoi choisir de chroniquer « Substance » plutôt que les intouchables « Unknown Pleasures » et surtout « Closer », blocs homogènes atmosphériques d'angoisse et d'intensité qui demeurent encore aujourd'hui totalement intemporels ?
D'une part parce que d'autres internautes en ont parfaitement parlé et qu'il n'y a rien d'autre à ajouter, surtout pour le très important « Closer ».
Et d'autre part parce qu'il me semble que "Substance", malgré son format (il s'agit d'une compilation de titres ou versions absents de ces deux albums majeurs) ayant pour conséquence un certain manque de cohésion, prouve combien le groupe a opéré une progression musicale soutenue et conséquente en peu de temps (environ trois ans) avec toujours la même qualité (existe-t-il un seul titre raté dans la discographie de Joy Division ?).
Avec « Substance », on découvre avec émerveillement les débuts punk du groupe (avec quelques titres parfois timides et maladroits, mais toujours largement supérieurs aux créations d'un groupe de punk quelconque : je pense à « Leaders Of Men » ou « No Love Lost »), leur admiration pour des groupes comme Kraftwerk ou Throbbing Gristle avec une version formidablement hypnotique, dansante et martiale de « She's Lost Control », des morceaux de new-wave désarticulés et emplis de rage à peine contenue (les nerveux et percutants « Digital » et « Transmission »), et surtout la volonté d'évoluer vers des climats personnels tendus, claustrophiques et affligés, dont l'intensité éclatait notamment dans le fabuleux « Closer » (le sublime « Atmosphere » en est la preuve ici).
Et surtout, « Substance » contient deux des chansons les plus abouties de Joy Division : comment ne pas succomber à la pépite « Love Will Tear Us Apart » (dont la sincérité du propos déchire le coeur) et à l'épique « Dead Souls », qui à mes yeux véhicule à lui seul ces sentiments de vive inquiétude et de malaise caractérisant tout le répertoire de Joy Division, et tout ce qu'il y avait de fascinant dans ce groupe : un certain mélange d'angoisse et d'exultation, d'urgence et de détachement, d'espoir et de tristesse absolue.
Bref, se contenter de « Closer » (aussi puissant soit-il) ne permet pas d'avoir une vision complète du groupe, incontestablement aussi bon sur singles qu'en déployant leur art dramatique sur la durée entière d'un album.
Enfin, il me semble qu'avec « Substance », plus encore qu'avec « Closer », on saisit toute l'étendue de l'importance du groupe qu'était Joy Division: une alliance de quatre anglais modestes plutôt incompétents, du moins à ses débuts (les imperfections et approximations, tant au niveau de la voix que des intruments , éclatent au grand jour au terme de plusieurs écoutes) dont la symbiose a donné un résultat unique, bouleversant d'honnêteté et d'intensité, et extrêmement marquant dans l'histoire de la musique. Donc, essentiel.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 juillet 2007
"Substance" est l'occasion de découvrir Joy Division dans un son plus punk et moins cold wave mais toujours aussi jouissif. Cette compilation d'inédit est indispensable tant le tracklisting regorge de perles.

A noter qu'il existe une deuxième compilation de ce genre, "Still", mais que celle-ci est à réserver aux fans.
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 août 2012
Deux "Substance" différentes et malgré tout gemellaires.
Que ce soit Joy Division ou New Order leur musique résonne encore dans nos oreilles : deux jumeaux nous parlent, l'un dans l'oreille gauche, l'autre dans la droite !! Toute comparaison de style ou d'époque est absolument superflue; il s'agit là d'un tout qui pourrait s'appeler : Order and Joy !!!
Deux cd à avoir absolument non seulement pour l'urgence de la musique de cette époque mais aussi pour en capter la politique désastreuse Tatchérienne.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 août 2014
l'essentiel est dans cet album pour qui veut découvrir le groupe avec une grande diversité d'ambiances musicales du post punk dur au new wave plus planant
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 17 avril 2013
I recommand this seller because very cheap & very fast to receive all the cds, so I recommand this seller
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 juillet 2011
JOY DIVISION pour moi l'un de mes groupes préférés. Et une pensée pour son chanteur qui s'est donné la mort, il existe un bon film sur l'histoire du groupe et de son chanteur.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 15 mars 2003
si vous voulez connaitre le son des années 80, commencez par écouter cette compilation.C'est sur qu'on retrouve New order par moment , mais joy avait une agressivité tellement musicale que ce groupe est devenu mythique.Tous les groupes anglais doivent quelquechose à Joy...ceux qui sont passés du gros punk à la new have mélodique.C'est une légende du rock,indispensable parmi vos cd
11 commentaire|11 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
12,56 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)