Commentaires en ligne 


16 évaluations
5 étoiles:
 (14)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 I love rock'n'roll, 9 mai 2008
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Il y a trois grands groupes de rock'n' roll entre 66 et 72: les Stones, le Creedence Clearwater Revival et ... les Flamin Groovies: trois disques
indispensables pour ceux qui aime le r'n'r: teenage head, flamingo et supersnazz. La force du groupe résidait dans la présence du chanteur Roy A. Loney, compositeur essentiel du groupe; c'est avec lui que les Flamin' ont réalisé leurs meilleures chansons. Lui parti, le groupe s'est un peu
cherché à travers d'autres musiciens: Stones,Beatles,Dylan, les Byrds en faisant de nombreuses reprises plus ou moins réussies. A leur crédit, quand même, le disque Shake Some Action (fin des années 70) dans la veine des premiers opus.
Ecouter les Flamin' Groovies, c'est redécouvrir le Rock'n'Roll encore et encore: leur son comme celui de Creedence,des Stones et des premiers Beatles ne vieillit pas; on a toujours l'impression qu'ils ont enregistré tout cela la veille. Une cure anti-rides même pour les plus jeunes et c'est reparti pour un tour. Rock'n'roll never die (N.Young)
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 stonien, 11 novembre 2009
Par 
KRAUZE "bandanatchez" (st quentin, france) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Souvent présenté comme un "Sticky Fingers" alternatif (les 2 albums sont sortis la même année), ce disque est le meilleur de ce groupe mythique de San Francisco qui deviendra une légende pour les rockers du monde entier. Si la fascination des Stones est évidente sur des titres comme "City Lights" et si le Blues est également présent avec "32-20 blues" de Robert Johnson le Rock' Roll hurlant domine, comme sur la reprise décoiffante du "Have you seen my baby" de Randy Newman ou sur "Teenage Head" et son "beat" à la Bo Diddley. Et comme d'habitude la réédition CD présente 7 bonus dont 5 standards (Shakin' all over, That'll be the day, Louie Louie, Walkin' the Dog et Carol). Ecoutons particuliérement "High Flyin Baby" avec ses coulées de "slide" et voix électrique, mais aussi "Evil Hearted Ada" avec un exercice de hoquètement rockabilly, bref le chanteur Roy Loney sait tout faire. Indispensable, docteur !!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


19 internautes sur 22 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le groupe US favori de Keith Richards!, 9 avril 2003
Par 
Ridel Antoine (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Entre 69 & 73,la scène americaine comptait trois killers:les Stooges,le MC 5,les Groovies.
Le grand Phil Manoeuvre considerait Teenage Head comme étant l'epitomé du rock& roll,dans le style carburateur flippé...Flamingo,l'opus precedent ,était un grand moment sur lequel,soutenus par une rythmique féroce,les deux guitatistes(Cyril Jordan& Tim Lynch)decochaient des solos d'anthologie,qui feront le bonheur de trois génerations d'apprentis-garagistes.Celui-ci est(légèrement!) plus posé,mais les chansons...Bouffe-toi le gèsier,Cèline Dion!Des classiques intemporels qui avaient èmu jusqu'à ce vieux blasé de Keith Richards.
Tant mieux pour les mediores,des comme eux,on a perdu le moule!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Toujours décalé , mais toujours jeunes, 4 février 2010
Par 
jj the boss blues "J J 56 BLUES" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Connaissant surtout le fameux groupe de la cote EST , par son flamboyant vinyl de rock dur qu'est FLAMINGO et puis par SUPERSNAZZ ( album un brin délirant par ses influences qui correspond réellement à la musique que notre quintet jouait perpétuellement ) j 'ai décidé de me procurer ( 20 ans et des poussières aprés , le soi disant album commercial et le plus abordable des GROOVIES .
Belle surprise !!
Son superbe , un mixage réalisé au plus juste par ALAN CORBETH ( chants et instruments se mélangeant pour créer un nouvel opus que n ' aurait pas renié les grands groupes de l ' époque ) .
Tous les styles de musique appréciés par les fans sont interprétés et composées par nos cinq rockeurs .
Deux hommages , l' un au blues ( 32-20) et au mentor du rock ( randy newmann ) , et sept morceaux de légende inscrits , dans l ' éternité du rock n ' roll .
Et pour finir six titres supplémentaires dont le fabuleux SHAKIN ' ALL OVER et surtout CAROL .
Au fait ne pas oublier RICHARD ROBINSON ' qui a su capter l ' énergie positive de nos lascars .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Les Mozart du rock !, 26 septembre 2009
Par 
Hervé J. (Savoie,France) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
La comparaison peut paraître scabreuse, mais les Flamin'groovies et Mozart sont tous les deux les plus dignes représentants du style classique: rock pour les uns, musique du XVIIIème pour l'autre. Même soucis de l'épure, de l'élégance et de la retenue, efficacité, mais diversité , un genre de synthèse définitive de tous les prédécesseurs.

Catalogués "Garage-band", les flamin sont beaucoup plus que celà. Cyril Jordan et sa Dan Armstrong en plexiglass (hommage à Keith Richard période Get yer yaya's?) fait bouillir la marmite, aidé par Tim Lynch dans le rôle du gâte-sauce. Roy Loney,voix entre chat échaudé et écorché vif reprend le rôle de Sir Mick version prolo. George Alexander à la basse Rickenbacker ronronne tous ce petit monde (un son étrangement doux pour une Ricken, joue-t-il avec une gomme?) et Danny Mihm, d'une batterie Starresque rythme les débats.

High flyin' baby et son riff de slide annonce déjà Doc'feelgood, City lights (pendant groovies du Wild Horses de qui vous savez), délicieuse ballade bluesy,accents country d'un piano bastringue.Have you seen my baby,rock énergique,riffs stoniens mais mélodie Beatles pré65, un tube que l'histoire a oublié.

Yesterdays's number, intro Townshendienne, rythme sautillant comme un Daltrey des grands jours, un classique des classiques.
Teenage head, un riff lancinant(gimme shelter?),une voix que n'aurait pas reniée Alice Cooper,harmonica à l'unisson, trop court, trop bon!

32-20, un p'tit blues de Robert Johnson (leur Love in vain?), puis Evil Hearted Ada, Stray Cats avant l'heure,puisqu'on vous dit qu'ils ont tout inventé! Doctor Boogie, un petit rock intemporel qui fait du bien partout et pour finir Whiskey Man, ballade electro-accoustique,voix à la reverb Lennonienne,gimmick (Jagger?) lancinant et énervement final: du beau boulot!

Cerise sur le cadeau: tous plein de bonus tracks. Superbe version de Shakin'all over, limite Hendrix,Walking the Dog ( on vient d'inventer Doctor Feelgood!) et ma préférée, Going Out Theme, rock hyper-basique,un brin funky,déluge de soli tirés au cordeau, mon morceau idéal pour préparer le chili.

The Flamin'Groovies: des très grands du Rock qui ont raté leur rendez-vous avec l'histoire et c'est peut-être pas plus mal ainsi! Allez savoir pourquoi, la sublime photo de pochette me rappelle la Ronde de Nuit de Rembrandt,les champions du style vous dis-je!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Avoir le Flamin' crush, c'est de la tarte., 16 mars 2014
Par 
ecce.om - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Parmi les nombreuses causes de décès des groupes de rock (bataille d'ego, drogues, femmes, accident d'avion...), il en est une infaillible et insidieuse : la flagornerie snobinarde.

Les Flamin' ont eu le malheur de proposer ce disque formidable, la même année que le "Sticky Fingers" des Stones. Aussitôt, la légende paresseuse se met en marche : Keith Richards lui même aurait considéré ce disque comme meilleur que l'album au zip, patati, patata.

Certes, on peut considérer "Teenage Head" plus cohérent dans son ensemble que l'opus des Stones.
On peut aussi considérer qu'aucun des titres des Flamin' n'égale "Wild Horses" ou "Brown Sugar", que le chant de Roy Loney n'est pas encore au niveau de celui de Mick Jagger ou que la paire de guitaristes Ciryl Jordan et Tim lynch ne peut rivaliser avec Richards/Taylor.

Mais si les Flamin' n'égalent pas pour moi leur modèle, ils proposent néanmoins avec ce "Teenage Head", un des tous meilleurs disques des années 70.

La pochette est intéressante exposant une bande de branleurs arrogants qui n'hésite même pas à mettre en avant cette horrible Dan Armstrong (encore le complexe Stones - So vain comme dirait Carly Simon) et elle est à l'image du disque.

L'influence des Glimmer Twins aux doigts gluants est sensible dès "High Flyin'Baby" (avec en plus, l'apport de Jim Dickinson encore imprégné des séances de claviers de "Sticky Fingers" et "City Lights Baby.
Mais les Flamin' font mieux que coller à leur modèle (même si curieusement, Roy Loney évoque plutôt Captain Beefheart (!) pour ses influences).

Reprendre un titre de Randy Newman (cité dans leurs dédicaces), est gonflé et réussi. Leur version énervée "Have You Seen My Baby" est superbe.

Les autres titres préfigurent plutôt le grand Doctor Feelgood ("Teenage Head" et son harmonica) ou le Dylan de "Knockin' On Heaven's Door" (sur le superbe "Wisky Woman"), penche vers le rockabilly Presleyien ("Evilhearted ada"), s'aventure avec brio dans la relecture de "32-20" de Robert Johnson...

Disque formidable, donc.

Mais ce qui m'a poussé à le racheter en CD est la présence de 7 bonus tracks qui rajoutent au plaisir initial.

Reprise de "Shakin' All Over" -excellente, mais comment passer après celle des Who ?, "That'll Be The Day", "Louie Louie" (qui tout en durant 6'47 ne perd paradoxalement, rien en pertinence), un "Carol" survitaminé, "Walkin' The Dog", "Scratch My Back" et l'excellent instrumental "Going Out Theme" en guise de conclusion.

Une heure de rock. Une heure de gagnée.

Son très bien mastérisé (un peu moins sur certains titres bonus), notes de livret pertinentes d'Andy Kotowicz.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'égal de Sticky Fingers !, 16 juillet 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Cet album a été considéré, à sa sortie en 1971, comme le plus grand jamais sorti sur la scène de San Francisco. On doit la paternité de cette déclaration au magazine Rolling Stone. Jagger et Richards en personne reconnaissent à Teenage Head des qualités qui le font être supérieur à leur Sticky Fingers, publié un mois avant. Rien que ça. Paru un an et demi après Flamingo, et enregistré cette fois-ci à New York, il est le numéro 3 de la discographie de ce groupe complètement atypique, décalé et anachronique, passé à côté de tous les bons coups en terme de notoriété, si ce n'est celle qu'on lui reconnaît après coup et longtemps après. Pour une fois, cet album ne rend pas hommage aux idoles du rock des fifties (ou très peu) ou ne subit ses influences. Là, il est peut-être l'unique disque parmi tout ce qu'a produit Flamin' Groovies, à être vraiment de son époque. Les 9 titres accaparent une trentaine de minutes (comme c'est bon, ça paraît forcément trop court !) pendant lesquelles le groupe livre une musique qui mêle du rock garage, du blues, du proto hard-rock, sans fioritures, brute, mature, variée et dans l'air du temps. Tous les morceaux captent l'intérêt, s'enchaînant dans un grand enthousiasme. Il en va ainsi du puissant High Flyin' Baby (une reprise de Randy Newman), accrocheur et qui résume bien cet album vivifiant, de la délicieuse, lente et paresseuse ballade country bluesy City Lights, du rock tonique qu'est Have You Seen My Baby (encore Randy Newman), du phénoménal classique et faussement nonchalant Yesterday's Numbers (qui introduit façon Pete Townsend), du subliminal et menaçant (incitation à la rébellion ado) Teenage Head, au riff lanscinant qui, à lui seul mérite que l'on casse sa tirelire pour en faire l'acquisition, du blues repris de Robert Johnson, 32-20, de l'Evil Hearted Ada, rockabilly parodique (composé par un Loney au chant hoquetant pour un meilleur rendu), du sympathique Doctor Boogie (un bon petit rock qui ne mange pas de pain) et de l'époustouflant country rock Whiskey Woman qui, démarré sur un tempo moyen, finit frénétiquement et d'une manière débridée. Grandiose ! Ce Teenage Head, produit avec bonheur par Richard Robinson, est un très grand disque de rock duquel émane un immense plaisir d'écoute. Ces mecs font la musique qu'ils aiment faire et c'est passionné et passionnant. Sans se prendre pour des stars qu'ils ne sont pas (et que, hélas, ils n'ont jamais été, ayant raté tous les trains), sans trop en faire, mais en le faisant ensemble, solidairement, conscients de leurs aptitudes mais aussi de leurs limites, les Flamin' Groovies donnent une belle leçon de rock simple, aérien, sans chichis, brut de décoffrage et surtout enjoué. Voilà, je le tiens mon vrai bon album à 5 barrettes. Ca faisait un moment que mes chroniques stagnaient sur du moyen de gamme... Je suis heureux d'avoir eu à vous présenter un album que vous ne louperez pour rien au monde ! Ils s'appellent Flamin' Groovies, le disque s'appelle Teenage Head et c'est tout simplement géant.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 le cameleon a encore frappé.!.', 6 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Ce qui caracterise un grand groupe ce sont a la fois une inspiration novatrice et un son qui est une signature,à ce titre les flamin groovies ne peuvent en faire partie .En 71 je n'ai pas accordé beaucoup d'interet à cet album realisé "à la maniere de" provenant d'un groupe qui ne sortait pas du lot et dont les creations rappelaient toujours celles de quelque illustre contemporain.aujourd'hui,nostalgie aidant,je le trouve pas si mal cet album.... des rolling stones! ecoutez yesterday's numbers et vous retrouvez peut etre la magie des guitares du satanic majesties requiest ..alors qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse!!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Collector !, 21 août 2009
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (Téléchargement MP3)
Dans la lignée des galettes comme Grease et Supergrease, les flammettes en moins.L'album Teenage head est un pur bonheur pour les amateurs de garage band dans le style rock'n'roll brut de décoffrage.Perso je conseillerai cet album à tous les fans des Stones, Who, Kinks, Beatles, Yardbirds mouture 66/67 Vox AC 30 à fond les gamelles, ainsi qu'à ceux qui côté frenchies ont aimé la ruguosité des premiers albums des Dogs, Bijou et Téléphone.
Les flamin Groovies et son duo de choc Cyril Jordan-Roy Loney dans leur rôle de meilleur orchestre de rock n roll de tous les temps.Groupe culte certes ! Mais hélas, c'est là qu'est l'os ! Par trop méconnu in Camembertland.

Amazing Amazon à quand l'album Supernazz et sa pochette originale ainsi que le concert mythique de san francisco en ligne ?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un must., 17 décembre 2002
Par 
Agostini (Valle d'Alesani.) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Teenage Head (CD)
Un disque indispensable dans l'histoire du Rock'n roll.
Le pendant américain des meilleurs stones.
La version Cd contient de plus des inédits de cette période avec Roy Loney.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa7fa8d14)

Ce produit

Teenage Head
Teenage Head de The Flamin' Groovies (CD - 2000)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit