undrgrnd Cliquez ici Toys NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

3
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Entertainment !
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

11 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 novembre 2004
On a beaucoup écrit sur cette formation mythique de Leeds apparue dès 1977 à la faveur de l'explosion punk. Leur engagement militant, d'obédience d'extrême-gauche, demeure notoire. Mais, outre la critique sociale salutaire, il convient d'insister, ce qui est au reste tout un, sur leur radicalité musicale. Leur chef-d'oeuvre de premier album, "Entertainment !", sorti en 1979, l'atteste : on a rarement eu affaire à une telle tension hypnotique, été littéralement baladé par des basses aussi martiales, été violenté par une telle puissance rythmique asphyxiante, été bousculé par de telles stries guitaristiques hallucinées. Le secret de cette puissance corrosive réside dans le minimalisme assumé de la construction musicale, laquelle confine à l'abstraction. A l'instar du Durruti Column, des ultimes Buzzcocks, de Wire, Magazine, PIL et bien sûr Joy Division, le Gang Of Four d'"Entertainment !" s'avère un groupe non-figuratif à l'extrême, réponse typiquement anglo-saxonne, et ô combien efficace, à l'aristrocatisme punk new-yorkais de Television ou Talking Heads. Ce qui est au fond d'autant plus paradoxal que cet album introduit prophétiquement une pincée de funk dans la brutalité sauvage du punk. Mais c'est précisément d'un funk abstrait, très "blanc", anti-festif, endolori et brumeux qu'il s'agit, dans la lignée la plus expérimentale et ambitieuse de Parliament ou Sly Stone. Un album hypnotique donc, fondé sur des boucles répétitives fascinantes, et qui pourtant conserve une réelle urgence de tous les instants. Notons enfin que, à l'instar de tous les grands disques de cette période bénie, il n'a pas pris une ride, et demeure décidément en avance sur un temps qui a érigé la médiocrité et la posture musicales en valeurs dominantes.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
10 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Datant de 1979, Entertainment le premier album de Gang of Four n’a pas pris une ride aujourd’hui. A chaque écoute, c’est toujours la même claque : s’appuyant sur la colonne vertébrale d’une section rythmique redonnant au funk son droit d’entrée dans le punk, la guitare d’Andy Gill se permet toutes les digressions, à l’encontre de toutes les approches traditionnelles de l’instruments : larsens, riffs déstructurés, notes éparses, rythmiques rageuses, tout y passe. Dessus se greffe le chant de on King, une voix blanche et assez froide débitant des paroles critiques et parfois cryptiques sur la société moderne de consommation et ses travers, avec une urgence et une conviction qui happent l’auditeur. La production est sobre, minimaliste, acérée. Inutile de citer les réussites, tous les titres sont incontournables, des classiques indémodables.
La réédition ajoute à l’album original un single tout aussi excellent (‘The Yellow EP’), avec notamment un de leurs premiers morceaux, presque poppy (‘Armalite Rifles’), deux versions alternatives , ainsi que deux titres live, dont une étonnante reprise de Sweet Jane du Velvet Underground.
Plus que recommandé, absolument indispensable : un son unique jamais égalé, une influence considérable, un des tous meilleurs disques du monde tout simplement.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 9 octobre 2013
"Entertainment !" est un disque souvent cité par les plus grands du rock comme une influence majeure dans la musique de ces 30 dernières années. Dignes héritiers des Clash, ils en reprennent la morgue de Joe Strummer et la pate métissée de Mick Jones. A l'écoute, on retrouve un peu du son Dub mais joué avec une mouture très classique basse guitare batterie. On se réjouit aussi d'hymne punks épurés et très efficaces. La sobriété de leur son tranche énormément avec ce que produisait l'Amérique à cette époque, dévolue au Rock bruitiste et plus expérimental. Les chansons sont extrêmement politisées, ce qui marque aussi une ligne de démarcation avec les groupes outre Atlantique (à l'exception peut être de la scène Springteennienne). Un son sec donc, tranchant comme une lame et servant l'intention du groupe. Ce son, on le retrouvera disséminé chez The Rascals, The babyshambles et autres Artic Monkeys des débuts. Ecouter Gang Of Four est un juste retour des choses, un hommage.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Marquee Moon
Marquee Moon de Television (CD - 2003)

Entertainment
Entertainment de Gang of 4 (CD - 2014)