Commentaires en ligne


11 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


35 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'édition de référence
N'en déplaise aux petits malins qui ont eu l'idée de publier une pseudo édition collector avec 2 DVD, c'est cette édition de la Criterion Collection qui ravira les vrais inconditionnels de cet immortel chef d'oeuvre. Donnez-vous la peine de comparer les bonus offerts par l'une et l'autre édition. Par exemple, le parallèle entre le...
Publié le 18 août 2006 par Pascal Robert Henri

versus
3.0 étoiles sur 5 jean marais
vieux film toujour bien à regarder et jean marais toujour quelqun qui jou bien c role voilà tout et ça partenaire aussi
Publié il y a 21 mois par marie-paule sorant


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

35 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 L'édition de référence, 18 août 2006
N'en déplaise aux petits malins qui ont eu l'idée de publier une pseudo édition collector avec 2 DVD, c'est cette édition de la Criterion Collection qui ravira les vrais inconditionnels de cet immortel chef d'oeuvre. Donnez-vous la peine de comparer les bonus offerts par l'une et l'autre édition. Par exemple, le parallèle entre le film d'origine et le film restauré que comporte l'édition dite collector est très loin d'être aussi intéressant que la démonstration de la restauration proposée par Criterion. L'interview d'Henri Alekan ne figure pas dans la nouvelle édition double DVD, ce qui est un comble. La version Criterion vous offre en outre un cadeau inestimable : vous pourrez découvrir le film de Cocteau dans une version inédite : avec la bande sonore de l'opéra composée par Philip Glass. Il est à la fois réconfortant et navrant de voir que les anglo-saxons font preuve de plus de respect (de vénération, pourrait-on dire) pour les chefs d'oeuvre du cinéma français que les éditeurs de l'hexagone.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


20 internautes sur 21 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Deux films mythiques, 15 janvier 2006
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Je garde du « Testament d’Orphée » le souvenir d’une rêverie hiératique, d’une suite de tableaux et de sketches mystérieux, avec la mythologie grecque et la Côte d’azur en toile de fond, entre dialogues sibyllins, personnages fascinants, sculptures monumentales. Une invention constante nourrit ce rêve d’un grand poète, produit par François Truffaut.
« Le sang d’un poète » est un collage surréaliste qui reprend les obsessions de l’auteur, entre Dargelos et Heurtebise, enfants terribles influencé par Jean Vigo et une sculpture jouée par la photographe Lee Miller. Etonnant, à ne pas manquer !
Entre l’essai (réussi) de jeunesse et le testament, on sent le créateur touche-à-tout qui ne cesse d’expérimenter un médium dans lequel il évolue avec aisance, sachant l’utiliser pour exprimer pleinement l’originalité de son inspiration.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Il était une fois, 17 janvier 2010
Par 
Veilleur - Voir tous mes commentaires
(TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Belle et la Bête [Édition Collector] (DVD)
Doit-on dire encore et toujours l'admirable choc que procure ce film de conte de fées, conçu et réalisé par un poète hyper-sensible ? Vu a plus de 50 ans de distance, avec cette magnifique restauration, la "Belle et la bête" garde toute sa puissance d'évocation, garde tout son lot d'espérance, de poésie, de peur que l'on peut avoir à la lecture du conte de Mme Leprince de Beaumont.

Cocteau nous place d'emblée dans le domaine du merveilleux doublement détaché du temps qui coule : un décor de manoir XVIIème siècle pour les protagonistes et un château hors du temps pour le domaine de la Bête. Et quel château ! Les images de Jean Cocteau concrétisées par le talent photographique d'Henri Alekan sur les décors de Christian Bérard sont dans toutes les mémoires et sont passées dans le domaine de la légende du cinéma. Tout cela est somptueux. Le spectateur oscille entre la petite tragédie comique qui se déroule au manoir et la tragédie dramatique qui se déroule chez la Bête.

Tous les acteurs sont magnifiques et au premier plan desquels il faut mettre la diaphane et réaliste Josette Day, image de simplicité et de franchise qui va attacher le cœur de la Bête et la sauver. Mais que serait ce film par ailleurs sans cette Bête à la tête de lion humain, riche roi d'un domaine esseulé, seigneur poète et cruel torturé dans sa chair dont Jean Marais a donné une interprétation définitive et magistrale ? Toutes les tentatives cinématographiques ultérieures n'auront été que des redites.

Un film magique visible par tous et en particulier par les enfants et ceux qui en ont gardé le cœur. Mes propres enfants n'ont pas voulu d'abord regarder ce film sous prétexte qu'il était en N&B et que l'affiche du film faisait peur. Très vite cependant, ils ont été captivés par l'univers merveilleux de Cocteau et déclarés que c'était bien mieux que le dessin animé des studios Disney. Et pour cause, le talent d'un poète bouscule tout ! Merci Jean Cocteau.

A noter que le DVD de bonus apporte des précisions sur les conditions de tournage du film, des commentaires sur l'univers de Cocteau, des photos du tournage et une comparaison entre la version restaurée et la version non-restaurée.

A posséder les yeux fermés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Au moins pour Glass, 13 avril 2013
Je ne vais pas ajouter mes éloges à celles des tous les commentateurs qui me précèdent pour la restauration de cette Belle et la Bête: Je suis d'accord avec eux.

Ce DVD contient deux versions:
- Le film original avec bande sonore d'origine.
- Le film original avec une bande sonore nouvelle qui est un opéra que P. Glass a composé pour ce film.

Concernant la version originale complète, chacun y trouvera, ou pas, son compte en fonction de son âge (Ah, Nostalgie!...) et de ses affinités pour les contes de fée. On pourra crier au génie... ou au kitschissime.

Il en est de même pour la version opéra de Philip Glass qui aura des détracteurs farouches ("on ne touche pas à l'œuvre de Cocteau !") et ses admirateurs inconditionnels, dont je fais partie, surtout si l'on connait et apprécie par ailleurs la musique de Glass.
On peut voir le travail de composition et d'enregistrement de cet opéra dans un autre film ici :Looking Glass.

Cette bande son lyrique en 5.1 sur les images de Cocteau, donne un regard décalé sur l'œuvre, une vraie mise à distance, la décape de son côté très daté, pour lui donner une nouvelle vie, un nouveau souffle, dont la portée dépasse, à mon sens, de loin celle de l'original lorsqu'on le voit aujourd'hui.

Le seul bémol reste le choix des interprètes, dont aucun n'est Francophone, et dont la diction du française est parfois très perfectible.
Cela m'a fait retirer une étoile à ce DVD, mais sans cela il méritait largement les cinq.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 "Pour ceux qui savent encore dormir debout,qui n'ont pas perdu leur enfance,qui croient que l'impossible est possible" - Cocteau, 12 novembre 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Criterion Collection: Beauty & The Beast [Blu-ray] (Blu-ray)
Tourné sur neufs mois dès la fin de la Deuxième Guerre, au mois d'Août 1945, Cocteau a réinterprèté "La Belle et la Bête", conte de Madame Leprince de Beaumont, dans une poésie cinématographique des plus importantes de l'histoire du cinéma.

Accompagné de ses amis dont les acteurs Jean Marais et Marcel André, le décorateur Christian Bérard, Marcel Escoffier comme costumier, et Georges Auric comme compositeur, Jean Cocteau a accueilli dans sa troupe d'autres gens admirables. Artistes de talents tels Mila Parély et Nina Germon dans le rôle des soeurs Félicie et Adélaïde, Michel Auclair dans le rôle du frère Ludovic, Doudou dans le rôle de Diane, et Josette Day dans le rôle de la Belle. Sublime découverte pour Cocteau que cette actrice dont le naturel, la pureté et la subtilité de jeu font d'elle l'actrice idéale pour ce rôle. Parmi les collaborateurs techniques, Henri Alekan (chef opérateur) et René Clément (assistant réalisateur) ont soutenu Cocteau. Notamment Clément qui a réalisé certaines séquences du film dans le château de la Bête alors que Cocteau agonisait sous des maladies épouvantables à l'Institut Pasteur. Détail qu'il décrit bien dans son journal de tournage, disponible pour les intéressés.

Loin de raconter l'histoire que l'on connaît déjà, Cocteau profite de ce film pour l'enrichir avec des antagonistes très importants, soit Ludovic, le frère de la Belle, son ami Avenant dont l'amour pour la Belle dévoile en lui une âme très dangereuse, mais aussi un pavillon magique dans le château. Par ces ajouts, Cocteau a donné au conte une tension dramatique plus forte, qui enrichit la thématique des apparences et de la beauté, mais aussi une fin ouverte qui remet en question le film et certains éléments visionnés. Notamment la nature même de la Bête et de son univers. Car dans ce conte se mèle deux dimensions. Celui des vivants, une véritable peinture de Vermeer suffoquant d'accessoires et de froufrous superficiels, et celui de la Bête. Subtil, frugal, rempli de clair-obscur frissonnants qui rappellent Gustave Doré. Bref, un théâtre de surréalisme.

Visuellement, la version Blu-Ray est impressionnante sur un écran HD, et cela même si la qualité de la pellicule, faite sur différentes types de bobines, se ressent sur certaines séquences, ce qu'explique un bonus sur la Restauration du film. En effet, par l'usure du temps, le film s'est détérioré, ce qui a donné des parasites sonores, des rayures, et des perforations nécessitant des restaurations numériques avec plusieurs nitrates.

Auditivement, le film offre une piste sonore MONO non compressée, mais aussi un enregistrement sonore HD d'un opéra de Phillip Glass, qui s'est inspiré du film de Cocteau. Comme bonus se trouvent de très jolies merveilles. Soit les bandes annonces originales du film qui font référence à des séquences supprimées entre Belle, Adélaïde, Ludovic, et Félicie. Des commentaires d'historiens, un feuillet incluant un message de Cocteau à l'égard des spectateurs américains. Mais surtout un entretien célébrant les 50 ans du film, qui s'est déroulé à Rochecorbon avec Henri Alekan, Mila Parély, et Jean Marais, accompagné d'extraits sonores de Cocteau qui explique son film.

Finalement, ce film est un plaisir pour tous les cinéphiles et fans de Cocteau qui, sous le traitement HD de la collection Criterion, peut être redécouvert dans une très belle splendeur.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Extraordinaire, 26 octobre 2004
On retrouve toute la magie et le romantisme des films de la première moitié du XXème siècle. Un chef d'oeuvre de Jean Cocteau que les petits et les grands ont plaisir à découvrir.
Bravo pour la qualité sonore ...
Merveilleux
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 UN PETIT CHEF D'OEUVRE, une édition de qualité., 2 novembre 2013
Par 
Mazouz Robert (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
La version Critérion a ceci de remarquable qu'elle possède la piste musicale en 5.1 de l'opréra de PHILIP GLASS en option audio:
les dialogues originaux sont chantés sur les lèvres des acteurs au lieu d'être parlés le tout sur un superbe musique minimaliste typique du musicien Américain. On peut à loisir revenir vers la version originale mono sur la musique originale très belle de Georges Auric. Le film est très bien restauré mais si vous voulez la qualité optimum sans les bonus spécifiques de cette édition DVD tournez vous vers la dernière version HD sortie il y a peu en DVD et BLURAY, l'idéal si on aime vraiment ce film serait d'acquérir les deux puisque complémentaires au niveau des bonus et de la qualité de l'image.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 jean marais, 10 février 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Belle et la Bête [Édition Collector] (DVD)
vieux film toujour bien à regarder et jean marais toujour quelqun qui jou bien c role voilà tout et ça partenaire aussi
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Excellent !!, 8 avril 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Belle et la Bête [Édition Collector] (DVD)
Je n'ai pas été déçue par cette version du film de Cocteau : les images sont superbes, le son de qualité... On entend distinctement les répliques des comédiens... à une époque où l'on savait articuler ! C'est un réel plaisir de revoir ce film empreint de poésie.J'attends de pouvoir prendre le temps de regarder les bonus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 cocteau, 25 octobre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : La Belle et la Bête [Édition Collector] (DVD)
film cocteen par exellence, plus poli qu'orphée, d'un cristallin presque froid sans tout a fait l'étre, c'est une preuve en realité beaucoup complexe; le cocteau a 'étudié' le cinema en le soumettent à sa poesie, il peint, vraiment, avec 'un encre de lumiére'
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Beauty and the Beast [VHS] [Import allemand]
Beauty and the Beast [VHS] [Import allemand] de René Clément (Cassette vidéo - 2001)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 9,00
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit