undrgrnd Cliquez ici Avant toi nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_ss16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles2
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,81 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

TEMPLE DE LA RENOMMEEle 11 juin 2002
Bien que classé dans la catégorie speed-mélodique, voici un groupe qui se démarque assez de ce que l'on a l'habitude d'entendre dans le genre "clône d'Helloween". L'aspect médiéval est très poussé ici, notamment avec des ballades telles que "A sailorman's hymn"ou "Glory", mais aussi sur les morceaux plus "métal", tels le très celtique "The shadow of uther" ou l'excellent enchaînement "Desert reign - Nights of arabia" (comme son nom l'indique, très arabisant). De plus, la voix du chanteur Khan est ultra-mélodique, dans la pure tradition des Angra, Rhapsody & co, mais en plus posée, plus calme. Autant le dire de suite, Kamelot privilégie la mélodie à la vitesse d'exécution, et c'est à un album très fin que l'on a droit (ça me rappelle par moments l'album "Avantasia" de Tobias Sammet), ciselé de main de maître par l'incontournable producteur germain Charlie Bauerfeind. Les instrumentalisations ainsi que les harmonies vocales lorgnent souvent vers le progressif ou même vers la pop symphonique ("Lunar sanctum"). On est très loin de Manowar ou Blind Guardian, pourtant eux aussi adeptes de musique classique, mais en beaucoup plus tranchant, beaucoup plus agressif. Mis à part le fougueux et fabuleux "The fourth legacy" venant à la suite de "New allegiance" (à la manière des désormais traditionnelles intro néo-classiques de début d'album popularisées par Angra, Rhapsody, Grave Digger...), cet album se révèle assez lisse, pas exceptionnel, mais sans faille; se laissant écouter d'une traite sans jamais lasser l'auditeur.
0Commentaire|12 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 décembre 2000
Depuis quinze ans que j'écoute du métal, j'ai rarement entendu un album aussi formidable que ce 'Fourth Legacy'. Le moins bon de ces morceaux peut rivaliser tranquillement avec ce que des groupes plus connus ont fait de mieux dans le style... Entre des morceaux de speed extrêmement puissant et raffiné tels que 'The Fourth Legacy' ou 'Until Kingdom Come', d'autres inspirés par les musiques traditionnelles ('Nights of Arabia', arabe; 'The Shadow of Uther', celtique), et même une magnifique ballade ('A Sailorman's Hymn') c'est à un véritable feu d'artifice que nous convie Kamelot. L'aspect technique frise lui aussi la perfection, la superbe voix de Roy S. Khan (ex-Conception) se frotte à d'excellents soli de guitare, soutenus par des parties de clavier qui, justement, rappellent l'usage que faisait Conception des sons de xylophone notamment. Qu'ajouter de plus sinon que, contrairement à bien des albums, celui-ci se bonifie à chaque écoute?
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

8,47 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)