Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incroyable Stevie Wonder !
Fulfillingness' First Finale (1974) est, après Music of My Mind, Talking Book et Innervisions, le quatrième album d'une extraordinaire série commencée seulement deux ans plus tôt par Stevie Wonder. Anticipant sur Prince de plusieurs années, Stevie crée un son minimal et aéré à base d'orchestrations...
Publié le 19 décembre 2004 par earthlingonfire

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 ambiance piano bar
cet album peut se résumer en mot :COOL.
ambiance feutrée parsemée d'une grande lascivité.
excepté la chanson "you haven't done nothin" qu'on dirait tout droit échappée des sessions de "talking book" et la dernière intitulée "please don't go" qui annonce le futur album...
Publié il y a 1 mois par rory richards


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Incroyable Stevie Wonder !, 19 décembre 2004
Par 
earthlingonfire - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fulfillingness' First Finale (CD)
Fulfillingness' First Finale (1974) est, après Music of My Mind, Talking Book et Innervisions, le quatrième album d'une extraordinaire série commencée seulement deux ans plus tôt par Stevie Wonder. Anticipant sur Prince de plusieurs années, Stevie crée un son minimal et aéré à base d'orchestrations dépouillées dont il joue la plupart des parties, dépouillement mettant en valeur la richesse harmonique, mélodique et rythmique de ses compositions. Stevie n'hésite jamais à laisser exploser sa joie, de plus en plus radieux chaque année, une béatitude qui n'est pas celle de l'idiot mais du sage qui embrasse la vie. D'ailleurs, les chansons les plus marquantes de FFF sont peut-être Creepin', douloureux rêve d'amour et They Won't Go When I Go, qui porte toute l'amertume - pas l'aigreur, attention - du monde. Magnifique !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Le plus méconnu mais peut être le plus touchant, 6 août 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fulfillingness' First Finale (CD)
Un poil moins génial et abouti que l'insurpassable "Innervisions", "Fulfillingness First Finale" est paru au sortir d'un grave accident de la route qui a bien manqué de couté la vie à Stevie Wonder.. L'album est peut être le moins "rock" de sa période classique, mais c'est surtout le plus "sombre" de ses albums et le plus "spirituel" de sa grande et brillante carrière.. "Creepin" (douloureux rêve d'amour) est une pièce absolument envoutante et l'un de mes titres préférés du maître (dans le même genre que "Superwoman"), "You Haven't Done Nothin" est une critique acerbe sur Richard Nixon sur un funk profondément génial (dans le style de "Superstition"), "They Won't Go When i Go" est peut être le chant le plus passionné et la chanson la plus poignante qu'il est jamais composé (encore plus fort que le sublime "All In Love Is Fair" de l'album précèdent) tandis que d'autre titres comme "Heaven Is 10 Zillion Light Years Away" ou "It Ain't No Use" sont des petites pépites mélodieuses caché dans ce dossier plus méconnu que ses pairs.. Les synthétiseurs (Moog bass, Clavinet, Fender Rhodes, T.O.N.T.O.N) sont utilisé avec une autre approche mais le résultat est comme de coutume fabuleux. De plus Michael Sembello, The Jackson Five, Minnie Riperton ou encore Paul Anka en invité guest-stars sont la petite cerise sur le gâteau. L'album reste 40 ans après sa sortie, incroyablement moderne. Les arrangements, les paroles et la voix du maître sont tout simplement MAGIQUE.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 album abouti, 26 juillet 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fulfillingness First Finale (Album vinyle)
La période faste de Stevie cet album est le moins connu mais il est superbe à avoir dans sa cdtheque comme music of the mind l'autre album le moins médiatique des 5.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Le génie de Motown a encore frappé., 22 mai 2014
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fulfillingness' First Finale (CD)
Quand la musique vous prend par les tripes, c'est toujours meilleur.

Que dire de Stevie Wonder?
L'artiste le plus talentueux que je connaisse, tout simplement.
Et à chaque fois que j'écoute cet album, je ne peux m'empêcher d'être touché au plus profond de moi-même.

Ici, tout n'est qu'histoire de mélodies et d'harmonies issues d'une imagination débordante.
Ici, les instruments sont joués et maîtrisés par une personne, qui plus est aveugle rappelons-le.

"Please don't go", "Heaven is 10 zillion light years away", "Too shy to say" sont des morceaux coups de coeur.
"Boogie on reggae woman", "You haven't done nothin'" des morceaux coups de poing.
Et comme si l'extase n'était pas assez grande, The Jackson 5, Minnie Riperton ou encore Michael Sembello s'en mêlent et enfoncent le clou.

Alors Monsieur Wonder s'il-vous-plaît, un message d'un admirateur passionné : promettez-nous encore de longues et belles années à vous écouter.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 ambiance piano bar, 19 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fulfillingness' First Finale (CD)
cet album peut se résumer en mot :COOL.
ambiance feutrée parsemée d'une grande lascivité.
excepté la chanson "you haven't done nothin" qu'on dirait tout droit échappée des sessions de "talking book" et la dernière intitulée "please don't go" qui annonce le futur album "songs in the key of life", cet album incite a une soirée douce sur la plage ou sur un grand balcon dominant la mer avec comme tout décor la lune flamboyante!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 2) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Stevie Wonder, 13 juillet 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Fulfillingness' First Finale (CD)
Fabuleux comme tous les albums de cette période!!! A écouter en boucle.
Je l'avais en vinyle mais a été emporté par les inondations.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Fulfillingness' First Finale
Fulfillingness' First Finale de Stevie Wonder (CD - 2012)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit