Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 collector!!!!, 5 juillet 2011
Par 
Vincent VZT "vincevez78" (sartrouville depuis 2009) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : From Beyond (CD)
pfiou!!! quelle surprise de voir que j'ai un collector qui dort dans ma cd-thèque!
cela fait bien des années que je n'ai pas écouté cet album de death metal. je l'ai rangé à la cave comme pas mal de disques que j'écoute rarement, et comme tout est cyclique chez moi, j'exhume régulièrement quelques pépites qui colonisent à nouveau les étagères (enfin, tant que ma femme ne s'en aperçoit pas!).
bon, décrivons l'objet: il s'agit en fait d'une réédition parue en 2000 et qui en plus des dix titres originels comporte trois titres bonus qui figuraient sur le maxi inhuman condition.
le groupe se composait alors outre du chanteur kam lee, de rick rozz, terry butler et bill andrews. ces musiciens ont notamment joué chez death, sur l'album leprosy pour les trois gaillards, et sur spiritual healing pour terry butler et bill andrews. pas mal comme pédigrée, non? les deux compères se retrouveront par la suite chez six feet under.
la musique pratiquée par massacre n'est pas trop technique, mais elle est efficace et met dans le mille. toutefois il faut préciser qu'il s'agit de death metal old-school dont les ficelles ont été maintes fois utilisées et usées, mais dans le cas présent, il s'agit d'un des groupes qui les a créé!
le style pratiqué et la production datée sonnent gentiment vintage par rapport à ce qui se fait de nos jours, mais c'est intéressant de voir comment le death metal se pratiquait à ses débuts.
étant donné les prix pratiqués par les vendeurs d'occasion sur amazon market place, j'en déduit qu'il n'y a plus de stocks et qu'il s'agit désormais d'une rareté. à réserver aux inconditionnels de l'archéologie qui s'intéressent à la genèse du death metal.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un classique réédité, 29 mai 2012
Par 
Emmanuel Gautier (Strasbourg, France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : From Beyond (CD)
L’histoire de Massacre est indissociable de celle Mantas/Death, dans la mesure où les deux entités ont eu quatre membres en commun.

Suite à son départ de Mantas devenu Death, Kam Lee débarque à Tampa en Floride et découvre un groupe nommé Massacre, mené par Allen West, Bill Andrews et Mike Borders ; sympathique, mais sans grand avenir avec ses reprises d’Anthrax, Overkill et S.O.D.
Ils connaissaient heureusement Lee de réputation et l’avaient vu chanter dans Death à plusieurs concerts ; Lee, quant à lui, avait quitté Death avec la frustration de n’avoir pu développer son chant au profit de son poste de batteur, dans lequel Chuck Schuldiner semblait vouloir le confiner.

Massacre change donc d’orientation et compose rapidement ses premiers morceaux, qui font l’objet de démos (Aggressive Tyrant, puis Chamber Of Ages avec Rick Rozz suite au départ d’Allen West pour Xecutioner, futur Obituary).
Le combo livre à la même époque des prestations scéniques tout à fait mythiques.

Le groupe est malheureusement partiellement absorbé par Death suite à l’enrôlement d’Andrews et Rozz pour l’enregistrement de Leprosy, aux côtés de Terry Butler, lui aussi fraîchement débauché de Massacre qu’il venait d’intégrer.

Ce n’est que quelques années plus tard que Kam Lee se rend compte du succès de Massacre, notamment Outre-Atlantique lors d’une conversation téléphonique avec David Vincent, un certain nombre de bootlegs circulant largement dans l’underground.
C’est donc sous l’impulsion de Lee et Digby Pearson, boss du label Earache, que Massacre se réunit, avec Rozz d’une part, Andrews et Butler dégagés de Death après leur participation à Spiritual Healing (1990) d’autre part.

From Beyond, premier album après sept années d’existence, est enregistré avec tous les moyens nécessaires (Colin Richardson et Scott Burns aux manettes, couverture culte d’Ed Repka, bannière Earache) et sort en 1991, sans doute l’apogée de la première période death metal.
Cet album est celui que tout le monde attendait, et reprend la plupart des morceaux de la démo Chamber Of Ages.
Le riffing implacable de Rick Rozz, allié à la voix d’outre-tombe et d’une profondeur exceptionnelle de Kam Lee fait les ravages espérés. De plus, l’atmosphère du disque est saisissante de noirceur, en partie grâce aux intros de clavier sur le premier morceau et Chamber Of Ages, dans un climat de cauchemar lovecraftien.
La relative simplicité des compositions est ici un atout majeur et From Beyond demeure à ce jour un modèle de pureté death metal, une sorte d’idéal auquel les jeunes générations de musiciens fanatiques du son old school peuvent aspirer.

Un album death metal culte s’il en est, réédité à plusieurs reprises, notamment en 2011 par Earache avec l’EP Inhuman Condition en bonus.

Massacre a continué en dilettante, avec plusieurs séparations et reformations, un autre album n’ayant clairement pas fait l’unanimité (le mal nommé Promise), jusqu’à sa réactivation en 2011 avec une tournée pour 70,000 Tons Of Metal en 2012 et un nouvel album en 2014.

Retrouvez cette chronique (et d'autres) sur le site "auxportesdumetal.com"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

From Beyond
From Beyond de Massacre (CD - 2011)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit