undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_TPL0516 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,5 sur 5 étoiles6
4,5 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:28,57 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 25 avril 2006
En 1984, Antoine de Caunes dans son émission 'Les Enfants du Rock' nous gratifie d'une dernière partie consacrée à l'Australie et son rock. Et en fin connaisseur, il place Midnight Oil au dessert, avec un concert en prime.

C'était alors la tournée issue de l'album '10,9,8,7,6,5,4,3,2,1' que les téléspectateurs eurent la chance de voir retransmise en extraits.

Depuis, le groupe australien a cartonné avec 'Beds Are Burning' et autres hits planétaires.

Pourtant, à la base groupe plus inspiré par le rock huileux qu'adorent les Australiens de base, la bande de Peter Garrett a vraiment atteint son apogée artistique en 1982 avec le présent album.

Des textes sans concession pour le monde occidental sont la base de ce travail de contestation. Les titres comme 'Short Memory', 'Outside World' ou 'US Forces' l'illustrent sans ambiguité.

En même temps, le format FM est conservé afin de ne pas cantonner l'album dans un registre confidentiel. C'est flagrant avec un morceau comme 'The Power and The Passion' qui emballe l'album et laisse une empreinte forte sur le reste des chansons.

De très bons musiciens, un chanteur mis en avant sans vampiriser la musique, des textes très engagés et intelligents, une musique rock accessible à tous, il n'en faut pas plus pour faire un album fort, vendeur, agréable à réécouter et pas trop démodé.

Le message de Peter Garrett et ses complices n'est pas dépassé malheureusement et cela vaut le coup de temps en temps de se rappeler qu'il y a plus de vingt ans l'écologie était déjà un problème et le monde occidental se voilait alors bien la face.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2013
Parmi les trois meilleurs (et indispensables) albums du défunt groupe (red sails in the sunset ) avant la concécration de beds are burning (produit de manière nickel mais moins brute et spontannée; ,groupe punk ou rock d'origine oblige)
Tout est déjà là :
Des morceaux variés, engagés et superbement arrangés, mélodies, breaks... tout est décliné dans un album qui à une âme (et donc à écouter sans zapper)et qui s'écoule en continue et sans fin
dans un crescendo paroxismique qui caractérise les meilleurs albums du groupe (je le connais depuis leur début et il se réécoute sans difficultées et avec un immense plaisir, until the end...)
investissement modique pour un plaisir maximal
Have a joy
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2002
A l'aise le meilleur disque du groupe, avec, en intro, le magistral "outside world" et ses synthés flamboyants; du rock fort, mélodique et pas commercial, qui n'a pas pris la moindre ride.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 novembre 2014
Je ne présente plus ce groupe hors norme dont je suis fan depuis leur tendre époque, je commente d'ailleurs sur ce site plusieurs de leurs précieux albums !
10,9,8,7,6,5,4,3,2,1, paru en 1982 est donc le véritable 4ème album de ces aborigènes Australiens et leur déjanté leader charismatique, j'ai nommé biensur 'PETER GARRETT' ! C'est un disque parfaitement maitrisé de A à Z qui sonne résolument 'Folk-Rock/New-Wave', un virage musical déjà un petit peu amorcé lors de leur précédent opus 'Place Without A Postcard' mais nettement mieux négocié sur celui-ci !
En effet, on plonge d'entrée dans un climat étrange et synthétique dès l'ouverture de l'album avec ce titre désemparant et incroyable 'Outside World' qui enchaine avec un morceau beaucoup plus classique rock 'Only The Strong'.
On atteint ensuite un sommet artistique avec 'Short Memory' et son rythme en 3/4 qui illustre parfaitement le style nommé ci-dessus 'Folk-Rock/New-Wave', et ce n'est pas fini, bien au contraire ! En Effet, nos incorrigibles zoulous nous pondent 3 autres morceaux exceptionnels par leur créativité musicale que sont 'US Forces', 'Power And The Passion' et le magique 'Tin Legs And Tin Mines' sans oublier 'Scream in Blue' avec sa longue intro instrumentale, rien que pour ça, c'est 10/10 ! On oubliera le dernier morceau qui clôt l'album sans véritable intérêt.

A noter que les 8 premiers albums du groupe viennent d'être enfin remastérisés physiquement, ouf, il était temps en 2014 ! Cependant, difficile de se les procurer...Des rumeurs courent également comme quoi le groupe pourrait se reconstituer après plus de 10 ans d'absence, à suivre...

Sans aucune hésitation, ce sera 5 brillantes étoiles !!
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 9 juin 2010
moins connu que Diesel & Dust ce disque contient beaucoup d'énergie.
Dommage qu'il ne soit pas remasterisé (comme D&D justement....)
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Midnight Oil est un très bon groupe Pop-Rock des années 80. Cet album n'est pas le meilleur, mais il est déjà tout de même bien rythmé, avec :
- "Short memory" ;
- "Us forces" ;
- "Power & the passion" ;
- "Maralinga" ;
- "Tin-legs & tin mines".
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

6,99 €
7,00 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)