undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

14
4,4 sur 5 étoiles
Tubular Bells
Format: CDModifier
Prix:28,52 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

12 sur 12 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mai 2003
OK, il y a moins de "chaleur" et moins d'authenticité que dans cette pierre du rock progressif qu'est TUBULAR BELLS. Mais ici, nous sommes en "terra digitalis" ;) et le son... est exceptionnellement limpide, aérien et précis. Mike Oldfield n'a pas seulement "refait" son premier album, il a également ajouté son touché, son esthétisme sonore qui se sont bonifiés avec le temps... avec 30 ans, en fait.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 3 juin 2009
Qu'est-ce qui a bien pu pousser Mike Oldfield a réenregistrer note pour note l'oeuvre qui le rendit célèbre ? Est-ce par mercantilisme ? Non. La raison en est plus profonde, et plus justifée, mais toutefois déroutante au final, pour l'auditeur. Comme il l'indique dans son autobiographie (dont je recommande vivement la lecture pour démyhtifier et comprendre le personnage), Mike Oldfield n'a jamais été pleinement satisfait de l'enregistrement de Tubular Bells. Le romantisme qui s'empare de nous à l'écoute de l'oeuvre originale voudrait nous faire croire que le génie musical de l'auteur a été pressé sur disque en un claquement de doigts, que cet album nous offre un accès direct à ce que Mike Oldfield avait en tête. Mais il n'en est rien ; cet album a été enfanté dans la douleur, avec ce qu'il avait sous la main et avec les limites de la technologie de l'époque. Et au final, on apprend que l'oeuvre originale serait en fait ce Tubular Bells 2003 ? Cet album constitue pour moi un bon complément à l'oeuvre de 1973, mais jamais je n'arriverai à me persuader que lorsque j'écoute celui de 2003, j'écoute le vrai Tubular Bells. Déjà, l'éclatement des deux longues pistes originelles de 25 minutes en 17 pistes découpées par thèmes musicaux me trouble. Même si le Tubular Bells de 1973 n'est pas mon album préféré de Mike Oldfield, il en reste néanmoins un album parfait, à mon goût. Et Mike Oldfield vient me dire que ce n'est pas le cas ? Au vu de cette démarche, on pourrait donc se demander pourquoi il n'a pas, dans ce cas, réenregistré Ommadawn ou Hergest Ridge ? Mais la réponse à cette question me paraît assez simple ; c'est Tubular Bells qui a rendu Mike Oldfield célèbre, c'est le premier album qui vient à la bouche lorsqu'on parle de Mike Oldfield. Et avec cette nouvelle version, il vient casser le mythe de cet album qui s'était cristallisé dans nos esprits durant les 30 années qui le séparent de son prédécesseur. Au final, une démarche intéressante pour un album qui ne l'est pas moins, mais qui ne parviendra jamais à détrôner son ancêtre dans la mémoire collective.
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 octobre 2009
Tubular Bells 2003 et la version revisité de ce que "Mike Oldfield" aurait voulue faire s'il en avez eu les moyens techniques à l'époque. En effet, cela sent la perfection sonore encore supérieure au "CD" avec en prime un mixage "5.1 en Dolby digital/DTS/PCM (stéréo)" et, cerise sur le gateau avec une version "DVD-Audio" qui pousse encore plus loin l'immersion, la qualité dynamique et les détails sonores sans compromis. Les puristes de l'analogique diront que cette version est asseptisée voir numériquement figée et sans la saveur musicalement analogique de l' oeuvre originale. En fait, personnellement, je pense qu'il faut vivre avec sont temps et qu'il appartient seul à l'artiste de revisiter ses classiques s'il l'envie lui en prends. En tout cas içi, il ne s'agit pas d'un simple remastering mais d'une réecriture compléte avec les instruments et la technologie du 21eme
siécle.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 juin 2003
Trente ans après sa sortie, Tubular Bells revient sur les platines. Je ne me souviens pas qu'un artiste aie déja réinterprété et resorti son premier disque de cette manière mais cela ressemble bien à Mike Oldfield : toujours remettre l'ouvrage sur le métier, toujours se remettre en question. Cet enregistrement ne nous apprends rien de plus sur le fond de cet incontournable chef-d'oeuvre, mais nous en livre une nouvelle forme, une nouvelle version marquée par le numérique et la réverb, claire, lisse, froide par moments mais l'originale l'était presque tout autant, c'était voulu. Lorsqu'on écoute ce disque et qu'on prend ensuite le temps de réécouter l'ancien, on trouve l'ancien presque hésitant, timide, alors que cette fois Mike joue de toute son expérience, de tous son art. Une merveille.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 septembre 2003
En tant que fan absolu de Mike Oldfield, j'avais quelques doutes, mais les premiers accords ont tout dissipé : Mike revient, et ça cartonne. Oublié les passages un peu lourds du premier, les fautes d'accord de ce jeune bébé écrit en une semaine qu'était Tubular Bells 1er du nom. Même si l'effet de surprise est moins présent, on reste scotché par des rythmiques endiablées, des morceaux de folie, et la présence de l'inimitable John Cleese en tant que maître de cérémonie renforce encore la prestance de cet album. Si vous avez aimé Tubular Bells, vous adorerez la version 2003.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 19 août 2003
Le ré-enregistrement du morceau le plus révolutionnaire du vingtième siècle est une pure merveille ! Mike Oldfield, 30 ans après, reprend son premier album en y rajoutant toute son expérience et son son si particulier acquis au cours de ses 29 albums ! Un collector pour les fans, une révélation pour les néophytes, bref, un cd à posséder absolument, avec en prime pour les fans des Monty Python une surprise au temps fort du morceau...Un pur régal auditif...!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 19 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2002
Ah cette intro ! Ces deux fois 16 notes de piano jouées en boucle sont devenues mythiques. Mais il ne faudrait pas résumer "Tubular bells" à ces 5 premières minutes, car celles qui suivent ne sont pas mal du tout. Oldfield y déploie une virtuosité et un sens mélodique et rythmique incroyable. Il ne faut pas oublier qu'il avait 19 ans quand il a écrit ces deux morceaux, et à peine 21 quand ils ont été publiés par Virgin (après que bon nombre de maisons de disques aient refusé).
Le mélange est curieux, déroutant au départ, mais envoûtant. On y croise du rock, du celte, des choeurs, du chant, des percussions, et, bien sûr, beaucoup de guitares !
En cas d'achat, préférer la version "remasterisée" qui non seulement propose un enregistrement avec un peu moins de souffle (le dolby n'existait pas en 1972, et Oldfield a enregistré les deux morceaux sur un 4 pistes !!) mais est livré avec un livret explicatif sacrément intéressant sur les conditions d'enregistrement de l'époque.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 janvier 2005
S'il y a bien un disque dont la musique à elle seule peut faire décoller, c'est bien celui-là! Pour certains, elle fait peur (car utilisée dans l'Exorciste) mais il faut dépasser le thème le plus connu et se glisser dans les méandres de cette incantation: Mike Oldfield n'a pas son pareil pour vous emmener à des années-lumière de la terre en quelques notes, jouées sur les instruments les plus divers (dont des cloches tubulaires qui donnent leur nom à ce must absolu) par Mike Oldfield lui-même. Un disque génial, bricolé par un illuminé dans son coin et qui fut l'un des fondements de l'empire Virgin. Un des disques de l'île déserte (avec Dark Side Of The Moon).
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
C'est la meilleure version que j'ai entendue de Tubular bells, enregistré 30 ans après, le travail est énorme et on ne croirait pas qu'il y ait un tel écart de temps. Tout est plus clair, propre et bien retravaillé et l'album est plus aérien (un peu à l'image de la pochette, comparez les deux...). Après le dvd bonus est en 5.1 ! dommage qu'il soit si court.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
16 sur 22 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 juillet 2003
C'est bien "THE ALBUM" de Mike Oldfield, celui dont il ne se remettra jamais.
J'en veux pour preuves les nombreuses versions ultérieures auxquelles s'essaiera le "Génie" sans jamais en retrouver la magie.
Bien sûr Hergest Ridge puis Ommadawn,porteront encore la Marque mais démontreront aussi les limites créatives de l'auteur.
Comment expliquer ce tarissement précoce ? Cette question en appelle une autre, plus grave.
Mike fut-il vraiment à l'origine de cette oeuvre magistrale ? Il en est un qui criera à l'imposture.
Voilà l'histoire : Par un heureux concours de circonstances (pour lui) Mike assista à une répétition du sublime MAGMA.
Il appréciera tellement ce qu'il entendit ce jour là qu'il en fera, au grand damn de son véritable auteur Christian Vander, le célèbre thème de son premier album.
Celui-ci n'arrivera jamais à oublier l'imposture, il en reparlera encore, tout aussi indigné, vingt ans plus tard.
On pourrait évidemment remettre en cause cette histoire, mais ceux qui connaissent bien Magma imagineront sans peine cette fameuse ritournelle hypnotique à la sauce Kobaïenne.
Les cinq étoiles sont amplement méritées pour cette oeuvre flamboyante dont seule la paternité restera discutable.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Tubular Bells
Tubular Bells de Mike Oldfield (CD - 2009)

Tubular Bells III
Tubular Bells III de Mike Oldfield (Album vinyle - 2014)

Tubular Bells (Deluxe Edition)
Tubular Bells (Deluxe Edition) de Mike Oldfield (CD - 2009)