Cliquez ici undrgrnd NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

10
4,0 sur 5 étoiles
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Poursuivant leurs expérimentations (c'est avec l'orchestre philharmonique de Berlin) que les Scorpions enregistrent en l’an 2000, "Moment Of Glory" un album de leurs titres repris en mode symphonique.
Sur l’album c'est surtout le trio Schenker/Meine/Jabs aidé de Christian Kolonovits, qui relie certains de ses classiques en studio. Si nouvelles prises de risques il y eut avec ce projet, passé un véritable "Hurricane 2000", le vent de folie retombe un peu vite avec un "Moment Of Glory" écrit pour l'occasion. Le set est très axé sur de nombreux slows des Scorpions (où les arrangements sont quand même notables), comme sur les éternels "Wind Of Change" "Still Loving You", et un "Send Me An Angel" avec un Zucchero en duo avec Klaus. Une autre ballade (sirupeuse) "Here In My Heart" est interprétée avec Lyn Liechty au chant, les Scorpions ayant convié des artistes de tous horizons. C'est ainsi qu'étrangement un (très bon) Ray Wilson (Genesis) interprète seul "Big City Nights". Mais les véritables claques délivrées par l'ensemble sont certainement sur leurs titres les plus énergiques, comme ce mélodique "Crossfire" en version instrumentale précédé d'un prologue, et comme ce mortel "Deadly Sting Suite" (un crazy medley de "He's A Woman, She's A Man" et "Dynamite"). Il est donc dommage que le trio et leur producteur n’aient pas été plus loin dans cette direction, moins classique. Et si le dernier titre est encore un slow, c’est quand même sur une très agréable surprise que prend fin ce projet, avec la très rare et toujours remarquable "Lady Starlight", déjà interprétée avec cordes et cuivres (vingt ans auparavant sur un "Animal Magnetism"), par des Scorpions non pas dinosaures mais futuristes.
Si les arrangements proposés donnent une nouvelle ampleur aux dix morceaux, pour que ce "Moment Of Glory" reste un moment inoubliable, une plus grosse prise de risques avec plus de titres estampillés hard-rock aurait été la bienvenue de la part d’un ensemble classique peut être, mais un peu slow. Une expérience pour les fans les plus… classiques.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 18 août 2014
Bonheur quand tu me tiens , tu me tiens bien. Somptueux
A écouter en voiture , dans le lit en faisant le ménage ect ............. Lol
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 28 février 2014
Moment of Glory, sans aucun doute. Pour le groupe, c'est sûr, mais pour tous ceux qui l'écoutent également.
je ne m'en lasse pas
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Les années 90 auront mises à rudes épreuves bien des groupes "mastodonte" issus des années 70 et 80. Dur de s'adapter, dur de maintenir son bateau à flot. Sale décade donc pour tous ces groupes.
Dans cette période difficile Scorpions aura d'abord vue sa mythique section rythmique tirer sa révérence. Dans le même temps, les multiples courants du Hard Rock n'auront cessés de se développer.
Perdu dans ce siècle de pleines mutations, Scorpions expérimente, Scorpions compile, Scorpions n'écrit plus tout seul et publie en plus des albums de plus en plus fade. Bref l'inspiration n'y est plus... Et c'est ainsi.
Quand sonne 2000, les Germains n'ont d'autres choix que celui de jouer la carte de la déclinaison et du recyclage. Classique !
Ben oui ! mais même à ce petit jeu, Scorpions est loin de passer pour un "outsider". Deep Purple, Kiss et même Metallica sont tous déjà passés par là. Au moins n'ont-ils pas osés faire appel à l'incontournable (donc prévisible) Mickael Kamen... Ah ! On me souffle que si mais il n'était pas disponible (c'est dire !).
Se rabattant sur l'orchestre philarmonique de Berlin, Les Scorps réarrangent donc certains de leurs Classics à la sauce... Classique.

Allez ! Tentons de la faire courte. Même à cet exercice tout n'est pas à jeter. L'introductif "Hurricane 2000" ainsi que la longue suite instrumentale incluant les titres suivants: "Crossfire", "He's a woman..." et "Dynamite". Idem pour le final "Lady starlight", voir le duo de klaus Meine sur l'inédit "Here in my heart" (tout un programme) avec une jolie chanteuse... Inconnue.
Au registre des ballades, il y en à la pelle. De la guimauve avec "Moment of glory", un autre inédit qui aurait pu franchement le rester. "Send me an angel", chanté par Zucchero (??), "Wind of change" (pour changer) et... Ah non !!!! Pas encore lui !?... Ben si ! "Still loving you" est encore ressortit du tiroir (et ce ne sera pas la dernière fois en plus).
"Big city nights" devient poussif quand celui-ci se voit augmenter (façon de parler) par la présence de Ray Wilson (ex chanteur des dernières heures de Genesis).

Un produit plus souvent décevant que son contraire donc, et que l'on appréciera sans doute d'avantage dans sa version DVD (l'image aide pafois à mieux digérer les vestiges de son groupe préféré).

Scorpions poursuivra dans ce genre d'exercice un peu plus tard, en "Acoustique" cette fois, et avec selon moi bien plus de crédits.

"Unbreakable" et "Humanity hour 1" ont prouvé tous les deux que parfois, l'espoir pouvait aider à survivre. 08/20
1313 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Scorpions, après plusieurs sollicitations depuis 1995, a attendu la bonne personne avec Christian Kolonovitz pour réaliser et sortir, en 2000, cet album studio avec le meilleur orchestre philharmonique du monde, celui de Berlin.
C'est en fait l'orchestre de Berlin qui a proposé le projet au groupe qui s'en est trouvé très flatté.
Ayant vu le son médiocre que donnait le live produit par Métallica, les teutons n'ont pas commis la même erreur et on sorti un album salué d'excellent par l'ensemble des critiques, comme Hard Rock Magazine, et d'autres.
Les instruments classiques y ont autant de place que les saturations des Gibsons, seul "Here in my heart" sonne un peu trop romantique à mon goût, mais le reste est vraiment un mélange étonnant et détonnant : Hurricane 2000, Dynamite (rebaptisée Deadly Sting), Big city Nights. Les versions de Wind of change, avec la participation de Zuccherro, et Send me an Angel prennent aussi une dimension supplémentaire.

J'ai adoré cet album, résultat de l'association entre une groupe légendaire avec un orchestre de renom !
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 avril 2009
Des grosses guitares avec un orchestre ça pète, c'est indéniable...
...sauf quand le tracklist lorgne autant vers les ballades !

Quel dommage d'avoir opté pour le côté le plus doux du groupe, alors que les plus grandes réussites du disque sont sans conteste Hurricane et la suite instrumentale Crossfire/Deadly Sting.
Les deux inédites sentent bon la soupe, et Klaus cède sa place au chant sur Big City nights...

En ce tournant de millénaire, on sent que le groupe se cherche, qu'il hésite entre modernité ou capitaliser sur sa gloire passée, et que dans tous les cas il le fait sans âme et sans le talent qu'on lui connaissait jusqu'alors.

Dommage car le disque aurait pu, en dépit d'un pochette encore plus laide qu'à l'accoutumée, redorer un blason bien terni.

3,5 / 5
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 novembre 2012
Même pour quelqu'un qui n'est pas fan de scorpions il faut absolument avoir ce disque il procure une joie immense des les premieres secondes avec le fil harmonique de berlin
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 18 janvier 2009
DEEP PURPLE avait essayé avec + ou - de bonheur de faire un vinyl avec l' orchestre philharmonique de LONDRES.
SCORPIONS refait là un essai complètement réussi avec le philharmonique de BERLIN. Mélange parfaitement réussi entre le classique et le HARD ROCK, qui prouve a quel point ce groupe allemand maitrise la musique.
A commander d'urgence, car un des meilleurs albums de SCORPIONS, avec, en plus, des inédits!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 7 janvier 2011
cet album est vraiment bien par contre la pochette est d'un ridicule jai jamais vu une pochette plus laide un espece de lezard ou un t-rex avec des bijoux de femme cest ridicule quand je vois la pochette de "blackout" rien a voir avec celle ci enfin heureusement que le contenu rattrappe cette absence de gout
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 décembre 2012
même si se n ait que des titres connus et compilés j adore car pour moi étant un fan depuis 1977 de scorpions je ne me lace pas vue a bordeaux en 2011 et a pau en 2012
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Moment Of Glory
Moment Of Glory de Scorpions (CD - 2008)

Lonseome Crow
Lonseome Crow de Scorpions (CD - 2002)

Unbreakable
Unbreakable de Scorpions (CD - 2004)