Commentaires en ligne 


3 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 un must, 7 février 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Your Funeral... My Trial (CD)
C'est le 1er Nick Cave que j'ai acheté et cet album est magnifique, il mêle les ballades mlasaines à des titres rock qui sentent la sueur!!!! A écouter absolument, les 4 premiers morceaux de l'album sont vraiment anthologiques...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 De profundis clamavi, 23 mars 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Your Funeral...My Trial (CD)
Voilà un album qu'on n'oublie pas , tel un cauchemar étrange et pénétrant ...
Tout y paraît dérangeant , pas très funky pour tout dire . Il faut accepter de se perdre dans les arcanes du beau des gouffres et faire confiance à ce bonhomme intense pour un voyage possiblement sans retour . Quand on a goûté à Nick Cave , et surtout à ce disque , on s'en souvient , et il n'est pas facile de lâcher l'affaire pour se lancer dans d'autres excursions en barque .
Je ne suis pas sûre en effet que le plaisir qu'on prend à son écoute soit tout à fait anodin : on y parle de mort et de violence , autant que d'amour , de sexe et de religion ... les éléments d'une bonne tragédie post-moderne à la faveur de laquelle il n'est pas certain qu'on ait envie d'une quelconque rétractation de nos vices , puisqu'on y revient encore et encore avec toujours la même fascination douloureuse . Il faut croire que le péché , c'est bon !
Nick Cave a eu l'art et l'intelligence d'évoluer le plus souvent en bien au cours de sa carrière ( on va dire jusqu'au seuil des années 2000 ) faisant fructifier son talent en une tourbe plus ou moins sombre , après nous avoir d'abord imposé dans ses débuts une violence et une sauvagerie réfractaires à toute empathie . L'homme souffrait visiblement mais ne souhaitait cependant pas qu'on l'aime pour cela . Il fallait attendre que le démon sorte ...
D'abord "trash-can-jesus" très énervé chez Birthday Party , hurlant des sabbats hallucinés à peine écoutables , il a bifurqué au bout de quelques essais vers des éructations plus plausibles , néanmoins furieusement pianotées ( From Her To Eternity ) puis vinrent le blues faulknérien ultra référencé ( The Firstborn Is Dead ) les hommages archéologiques encore ( Kicking Against The Pricks ) prolongés de "croonage" aux ambiances peep-shows de cabarets germano-brésiliens ( The Good Son et Tender Prey ) ... les rechutes prévisibles ( Henry's Dream , Let Love In et le live d'après ) lui permettant d'arriver enfin , vêtu de probité candide et de lin blanc , à la belle chanson envoûtante , apaisée et pleine d'amours mélancoliques ( The Boatman's Call ) en adoration pour la belle Anglaise au grand nez et aux longs cheveux noirs ... avant de se perdre , définitivement quitté , finissant pour un temps le parcours dans des redites inertielles ( Murder Songs et la suite ... ) sans guère de saveurs pour les premiers disciples .
Pour celui - ci , Your Funeral My Trial ( sorti en 86 ) il est au sommet de sa geste tragique et musicale . Il y conjugue à la fois la force et la douceur , l'inspiration fiévreuse , mi-sulpicienne , mi-érotique ( voir l'iconographie dans le double maxi 45t d'origine ) le pardon et la colère . Le titre est bien choisi : comme dans le roi Lear , comme dans toute tragédie , c'est le procès d'un homme qui s'est perdu dans les codes de son imagination forcenée . On n'est pas dans ce théâtre pour déconner , on est là pour l'examen d'une âme qui a échoué à mettre à distance un monde meurtrier .
Harponnant par moments les rivages de l'ultra blues , "Hard On For Love" , rempli de références bibliques ( Lazare , Salomé , le Lévitique ... ) ou "Jack Shadows" titre échappé sans doute de The Firstborn Is Dead tant il en rappelle la radicalité un peu sinistre , l'album commence néanmoins dans la douceur ( "Sad Waters" sombre et jolie ballade d'évangélisme païen . Nick va bien ? ) pour devenir très vite réellement inquiétant ( non , visiblement ça s'arrange pas ) avec le très freak "The Carny" , ou le magnifiquement beau "Stranger Than Kindness" ( signé Anita Lane et Bargeld ) crispé comme un garrot sur la dernière bonne veine , et sans jamais de concession pour la grimace des rires ( "Your Funeral , My Trial" ) et le non moins bouleversant "Long Time Man" où il se remet à hurler à la lune comme dans From Her To Eternity ...
L'ambiance générale est donc toujours noire au sortir de ce long blues de fin de carnaval où il reste encore de ci de là , à en juger par les échos des plaintes et les traces de sang , l'empreinte de son démon , ses commandements de meurtres résonnant comme des anents ancestraux : "She Fell Away" , très malsaine dans ses effets de réel ...
Ce disque me fait encore frissonner de plaisir aujourd'hui , quand j'ai la mauvaise idée de l'écouter , alors que je me crois sauvée . Il doit y avoir une raison ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Nick Cave And The Bad Seeds, 9 mars 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Your Funeral...My Trial (CD)
Je suis bien d'accord avec cet auditeur de Rennes ! Enregistré à Berlin, Your Funeral My Trial est de loin le meilleur album de toute sa carrière. Stranger Than Kindness est la plus belle chanson que je connaisse de Nick Cave (meme si, manque de bol, les paroles ne sont pas de lui mais de sa petite amie de l'époque, Anita Lane !) À mon panthéon, je rajouterais l'album Tender Prey, ne serait-ce que pour The Mercy Seat ou bien encore le magnifique Slowly Goes The Night... Mais, à vrai dire, chez Nick Cave, entre 1980 et 1996, tout est à prendre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Your Funeral...My Trial
Your Funeral...My Trial de Nick Cave (CD - 2004)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit