Commentaires en ligne


8 évaluations
5 étoiles:
 (4)
4 étoiles:
 (3)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Johnny Winter au sommet
On ne va pas y aller par quatre chemins : ce disque est une de plus belles choses enregistrées, si on aime le Blues, et Johnny Winter en particulier. C'est son meilleur disque. L'oeuvre est courte (34 minutes) mais frise la perfection. Accompagné par les musiciens de Muddy Waters, dont la star James Cotton formidable à l'harmonica et Pinetop Perkins,...
Publié le 7 juin 2006 par Luc B.

versus
11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 BACK TO ROOTS
En produisant le fameux 'Hard Again' pour Muddy Waters et après une longue période de disques rock, Winter est stimuler par un retour au source du blues et enregistre avec le groupe de Muddy Waters la crème des bluesmen de chicago 'Nothing but The blues'. Muddy ne chante d'ailleurs qu'une chanson. 'Walking thru the park'. Il semble plus heureux qu'il...
Publié le 7 avril 2003 par Belhabib


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Johnny Winter au sommet, 7 juin 2006
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
On ne va pas y aller par quatre chemins : ce disque est une de plus belles choses enregistrées, si on aime le Blues, et Johnny Winter en particulier. C'est son meilleur disque. L'oeuvre est courte (34 minutes) mais frise la perfection. Accompagné par les musiciens de Muddy Waters, dont la star James Cotton formidable à l'harmonica et Pinetop Perkins, le prince du boogie au piano, l'Albinos se fend de 11 titres inspirés, denses, chargés de bonheur, le bonheur de jouer cette musique là, avec ces gens là, pour en faire ce disque là. Les instruments sonnent comme au fond d'un honky tonk, ça transpire l'authenticité et la joie de vivre, avec à la fois le grain de folie de Winter (le hurlement qui lance le premier titre du disque) et une certaine sobriété (inhabituelle chez lui !), une modestie face à ces géants venus jouer avec lui.

Oeuvre indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 du blues et rien d'autre, 7 mars 2009
Par 
bluesy guy "pascal 49" (maine et loire france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
apres la folie live des grands stades non appropriee au pur blues , johnny prefere revenir a ses premiers amours avec un disque plus intimiste, du blues et rien d'autre.la prise de son est parfaite,c'est jouee live en studio(on se croirait dans un club enfume de chicago).les musiciens qui accompagnent l albinos semble etre le format ideal pour cette entreprise.ne pas oublier que mr winter a compose tous les titres de cet opus sauf "walkin through the park" un petit clin d'oeil a muddy avec la participation de ce dernier sur le titre qui annonce la future collaboration des deux messieurs.seul hic sur cet excellent album de blues,on a l 'impression que johnny ne se lache pas completement dans ses solos,dommage .j'aime bien ce disque mais dans la meme veine je prefere les albums enregistres sur le label alligator dans les annees 80 comme "third degree" par exemple,qui pour moi est a classer derriere le premier johnny winter.pascal 49
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un beau fait d'Hiver, 12 novembre 2013
Par 
ecce.om - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
Les fans de l'artiste se diviseront sans doute toujours entre le Winter Blues et le Winter rock.

Cet album est clairement destiné à ceux qui considèrent la période entourant sa trilogie avec Muddy Waters ("Hard Again", "I'm Ready" et "King Bee"), comme une des plus belles parenthèses du blues.

Avec ce disque, Waters et sa bande de musiciens (Bob Margolin à la guitare, Charles Calmese à la basse, l'excellent Pinetop Perkins au piano, Willie "Big Eyes" Smith à la batterie et le formidable James Cotton à l'harmonica -excusez du peu !) renvoient l'ascenseur en plein maelström disco-punk.

En moins de 35', tout ce beau monde officie principalement sur des compositions de Winter (8 sur 9 quand même), dans une ambiance décontractée et traversée par l'urgence.

On peut toujours ergoter sur la voix pas toujours assurée de Winter, mais ce n'est qu'une peccadille, à côté du bonheur procuré par son jeu enfin sobre, royal à la slide sur "TV Mama", le groove des musiciens sur "Bladie Mae", la maestria de Bob Margolin sur "Sweet Love And Evil Women", le duo magique avec Waters sur "Walkin' Through the Park" …

Tout n'est pas exceptionnel en soi, mais rien n'est superflu et l'ensemble se pose en monument de blues dégraissé, festif, qui balaie les nuages, les impôts et les raseurs.

Le son a une coloration très live qui laisse penser qu'ils n'ont pas du multiplier les prises de son et de tête. Un petit remaster rendrait sans doute le tout un peu moins métallique, mais, on ne va pas se plaindre.

La dédicace du disque : "…à ceux qui aiment mon genre de Blues et en particulier à Muddy Waters qui m'a donné l'inspiration de le faire…" dit tout : Honnêteté et humilité.

La pochette est nulle. Ça doit être fait exprès pour décourager les moins motivés.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE HERVE MULLER MAGAZINE ROCK&FOLK, 26 novembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
CHRONIQUE DE HERVE MULLER MAGAZINE ROCK&FOLK SEPTEMBRE 1977 N°128 Page 131
10° (!) Album 1977 33T Réf : Blue Sky 82151
Ceci n'est pas vraiment le nouvel album de Winter, la suite de "John Dawson Winter III", mais plutôt une parenthèse blues et un complément au L.P. qu'il a produit pour Muddy Waters, "Hard Again". Pas de Rick Derringer en vue, mais au contraire le groupe de Muddy Waters au grand complet, y compris le fantastique "Pinetop" Perkins au piano, et James Cotton à l'harmonica en prime !
Le père Muddy en personne est bien sûr là, lui aussi (l'album lui est même dédié), et il chante lead sur son classique "Walking Thru The Park" les autres compositions sont de Johnny, mais toutes dans la plus pure tradition du blues.
Que dire d'un tel disque ? L'époque est depuis longtemps révolue où les amateurs se perdaient en polémiques pour savoir si un blanc pouvait jouer le blues, à fortiori un albinos. Les bluesmen, eux, ne ne sont jamais posé à ce genre de question stérile, et il y a maintenant longtemps que Johnny Winter est l'un des leurs. Il ne l'a jamais aussi bien prouvé que sur ce disque, et pour ma part il me semble plus à son aise dans cet idiome que dans le rock'n'roll. Son jeu de guitare est probablement ce qu'il y a de plus impressionnant ici, qu'il joue électrique, acoustique, en slide ou sur sa très belle guitare en métal (voir pochette), ou même à la basse. Technique, feeling, aisance, c'est le blues avec un grand " B ".
Même conviction, même naturel quand il chante des titres aux thèmes aussi éculés que "Sweet Love And Evil Woman",
"Drinkin'Blues" ou "It Was Rainin'". Mais il maîtrise aussi toute la subtilité de l'humour du blues, et cette faculté d'adapter des thèmes "modernes" comme dans le très réussi "TV Mama". Le blues fait et fera encore longtemps partie de l'American Way Of Life .....
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Le grand retour au blues, 5 août 2011
Par 
Jean Humbert "gloup" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
Ce n'est pas le cd le plus facile d'accès du grand J. Winter. Ici point de rock, de blues rock à la manière de ses précédents albums (entre autres « Captured live », « Still alive and well », etc ...)
Voici du blues, du vrai blues « Everybody's blues » ou « It was rainin' », acoustique « TV Mama », avec dobro « Bladie Mae », mais aussi blues rock sans longs solos « Sweet love ... » « Mad blues » ou « Tired of tryin' », avec piano, harmonica (Pinetop Perkins et James Cotton) « Drinkin' blues »; et M. Waters lui-même au chant « Walking thru the park ».
J. Winter, fait rare, a écrit 8 des 9 titres.
34 min seulement, et on en redemande.
Avec cet album J. Winter commence sa collaboration avec Muddy Waters (3 cd studio et 1 grand album live); ou avec James Cotton / M. Waters / Bob Margolin, etc ... dans une tournée dont « Breaking it up, breaking it down » est le superbe témoignage.

Prendre un tel risque (1977 n'est pas l'époque où le blues est à son zénith...) de la part d'une presque-star (ce qu'il était à l'époque) je dis, chapeau bas, Monsieur Winter : il fallait oser le faire. Et bien peu l'ont fait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 BACK TO ROOTS, 7 avril 2003
Par 
Belhabib "MOJOVIBE" (PLANET EARTH) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
En produisant le fameux 'Hard Again' pour Muddy Waters et après une longue période de disques rock, Winter est stimuler par un retour au source du blues et enregistre avec le groupe de Muddy Waters la crème des bluesmen de chicago 'Nothing but The blues'. Muddy ne chante d'ailleurs qu'une chanson. 'Walking thru the park'. Il semble plus heureux qu'il ne l'a été auparavant. C'est un album dédicase pour ses fans et Muddy Waters.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 toujours du blues, 21 avril 2005
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
Johnny Winter, le rocker éternel et le dingue de blues se fend d'une merveille, qui n'a rien à envier à ses productions précédentes. Qualité constante, choix judicieux des musiciens et Mister Muddy Waters himself sur le dernier titre. A conserver bien au chaud.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Achetez en deux pour ce prix là !!, 9 octobre 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Nothin' But The Blues (CD)
Jonny Winter en grande forme avec Muddy Waters...
Dans la foulée prenez HARD AGAIN de Muddy Waters avec Jonny Winter et surtout lisez les en même temps sur deux lecteurs différents...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Nothin' But The Blues
Nothin' But The Blues de Johnny Winter (CD - 1993)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit