Commentaires en ligne 


9 évaluations
5 étoiles:
 (6)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (2)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Impressionnant
Ce qui est bien avec Jean-Michel Jarre, c'est qu'il arrive à se renouveler à chaque disque, à créer un climat différent, à balader ses auditeurs dans un champ sonore toujours différent, toujours renouveler.
Avec ce troisième disque (si on ne compte pas les disques comme "Deserted Palace" ou "Les Granges...
Publié le 4 mars 2003 par Frank

versus
3.0 étoiles sur 5 Le magnétisme n’opère pas vraiment
Les chants magnétiques, c’est un disque difficile d’accès pour qui n’est pas familier avec l’univers des deux premiers albums. Ce qu’on peut reprocher à Jean-Michel Jarre, c’est de délaisser les mélodies au profit de bruitages et de sonorités parfois antipathiques. Certains titres sont crispants, comme la...
Publié le 18 mars 2006 par Jean-Baptiste H.


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Impressionnant, 4 mars 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
Ce qui est bien avec Jean-Michel Jarre, c'est qu'il arrive à se renouveler à chaque disque, à créer un climat différent, à balader ses auditeurs dans un champ sonore toujours différent, toujours renouveler.
Avec ce troisième disque (si on ne compte pas les disques comme "Deserted Palace" ou "Les Granges brûlées" sortis avant "Oxygène" et qui n'ont eu aucun succès), Jarre accélère encore le rythme amorcé avec "Equinoxe" et quitte définitivement le style "planant"... la page des années 70 est tournée.
"Chants Magnétiques - partie 1", avec ses 18 minutes, est véritablement vertigineux. Il s'ouvre sur une partie très séquencée et rythmée, alterne passage rapides et lents, mélodiques et non-mélodiques. Pour la première fois, Jarre utilise le fameux Fairlight, un ordinateur musical australien novateur, premier échantillonneur de l'histoire, et dont il est un des tous premiers et fortunés possesseurs avec Peter Gabriel. Et cela s'entend : des sons "réels" (voix, contrabasse, jet...) mais déformés jalonnent tous les morceaux du disque. Une idée que Jarre poussera très très loin dans l'immense et fabuleux "Zoolook" de 1984.
Après un "Chants Magnétiques - partie 2" ultra-énergique destiné à faire vendre le disque (et accompagné du tout premier clip tourné par Julian Temple), la partie 3 revient à une atmosphère plus douce et calme, vraiment très belle.
La partie 4 redonne un peu de rythme avec une mélodie accrocheuse. Le disque se termine par une rhumba que Jarre annonce comme étant la dernière (après celles des deux disques précédents), mais qui aura une petite soeur dans "Oxygène 7-13" treize ans plus tard...
Bref, un disque magistral, plein d'énergie, plein de sonorités très variées, originales, novatrices (pour l'époque surtout) au service de mélodies fluides, entraînantes. Un grand Jarre, tout simplement, même si son chef d'oeuvre viendra plus tard...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 enfin la terre, 20 février 2003
Par 
Nico (Castelnaudary, Aude, France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
apres l'air et l'eau, jmj s'attaue avec maestria à la terre (a quand le feu?). Un incontournable de la musique electronique, un pur petit bijou, digne d'un des plus grand melodistes qu'est jean michel.
un rythme endiable des chants magnetiques 2 a la melodie de la partie 4 en passant par les cuivres de le plage 1. tout est bon et on finit meme par une rumba, joli pied de nez aux detracteurs.
en conclusion un chef d'oeuvre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Rapidité et douceur, 16 juillet 2004
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
Ce disque, par certaines sonorités ressemble parfois à un mélange de "Oxygène" et de "Equinoxe". Pourtant, ce mélange donne quelque chose de totalement différents des précédents albums de J.M.Jarre
Une ouverture avec "Chants magnétiques 1" rapide, puis d'un calme assomant avant de revenir à quelque chose de plus bougeant. Le tout lance "Chants magnétiques 2", le morceau connu de l'album, à la mélodie foudroyante et d'une rapidité extraordinaire. "Chants magnétiques 3" et "Chants magnétiques 4" vont de concert. Le premier est un morceau assez énigmatique et berçant. Le second, avec sa sublime mélodie, reste dans la tête pour un bon moment. Enfin "Chants magnétiques 5" clot l'album par une rumba dont J.M.Jarre a le secret, tout en électronique et en mélodie sympathique.
Même si le disque est assez court (35 minutes), il vaut le détour. Et s'écoute aussi bien sans y faire attention, en fond sonore, qu'en écoute attentive et observatrice.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Un magnifique voyage, 4 juin 2006
Par 
JANSE Yann (Mézy/Seine, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
La première partie de cet album est pour moi le plus beau bijou qu'ait composé JMJ. 18 minutes d'évasion dans l'univers musical envoûtant de cet impressionniste du son. La mélodie rythmée entêtante du début laisse place au bout de 6 minutes à une atmosphère planante irréelle, où s'entremêlent voies synthétiques, bruits de passages d'avions à réaction, et sons étranges en tout genre, le tout survolé par une mélodie planante donnant une profondeur grandiose à l'ensemble. Bienvenue dans la galaxie Jarre ! Un dernier passage d'avion balaye le tout et fait démarrer net une troisième sous-partie à nouveau très rythmée nous sortant de l'hypnose ! D'autres passages mémorables sont à noter dans la suite de l'album, comme le point final fracassant de la 4e partie, le bruit d'un train lancé à grande vitesse sortant de nulle-part, éclipsant net la boîte à rythme. Que du bonheur !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Un grand album, 5 décembre 2001
Par 
GB (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
Autre grand album du maître :-). Très marqué par le synthé Fairlight avec des sons très "machines électroniques", séquencés et rythmés.
Du bon travail.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 excellent, 23 août 2013
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants Magnétiques (Téléchargement MP3)
Difficile d'être objectif en musique. Les goûts et les couleurs !
Moi j'adore ! Transfert rapide sur Amazon cloud player. Bon rapport qualité prix.
Musique planante...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Jarre et ses chants/champs magnétiques n'étaient pas encore midifié, 4 mai 2008
Par 
Mmarkus "Markusmala" (Viry, Haute-savoie, france) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les chants magnetiques (1981) (CD)
Son 3eme opus est également excellent, apparition du sampleur digital, sous la forme d'un fairlight, qui coutait sont pesant d'or a l'époque, puisque jusque là le sampling était produit par les bandes analogique des mellotrons,on note aussi l'aquisition par Jarre d'un synthé très convoité, l'Oberheim OB-XA qu'il utilisera beaucoup sur cet album comme par la suite.
Un rythme échevelé le timing est presque bancal sur champs magnétique 1,
la séquence se présente sous un déluge de note, des sons glisse sur les tessiture (portamento) une ouverture magnifique (magnétique), dans la partie centrale de la première partie cela se calme et on entend un déluge de sons concret et des voix d'aliens des souvenirs de la bonne SF des seventies et autre bruit d'avion au décollage, les vagues sonore harmoniques sont splendides et nous replongent dans un nouveau rythme implacable surmonté d'un thème très évident qui se métamorphose jusqu'a la fin.
Chant magnétique 2 était le hit du disque, plus accessible, mais tout à fait fidéle a sa patte de composition. la suite nous emméne presque en chine (avant qu'il ne le fasse vraiment) un feeling étrange, bancal et presque world, sorte de transition qui nous ramène progressivement sur une séquence puissante dans la tradition Electronique - cet album et tout de même plus rythmé que Oxygène voir même Equinoxe qui l'était déjà bien quand même sur la seconde partie. Les rythme prennent leurs essorts.
Le train passe et efface la sequence et nous ramène vers la petite ritournelle populaire joué sur un de nos bons ancêtre d'orgue électronique. Un Album électronique instrumental comme on peu l'aimer,
les samples digitaux première génération arrive, sa révolution continue.
Essentiel dans une bonne discothéque.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Le magnétisme n’opère pas vraiment, 18 mars 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
Les chants magnétiques, c’est un disque difficile d’accès pour qui n’est pas familier avec l’univers des deux premiers albums. Ce qu’on peut reprocher à Jean-Michel Jarre, c’est de délaisser les mélodies au profit de bruitages et de sonorités parfois antipathiques. Certains titres sont crispants, comme la partie III, qui donne l’impression de piétiner. Il me semble que le tempo est peut-être un peu trop élevé dès le début pour que l’on ai le temps de rentrer dans la musique. D’autres moments à l’intérieur des morceaux sauvent un peu le reste, avec quelques trouvailles sonores inspirées, comme certains moments des parties I et IV, mais l’un dans l’autre, ce disque n’est pas de la qualité de ses deux prédécesseurs. À ne se procurer que si vous êtes un inconditionnel.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Premier revers créatif de Jarre, 10 septembre 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Les Chants magnétiques (CD)
Cet album me pose deux problèmes : premièrement, le son est froid et peu assuré et ensuite, la musique en elle-même se démarque trop peu de ses albums précédents.
Détaillons un peu tout ceci : en se replaçant dans le contexte de 1980, on constate que "Les chants magnétiques" est le premier essai de synthèse numérique et d'échantillonage de Jarre. Donc, je ne suis pas étonné d'entendre un son assez faible et peu diversifié. Le caractère plus technologique du thème de l'album peut partiellement justifier ce son et un peu d'indulgence pourrait gommer le reste... si la musique valait vraiment la peine. Les moments vraiment intéressants sont le début du premier chant et le fameux deuxième chant. Malheureusement, la fin du premier chant et le quatrième n'inventent pas grand chose par rapport à Equinoxe 4 et 7. Enfin, le reste de l'album est... disons maladroit. On pourra donc comprendre que cet album me semble être un des moins bons de Jarre, je lui préfére nettement "Equinoxe" et les inédits des "Concerts en Chine".
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa9d59ae0)

Ce produit

Les Chants magnétiques
Les Chants magnétiques de Jean-Michel Jarre (CD - 1993)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit