undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles
9
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Si je veux bien faire fi des vocalises souvent excessives (et donc ringardes) de Bobby Kimball en intro et/ou en outro de plusieurs morceaux, le reste du groupe est quant à lui brillant de bout en bout sur ce Live. Dans un tel contexte, il est véritablement frustrant que des titres tels que "Cruel", Hold the Line", "Africa" ou encore "I Will Remember" n'apparaissent pas (ou plus) sur l'album. En tout cas pas sur l'édition que je possède.
Comme je l'ai souligné un peu plus haut, les musiciens que composent (ce) TOTO brillent ici de milles feux. D'ailleurs, si cet enregistrement en public (ici en France) se différencie de tous les autres témoignages Live du groupe, c'est avant tout parce qu'il met volontairement en avant chacun des musiciens individuellement, aux travers de leur solo ou intervention respective. A ce petit jeu là, les claviers de David Paich tirent avantageusement leurs épingles du jeu. Plus délicat sur un tel support, est le solo de batterie. Simon Phillips étant celui que l'on connait (d'abord chez les batteurs bien évidemment), ces derniers devraient quand même apprécier l'exercice, même si un poil trop long pour votre serviteur. Quant a Steve Lukather, que dire que l'on ne sache déjà le concernant.

Bien supérieur au pourtant double album "Absolutely Live", et tellement mieux produit surtout, ce Live de plus d'une heure, atteste, si il était encore besoin, de la richesse et de l'incroyable diversité de la musique du groupe.

Mais pourquoi donc Livefield n'est-il pas double ?

16/20
11 commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2003
Mais non ce n'est pas de l'ironie ! Cet album montre Toto à son meilleur. Pas seulement les tubes, mais aussi la maestria intrumentale avec des passages jazz-rock monumentaux, et aussi le côté le plus agressif du groupe ("White sister" et "Girl goodbye" qui mettent le feu à la fin du cd).
On sent bien le désir de Simon philips de montrer son talent (un solo très musical) et cerise sur le gâteau, la plupart des morceaux ont été enregistrés en France ou le groupe jouit d'une popularité sans faille depuis 20 ans (mars 2003 : encore un Bercy malgré un dernier album poussif et paresseux de reprises).
Le son, comme toujours, est fabuleux, et les observateurs auront remarqué en arrière plan le renfort à la guitare et au chant d'un très bon blues-rocker : tonny spinner.
Un album meilleur à mon avis que "absolutely live". Une priorité pour les fans, un bon moyen de découvrir pour les autres.
0Commentaire| 8 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Un live des West Coast Men, 6 ans après '"Absolutely Live", mais cette fois avec Bobby Kimball, aux vocaux, débarrasé (un temps) de ses démons. Double CD, dont un CD "bonus extra avec 3 morceaux, et deux vidéos. Très beau livret (sans paroles comme souvent, mais avec débauche d'infos sur le matos utilisé, et moultes dédicaces,(à papa TOTO, maman TOTO), avec photos (surtout des 5 piliers), et les dates de la méga tournée, pendant laquelle ce disque a été enregistré. 16 morceaux sur le premier CD, plus de 70 minutes de "live", avec une production énorme, un son fabuleux, une ambiance de feu, quelques mots en français (quelques..., mais quand même !). Une intro absolument renversante "Caught in the balance", envoyé par un Kimball en grande forme, (l'intro de ce titre me fait tout le temps penser à "Spirits in the material world " sur "Ghost in the machine" de Police ("rien à voir ?? bon .. ok") des choeurs impresionnants de justesse, de précision, de cohésion, un riff de guitare lancinant, entêtant, impeccable, même pendant les parties vocales. Suivent "Tale of a man" parfait, plus jazzy, "Rosanna", difficilement contournable, surtout en l'absence "Africa "(présent sur le live précédent), et chanté par Lukather et Kimball... fabuleux, tout simplement fabuleux. Puis viennent des solos pas tout à fait indispensables, surtout celui de divin Simon "le poulpe" Phillips, et des instrumentaux dont l'excellent "Dave's gone skiing" dont l'explication et la signification "profonde " se trouvent si ma mémoire is ok sur le DVD "Live in Amsterdam". On enchaine par le poignant "The Road goes on", avec les choeurs du public, hommage à Jeff Porcaro. Et on termine par solo de David Paich, qui enchaine subtilement sur le phénoménal "White sister", morceau de cloture de "Hydra".C'est gigantesque, comme à peu près tout ce que ces types produisent depuis "Hold the Line" (présent ici sur le second CD, juste après un "I will remember", que l'on n'est pas près d'oublier, ne seraient que par les notes de piano de D. Paich, somptueusement mises en valeur par Eliott Schiener, et aussi par les choeurs du public). Comment veux tu que j'écoute le dernier Bob Z après çà ???
55 commentaires| 3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 février 2002
Puissance, groove, finesse, technique instrumentale ahurissante : voici les quelques mots me venant à l'esprit à l'écoute de ce disque. Ayant assisté à un concert de cette tournée, je peux affirmé une chose : TOTO est un vrai groupe, qui a su traverser différentes générations en gardant leur personnalité tout en s'adaptant aux nombreux courants musicaux. Ce concert regroupe l'élite des musiciens actuels et retrace son histoire en jouant des morceaux comme Hold the Line, Jake to the Bone ou encore Caught in the balance. Je regrette cependant l'absence de Africa. Mais cela du TRES TRES BON TOTO.
0Commentaire| 4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 février 2002
un vrai bonheur....dont je ne me lasserai jamais je crois. la partie rythmique est ahurissante et luke se bonifie avec l'age. rellement un must a avoir chez soi. Les live de cette qualite se font rares et il vient de rentrer dans mon top ten avec le dernier live de sting.
0Commentaire| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2014
meme si il ne contient pas les gros hits de Toto (Hold The Line, Africa...), il s'agit d'un excellent live, digne successeur de "Absolutely Live" (sorti quelques années avant).
Tres bon disque mais surtout pour les fans donc.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2013
Je suis fort satisfaite. Trebail très intéressant, une bonne interprétation et une bonne enregistrement. Aussi un dessin très curieux et singular.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 février 2013
Je suis fan de Toto et je recommande cette album.
Il se laisse écouter comme tout album pop rock qui se respect.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 avril 2002
Ce disque du concert m'a conquis davantage que j'avais vu à Milan. La grande énergie et le grand divertimento, sont tous ce qui au traspare de l'enregistrement, méticuleux et impeccable pour cela il considère des bruits et le missaggio. Le disque est véritable, au delà de tout l'enregistrement tout dans la mêmes soirée et feuilles pour être transparent toutes les capacités techniques de tiré à quatre épingles ' les acteurs. Par conséquent bon vivent cela avec le retour du policier Kimball au riscopre de voix quelques morceaux véritablement vieux et précieux de la bande comme " Mama " ou " soeur blanche ". Sur tout sauf " Jack à l'os " est le morceau instrumental splendide régné du Jeff de deuil Porcaro. D'autres morceaux à ne pas détruire? La Soeur " Blanche " De " Fille Du l'" Meilleur Monde " Au revoir " " À Million Milles Loin " De " De Volonté Se rappellent "..... Si vous n'avez pas ne sentiez jamais le fatevi de Toto en avant et vous vous amuser!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)