Commentaires en ligne


31 évaluations
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 river of no return
Le miracle de ce film, c'est qu'il arrive à nous passionner avec une histoire qui tient en deux mots. Quatre amis qui descendent une rivière en canoë se retrouvent confrontés à des autochtones "rustiques" et doivent lutter pour survivre. Comme dans "Heart of Darkness" de Conrad, dont l'ombre tutélaire plane sur cette oeuvre, la...
Publié le 23 avril 2009 par Gwen

versus
2 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 IMAGE TRES MOYENNE
L'UN DES MEILLEURS FILMS DES ANNEES 70 MAIS MALHEURESEMNT AVEC UN TRANSFERT DVD DE PIETRE QUALITE.ESPREONS QUE LA VERSION BLU RAY FUTURE CORRIGERA LES DEFAUTS
Publié le 3 février 2012 par MONTANA


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 river of no return, 23 avril 2009
Par 
Gwen - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deliverance - 35th Anniversary Deluxe Edition [Import anglais] (DVD)
Le miracle de ce film, c'est qu'il arrive à nous passionner avec une histoire qui tient en deux mots. Quatre amis qui descendent une rivière en canoë se retrouvent confrontés à des autochtones "rustiques" et doivent lutter pour survivre. Comme dans "Heart of Darkness" de Conrad, dont l'ombre tutélaire plane sur cette oeuvre, la rivière est ici la métaphore d'un voyage aux confins de la folie. Pas de grands effets de mise en scène. Peu de musique. Des dialogues proches de l'improvisation, comme souvent dans le cinéma de John Boorman. On est parfois à la limite du documentaire, ce qui nous vaut d'ailleurs de superbes images des forêts de Géorgie. Personnellement, j'ai préféré la première moitié du film qui met en place à la fois les personnages et l'atmosphère. En effet, à partir de la scène assez répugnante du viol, la violence jusque là sourde et contenue devient explicite et le récit perd un peu de sa subtilité. Cela reste néanmoins un thriller psychologique à l'impact redoutable qui m'a rappelé, par sa thématique, "Les chiens de paille" de Peckinpah, voire "Massacre à la tronçonneuse", lesquels datent sensiblement de la même époque et mettent également en scène des citadins aux prises avec des rustauds plus ou moins "dégénérés". A croire que l'idée était dans l'air du temps...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


9 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un survival âpre, 12 novembre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
Dépourvu de tout ornement dans la réalisation et une bande originale presque absente, ce survival brutal, sans concessions, préfère se concentrer sur la nature, les clapotements de cette rivière aux allures infernales. Mais l'enfer n'est pas dans l'endroit en lui-même, et cela ajoute au côté réaliste : des êtres visiblement consanguins, attardés, déjouent sans véritable raison les plans de nos amis venus découvrir la nature en canoë. Derrière cela, on sent l'éternel fossé (son développement me paraît ici simpliste) entre les ruraux et les "moins ruraux". Un survival pur et dur, âpre, qui frôle l'exploration du psychique sans vraiment l'approfondir. L'après-événement m'aurait paru intéressant. Parfois glauque, on pourra condamner la gratuité de la violence, mais cette façon dont elle arrive ne fait qu'ajouter au choc, à la cruauté ici bien amenés. Tous les acteurs habitent leurs rôles et leurs différences est plus dévoilée que montrée.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 nature vs culture, 18 juin 2012
Par 
D. André (Suisse) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
Un des grands films américains des années 70, dont la vertu essentielle, outre une magnifique photo, est de savoir allier action et réflexion philosophique dans la tradition du cinéma américain classique. Le film inscrit sa réflexion dans la problématique Nature vs Culture qui est est une des thématiques les plus enracinées dans l'inconscient collectif américain. Cette opposition se retrouve dans la littérature américaine (Thoreau par exemple), mais aussi dans le cinéma (dans certains westerns ou plus récemment dans les films de Terence Malick). Très souvent, la nature y est magnifié, véritable paradis terrestre à laquelle s'oppose une civilisation largement condamnée. Dans ce film, Boorman prend à rebours cette idéologie et montre que vivre dans l'état de nature est en fait une porte ouverte vers la régression et la dégénérescence. Les mythes sportifs et citadins de nos personnages un peu bobos-écolos avant la lettre en prennent pour leur grade. Incontestablement, le meilleur film de John Boorman. Excellente performance d'acteurs également.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


27 internautes sur 32 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A couper le souffle, 4 janvier 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
"Délivrance" est un film éprouvant. Happé par le suspense et l'angoisse insoutenable que génère l'histoire de ces quatre citadins égarés aux milieux de grands espaces peuplés de ploucs frapadingues et dangereux, le spectateur, comme les héros de Boorman, n'a qu'une hâte: que le voyage se termine, pour pouvoir souffler un peu. Le tournage fut épique, et les acteurs sont à de nombreuses reprises passés tout près de la noyade. A la vue des images (superbes), ça n'a rien de vraiment étonnant. Le seul défaut de ce DVD réside dans l'absence totale de bonus, bien décevante pour un film de cette qualité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Film culte., 15 janvier 2009
Par 
Adanson (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)    (TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance [Import belge] (DVD)
John Boorman est l'un de mes metteurs en scène préféré ( Hope and Glory - Zardoz - La forêt d'émeraude - Excalibur etc...).
En 1972 il réalise sans doute le meilleur survival de tous les temps "Délivrance".
L'histoire: quatre citadins quadra ( ED, Lewis, Bobby et Drew) décident de décendre une rivière en canoë. L'enfer commence.
Sans dévoiler l'histoire deux scènes ont marqué le public.
La première est le duel Banjo/guitare entre Drew et un adolescent un peu faible d'esprit.
La deuxième est le viol de Bobby.
Ce film est un chef-d'oeuvre.
Les paysages sont magnifiques, l'histoire est palpitante mais attention certains passages sont violents et très réalistes. C'est pourquoi bien que le conseillant vivement, je dirai enfants et âmes sensibles s'abstenir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 les seventies, 7 septembre 2011
Par 
Lamothe Patrick "pylsd" (France) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
Je ne suis pas sur qu'on attende mon avis pour commenter ce film tant il y a de gens qui l'ont deja vu surement.
Un chef d'oeuvre des années soixante dix ou les acteurs et réalisateurs sont au mieux de leur forme. Ils en avaient bien besoin pour tourner ce film.
Une musique désormais célèbre, un film qui l'est tout autant , bref du grand , du beau.
C'est prenant, envoutant et on se demande encore ce que ces citadins sont venus faire dans cette galère.
Le magnifique retour à la nature des seventies en prends un sacré coup.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 un classique par définition intemporel !, 16 février 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Deliverance [Blu-ray] (Blu-ray)
Avec un casting impressionnant John Boorman a réussi une fable philosophique et un film d'action avec les rapides et le sud profond comme cadre.
Comme tous les grands films classiques, il allie un récit très simple -à la John Ford- et une quasi fable philosophique sur nature et culture.
Les effets spéciaux ne font qu'ajouter au drame qui se prépare comme dans un bon thriller.
Je n'oublie pas la maitrise parfaite du réalisateur.
A redécouvrir d'urgence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un must !, 5 janvier 2010
Par 
Martin "Baltus75" (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
Sans conteste l'un des grands films des seventies. Pour enterrer définitivement une vision trop naïve ou réductrice d'un retour à la nature ! Excellent report DVD.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La fragilité de l'humanité, 13 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
Délivrance est l'histoire de quatre amis : celui à l'initiative de la descente en canoé d'une rivière, avant que la région ne soit recouverte par un lac artificiel, joué par Burt Reynolds, personnifie l'aventurier individualiste. Au début du film, il déclare ainsi à son ami, joué par John Voight, qu'il n'a pas assuré sa voiture, laissant entendre que chacun doit s'assumer, sans rien attendre de la société.

Les trois autres personnages principaux représentent les citadins, qui ne connaissent rien à la vie sauvage, et ne se sont jamais confrontés ni à la nature, ni à une population très rurale.

Boorman pointe très vite la supériorité du milieu naturel et de ses habitants. Si ceux-ci apparaissent arriérés, surtout aux yeux des citadins, l'enfant mentalement attardé et génie du banjo est pourtant cadré en hauteur, tandis que le guitariste de la ville est filmé en contre-bas, pour signifier que le plus faible des deux n'est pas celui que l'on imagine. Et d'ailleurs, le duo musical terminé, le gamin refuse toute communication, comme pour symboliser le fossé entre lui et ces étrangers.

Plus tard, à la bestialité de deux autochtones va répondre la brutalité des citadins, qui vont devoir renier toutes leurs valeurs pour survivre dans ce milieu sauvage et se révéler plus inhumains que leurs poursuivants présumés.

La force de l'histoire est que celui qui incarnait la force brute paraissant la plus à même de résister et s'adapter au milieu naturel, Burt Reynolds, se verra réduit à l'impuissance et remplacé dans le rôle du meneur par le plus doux et le plus civilisé en apparence, John Voight.

L'individualisme instinctif de l'un montre ainsi très vite ses limites et son arrogance, et les valeurs de l'homme civilisé de l'autre se trouvent fracassées et emportées en même temps que les canoés dans le tumulte de la rivière, pour être remplacées par l'instinct de survie le plus élémentaire.

La petite ville qui va être engloutie par les eaux semble ainsi représenter la vanité de l'humanité, qui doit se plier devant la nature, que l'on se croit en accord avec elle ou que l'on s'imagine pouvoir se raccrocher à sa petite vie bien ordonnée. L'église qui déménage sur un camion évoque la possibilité d'une survie d'un ilot de spiritualité et d'espoir, conférant pourtant un très faible réconfort à l'homme à jamais changé par sa confrontation avec la sauvagerie de ceux de son espèce et à l'indifférence de la nature.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 chef d'oeuvre de Boorman, 2 septembre 2012
Par 
marialicia "stella di crena" (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Délivrance (DVD)
Quarante ans déjà que Boorman a livré ce chef d'oeuvre qui a marqué les années 70...Ces années là, on parlait de retour à la nature et de bon sauvage, Boorman lui même avait signé, avec La Forêt d'émeraude, ce besoin de rapprochement avec dame Nature...

Ces quatre aventuriers, citadins, sportifs peu ou prou, n'échappent à l'envie de se rapprocher de l'élément "Rivière" qui va disparaitre ...Un barrage va noyer une région, il faut donc profiter des derniers moments de vie de cette sauvage qui va être capturée...Boorman avec "la forêt d'émeraude" glorifiera la puissance de la Nature, le barrage sera détruit...Guy Béart avec "l'eau vive", à la même époque, nous chante l'impossible domptage de cette eau vive...

La rivière sauvage, est aussi un film qui nous révèle la puissance des éléments naturels que les aventuriers doivent affronter...mais, le plus grand danger vient des hommes, des sauvages incontrôlables...il faut tuer dans ces deux films pour s'en sortir VIVANT ...délivré...

Boorman dans ce film a la particularité de souligner un aspect philosophique de la situation. Tuer c'est être livré à la justice...Une justice que sa propre conscience exige, mais qu'il est difficile d'aborder tant la pression de la situation est grande...Le viol d'un homme comme celui d'une femme est souvent inavouable...

L'aventure débute par une note joyeuse...un gamin "un peu juste" joue du banjo, un gars de l'expédition reprend ses notes à la guitare et la musique s'emballe donnant à tous l'envie de rire et de danser... Pourtant ce gamin sauvageon refuse la main tendue...pourtant un villageois imbibé cherche déjà querelle... L'atmosphère angoissante est d'emblée mise en place...

Comme après un orage, il y a sentiment de délivrance...ici quelques uns auront été foudroyés.

Un film inoubliable interprété par des acteurs au sommet de leur art : Jon Voight, Burt Reynold, Ned Beatty, Ronny Cox. et dirigé de main de maitre...

La Rivière est un torrent des Appalaches, splendide...

VO, VF , VI.... Et pléthore de sous titres
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 4 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Délivrance
Délivrance de John Boorman (DVD - 2000)
EUR 8,97
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit