undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

24
4,2 sur 5 étoiles
Carrie - Édition Vanilla
Format: DVDModifier
Prix:8,35 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

2 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
La 1ère fois que j'ai vu "Carrie",j'en ai eu mal au ventre de voir toutes ces brimades que subissait cette jeune fille.Le comportement des petites pestes qui l'entouraient me rendait malade,j'étais touché et très mal à l'aise:je devais avoir 16 ou 17 ans,à savoir l'âge de Carrie White.Loin d'avoir eu son parcours,je me prenais en pleine figure le cynisme,l'hypocrisie,la méchanceté et l'idiotie de ces gamines même si tout cela ne m'était pas personnellement destiné.Preuve que le long métrage de De Palma fonctionne.Aujourd'hui,25 ans plus tard,je peux profiter de cet excellent film,la peine intense en moins.Je suis en paix avec moi et c'est probablement ce qui serait arrivé à Carrie si sa propre mère n'avait pas mis fin à sa courte existence.Mentions spéciales à Sissy Spacek et Piper Laurie qui SONT leurs personnages jusqu'aux tréfonds de leurs âmes.
A consommer d'urgence!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
50 PREMIERS REVISEURSle 22 janvier 2015
Chef d'œuvre qui a vieilli, mais toujours passionnant.
Carrie (Sissy Spacek) est une jeune fille solitaire de dix-sept ans, étouffée pas sa mère Margaret White (Piper Laurie) une extrémiste religieuse, qui n'a rien appris de l'anatomie à sa fille prétextant le coté impur de la femme.
Le jour ou sous les douches Carrie a ses premières règles elle panique, ses camarades de classes se moquent d''elle et la rabaisse au lieu de lui venir en aide............
Punie par la prof de sport une des élèves jure de se venger...........
Mais ce que personne ne sait c'est que Carrie possède des pouvoirs de télékinésie....

Un des plus grands succès d'une adaptation d'un romans de Stephen King, tant au niveau financier que des critiques qui ont salué le film....
Une qualité d'image qui sera améliorée si votre matériel dispose de l'upscaling et le son en Français Dolby Digital 2.0 Mono la VO Dolby Digital 5.1

Comme dans tous mes commentaires concernant les films tiré des romans de Stephen voici la liste de ceux que je pense être les meilleurs:
Chambre 1408,Cujo, Les Langoliers, Rose Red, Le journal d'Ellen Rimbauer, The Mist, Les vampires de Salem (il y a deux versions), La tempete du siecle, Les Tommyknockers, Contretemps, Les evades, Shining (il y a deux versions),Christine, Dreamcatcher, Ca, Coeur perdu en Atlantide, Desolation, Le bazaar de l'epouvante, La peau sur les os, Simetierre, La nuit dechirée, La part des ténébres, The mangler, Le fleau, Dolores Claiborne, La ligne verte, Misery....

Il y en a bien d'autres, personnellement j'en ai trouvé 52, mais ceux la sont à mon avis à voir par tous les fans du maitre
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 8 novembre 2007
In-Croy-Yable!
Franchement c'est la première fois qu'une adaptation d'un livre arrive à le surpasser.
Sissy Spacek, la plus grande actrice américaine de tous les temps arrive à donner une dimension humaine et très attachante à la Carrie, que Stephen King n'arrête pas de rabaisser dans son roman.
Laurie Piper a également triomphé dans "Carrie au bal du diable" en caricaturant son personnage (la fanatique religieuse folle à lier). Sa voix impressionnante lui donne une certaine austérité. Mais pour apprécier le film et ce genre de détails, il faut impérativement le voir en VO sous-titré en français. Et ceux qui ne connaissent pas encore la légendaire Sissy SPacek vont sûrement devenir fans...
Bon visionnage
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 9 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 décembre 2013
De Palma en adaptant CARRIE de Stephen King ne se doutait pas qu'il faisait un classique et un chef d'oeuvre... Quel film !
Levons tout de suite un malentendu: non, CARRIE n'est pas un film d'horreur; en tous cas pas un film d'horreur comme les autres. Il s'agit plutôt pour moi d'un réel drame, d'une tragédie ! D'ailleurs ceux qui en attendent un pur film d'horreur sont souvent déçus.
CARRIE est avant tout l'histoire de cette souffre-douleur dont les gens de son lycée se moquent et ridiculisent et qui se découvre un pouvoir dont elle se servira.
Tout dans le film tend à faire de la scène du bal de promo, LA scène, et c'est extrêmement réussi car le film ne perd plus de sa tension jusqu'à la fin, mais là encore, c'est plus psychologique qu'horrifique.
Mentions spéciales aux actrices du film, l'intense Sissy Spacek (CARRIE) et Piper Laurie (son effroyable bigote de mère) qui ont ensemble des scènes de rare intensité.
La musique de Pino Donnaggio ensuite est tout simplement superbe, que ce soit dans le générique sous la douche avec le thème principal du film, de la scène de sang au bal avec ses quiproquos remarquablement mise en scène par De Palma (l'entrée de Sue, remarquée par la prof qui se méprend sur ses intentions, la gourmandise avec laquelle Chris va tirer sur la corde... etc..) Bref, un régal, une pure leçon de cinéma.
La fin aussi avec la dernière scène magistrale entre Carrie et sa mère...
Une plongée dans les 70's aussi font de ce film une totale réussite, indémodable.
Ici sur le blu ray, le film conserve un petit grain, ce qui n'est pas désagréable car il a tout de même été bien dépoussiéré. Les interviews en bonus sont courtes mais permettent de voir à quoi ressemblent aujourd'hui les acteurs du film qu'on a perdu de vue.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 6 novembre 2014
J'ai vu ce film à la télé, je l'avais en VHS. J'ai trouvé le film en Blu-ray sur Amazone et je l'ai acheté. Je ne regrette pas mon achat.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Lorsque l’on parle de Carrie, ce n’est pas seulement le livre de Stephen King auquel on pense, mais également à son adaptation. Réalisée par Brian de Palma, elle a longtemps eu ses admirateurs et ses détracteurs. Pour ma part, j’aime beaucoup ce film même si mon intérêt s’est largement essoufflé après la découverte du remake de 2013 et la lecture du roman.

Tout d’abord, il faut le savoir, cette adaptation prend certaines libertés avec l’oeuvre originale. Je ne dirais pas lesquelles sous peine de vous spoiler le livre si vous comptez le lire (et je vous le conseille une nouvelle fois.

Autre défaut, imputable cette fois à l’époque : Carrie vieillit mal. Revu après de longues années, j’ai pu constater que le film est devenu kitsch. On pourra apprécier l’époque, proche de celle de l’oeuvre originale qui confère un côté plus "authentique" mais aussi, malheureusement, trop de moments kitchouilles (la scène du début en est un parfait exemple, tout comme le look de Tommy Ross).

Carrie au bal du diable est un bon film, certes, mais on ne peut passer les nombreuses longueurs. Des longueurs qui finissent par franchement poser problème, surtout lorsque l’on voit tout ce que De Palma aurait pu rajouter du livre à la place.

Venons-en aux acteurs désormais. J’aime beaucoup Sissy Spacek dans ce film. Elle est une Carrie physiquement parfaite. Côté personnalité, eh bien, une huître jouerait mieux qu’elle. Transparente, plate, stupide, elle ne fait pas honneur au personnage développé par King. Un défaut gommé par le remake ou Chloë Garcia Moretz y est plus que convaincante.

Idem pour Piper Laurie. Si l’on a en tête, dans l’oeuvre de King, une folle furieuse franchement timbrée, ici, le potentiel est gâché. Piper Laurie est trop "normale", s’adressant volontiers aux gens, contrairement à ce que devrait faire son personnage. Son côté fanatique est édulcoré et finalement, on se dit que le malheur de Carrie est bien trop banal comparé à ce que King en a fait.

N’oublions pas de rajouter que Travolta est ridicule et n’aurait même pas dû jouer Billy Nolan. Impossible de voir dans son jeu un véritable bad boy violent et dangereux. Quant à celle qui tient le rôle de Chris Hargensen, eh bien…. je crois qu’il n’y a pas grand chose à en dire.

Oui, j’aimais bien ce film. Mais disons-le clairement, Carrie au bal du diable a vieilli et s’est largement fait rabrouer par le remake de 2013.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 17 janvier 2013
"Carrie au bal du diable" est considéré à juste titre comme un film fantastique mais le long-métrage de Brian De Palma ne se limite pas à des effets spéciaux pour retranscrire les pouvoirs de cette jeune fille. Le réalisateur dresse en effet un portrait moderne et bouleversant d'une société en proie à la débauche et à la grande liberté. Les adolescents des années 1970 ne reflètent pas en effet ceux des précédentes générations et c'est ce que Brian De Palma veut montrer non pas pour caricaturer l'après-mai 1968, lui-même étant un rebelle et un homme ravi de pouvoir élaborer des films à cette époque où le tabou avait disparu et là où le sexe et la violence explicite étaient enfin mis à l'écran, bref le cinéma réaliste commençait vraiment à atteindre son apogée. C'est donc plus une critique objective des adolescents qu'un combat contre eux. Brian De Palma les affiche comme des férus de flirts, de sexe et de fêtes mais également comme des personnes qui ne se gênent pas pour ridiculiser l'une d'elles qui est beaucoup plus réservée et beaucoup plus ingénue. Pour expliquer cette exception, Brian De Palma dessine le portrait de la mère de Carrie interprétée par Piper Laurie, une femme qui souffre horriblement et qui est visiblement illuminée par la religion catholique. Elle en atteint un stade de folie furieuse en maltraitant sa fille et en l'inhibant contre les plaisirs de la vie. Carrie est donc une fille psychologiquement très fragile et donc très malheureuse car elle se sent impuissante face à la folie sa mère et face à la méchanceté de ses camarades de classe. Mais le réalisateur veut quand même que l'on sache qu'il existe des filles consciencieuses à l'image du rôle de sa camarade joué par Amy Irving et celui de son enseignante de sport qui veulent l'aider. Mais le destin de Carrie est un drame, les humiliations qu'elle a subies et qu'elle subira une fois de plus la transformeront en une véritable furie meurtrière. Que veut dire ce film? Qu'humilier un homme ou une femme à outrances peut provoquer le changement de sa personnalité ainsi un être pur et innocent comme Carrie peut devenir une personne vengeresse et tueuse dont le dénouement se finit souvent dans la même optique que ce film. Brian De Palma donne un rôle en or à Sissy Spacek et dévoile deux jeunes autres acteurs qui effectueront une belle carrière, Nancy Allen et John Travolta. Un long-métrage puissant, violent et brillant!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
8 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 21 octobre 2013
J'avais essayé ce bluray sur une télé hd ready : erreur fatale. Le dvd y semblait même de meilleur tenue. Cependant, sur une télé full hd, on gagne en qualité, et du coup, ce bluray s'avère effectivement de meilleure qualité que le dvd : image plus nette, couleur un peu fade mais moins que sur le dvd. C'est pas un grand bluray niveau image, mais il se défend bien. Côté son, je laisse le soin à ceux qui sont équipés de faire des commentaires, mais sur ma télé le son ne s'est pas avéré bas comme le signalait un autre commentateur sur Amazon...Je n'ai pourtant qu'une installation rudimentaire, à savoir la télé reliée à l'ampli de ma chaine hifi en stéréo. Mais ça marche bien.
Concernant le film, c'est un chef-d'oeuvre somptueux, qui prend le temps de présenter ses différents personnages, et qui possède une belle montée en puissance, un bon côté psychologique, et une fin magnifique.La photographie est superbe, la musique de Pino Donaggio géniale, et mention spéciale aux différents acteurs et actrices qui font aussi la force de l'une des meilleures adaptation d'un roman de King à l'écran.
Un grand De Palma, comme il n'en fait hélas plus aujourd'hui.
Un must absolu à posséder dans sa dvdthèque, à voir et revoir.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 5 décembre 2013
Je suis déçu par le soit disant travail de remasterisation en HD de ce film culte : l'image est granuleuse à souhait , certains détails flous , je ne vois vraiment pas la différence avec le DVD ! Quant au son , certes la Musique et certains effets sont mis en relief grâce au DTS , mais les dialogues sont presqu'inaudibles en VF ! On va me dire que c'est déjà pas mal pour un film de 1976 , mais quand je vois le travail effectué sur un autre film du genre , L'Exorciste , datant de 1973 et dont le transfer en HD était trés bon ( pour la version longue) , je me dis qu'il y a eu un certain baclage pour Carrie....
11 commentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
7 sur 10 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 septembre 2001
Ce film a marquer ma jeunesse et au bout de tant d'année c'est toujours un vrai régale de le revoir. Les images sont magnifiques et le son parfait.
22 commentairesCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Carrie - La vengeance
Carrie - La vengeance de Chloë Grace Moretz (DVD - 2014)
EUR 9,87

Misery [Édition Simple]
Misery [Édition Simple] de James Caan (DVD - 2004)
EUR 7,99

Christine
Christine de Keith Gordon (DVD - 2006)
EUR 12,99