undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_WSHT16 Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,6 sur 5 étoiles
7
4,6 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:6,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Un disque document : un concert donné par Johnny Cash en 1969 dans la prison californienne de San Quentin, enregistré mais aussi filmé (ce qui donne lieu à une tirade au vitriol contre l’équipe de télévision en intro de « I walk the line »).
Même si Johnny Cash s’est produit à plusieurs reprises déjà à San Quentin, il y a quand même dans cet enregistrement une tension énorme qu’on n’a pas l’habitude de retrouver dans les enregistrements publics « normaux ». Cash communique beaucoup avec les détenus, et sa réputation sulfureuse de « bad boy » aidant, il récolte un succès triomphal.
Accompagné par un groupe conséquent dans lequel on retrouve sa femme June Carter et sa belle-famille (la Carter Family) en choristes de luxe, mais aussi Carl Perkins à la guitare, Cash livre des interprétations énergiques de ses standards country, et recueille une énorme ovation pour « San Quentin », chanson critique du milieu carcéral écrite pour l’occasion, qu’il doit rejouer à la demande générale.
Dans cette réédition, figure l’intégralité du concert, ainsi qu’un bon livret documenté qui donne une idée de l’ambiance « particulière » du spectacle.
77 commentaires| 21 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2009
Après le triomphe artistique - et symbolique - du concert de Folsom, Johnny Cash entame en cette fin des années 60 une tournée des prisons : alors que la jeunesse hippie et révoltée est en train de conquérir le monde et de le changer, Johnny chante pour ceux qui ne verrons pas cette révolution, les oubliés, les perdus, les monstres aussi. On sait bien ce qu'il y avait de "pose", voire "d'opportunisme" dans ce choix, mais, comme à Folsom, le miracle de la "communion spirituelle" se produit, l'alchimie entre les textes aussi rudes que malins de Cash et les vies brisées des détenus est totale, faisant basculer le show dans l'un de ses moments cathartiques qui marquent une vie. Et en plus, il y a ici tous les "tubes" du "Man In Black" !
0Commentaire| 9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Après avoir joué et enregistré en live à la prison de Folsom en 1968, Johnny Cash récidive en 1969, cette fois ci au pénitencier de Saint Quentin, l'une des geôles les plus dures des USA. Le concert enregistré ce soir là est devenu mythique, non pas tant pour la qualité de la prestation de l'homme en noir, qui est juste parfaite, mais surtout pour l'accueil survolté et l'ambiance extraordinaire que vont lui réserver les détenus. Johnny Cash s'y révèle en totale symbiose avec le peuple des taulards, parmi lesquels se trouvent à l'époque quelques figures célèbres : le chanteur de country Merle Haggard ou le futur romancier Edward Bunker. Et pour cause, il a lui même fait quelques séjours en prison et sait de quoi il parle lorsqu'il évoque dans ses chansons le coté sombre et les misères de la vie carcérale...

Un grand classique de la country et, au delà, de la musique populaire du XXième siècle.....

Il existe plusieurs versions CD de ce disque. La version remastérisée American Milestones publiée en 2000 contient 18 titres, dont 6 bonus tracks par rapport à la version originale. Le son est impeccable. Le concert a également été filmé et est sans doute disponible en DVD....
77 commentaires| 2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 août 2015
si vous aimez le rock n' roll, alors voilà un très bon choix. Johnny Cash, c'est vraiment une légende du rock qui a traversé l'underground pour venir percuter nos oreilles. Pas vraiment un mauvais garçon, mais beaucoup de racontars tournent à son sujet. Finalement de la bonne musique avec un bon son !
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 13 avril 2014
Ce serait cet album ! Cash est au sommet de sa forme, il rigole avec les taulards, se moque de son équipe de télévision qui retransmet qui a l'air de l'agacer. Une chanson a été inspirée par un prisonnier de St Quentin et est une magnifique ballade ("I dont know where i'm bound"). Et puis le splendide "St Quentin", chanté devant les gardes et le personnel de la prison, sorte de gigantesque revanche pour les taulards présents ce jour là.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 mai 2014
"L'homme en noir" qu'était ce chanteur, guitariste et auteur-compositeur de country, nous a laissé un grand vide.Outre sa voix chaude et sa musique, il a séduit par sa grande simplicité ; entre autre, très religieux, il a œuvré avec une profonde humanité en faveur des détenus et des amérindiens... sans parler de ses prises de position politique (le Vietnam etc.).
Doté d'une sensibilité exacerbée et accompagné de sa femme June Carter, il nous a fait voyager au coeur de ses textes, concernant le pire et le meilleur de l'homme.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 6 juillet 2013
Pour tous ceux qui aiment Johnny Cash et le "live" en général : le meilleur disque live que je connaisse !
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles


Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)