undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,7 sur 5 étoiles6
4,7 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,24 €+ 2,49 € expédition

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 26 février 2008
Je pèse mes mots car cet opus ne ressemble à aucun autre (même de chez Morbid...).
Une ambiance qui met quasi mal à l'aise tant la lourdeur est omni présente. La voix ultra profonde associée à des riffs apocalyptiques (Azagtoth) le tout rythmé par une section basse/batterie exceptionnellement technique et variée, truffée de double-pédale, de breaks (merci Pete Sandoval), voici le coktail détonant qui mène à un album d'exception. Les titres "He who sleep" "At One with nothing" sont déroutants (très lents).
Deux bémols en ce qui me concerne, un son de batterie trop proche de l'electronique, et des solos de guitar qui nous mènent parfois dans une impasse...qui aime bien chatie bien.
Les paroles explicites méritent qu'on se penche dessus de très près, traduction pas facile, même pour des anglophones...
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
morbid angel a très longtemps oeuvré dans le speed et l'alambiqué, et, histoire de ne pas se répéter, le groupe (ou plutot trey azagthoth) s'est orienté avec gateways to annihilation vers des compos plus lourdes, tendance rouleau compresseur, et aux ambiances oppressantes et malsaines.
morbid angel développe sur ce nouvel album des ambiances lourdes et atteint des abysses de noirceur. jamais le death metal n'aura autant mérité son nom tant ce disque suinte la mort. concept totalement réussi!
on retrouve les compos bien épaisses comme sur domination, avec un gros son à la covenant, et une dextérité telle que celle déployée sur formulas fatal to the flesh.
nous sommes donc bien éloigné du style pratiqué aux débuts du groupe, mais on reconnait la patte azagtoth et sandoval, signe que les grands savent évoluer pour ne pas stagner, sans se renier.
c'est à mon sens une bien belle réussite, car du coup le groupe se renouvelle presque totalement tout en gardant bien haut les standards de qualité de composition, car l'album est une "tuerie" en live (je les ai vu une fois de plus lors de la tournée de promo de ce disque).
Par contre la production, elle, aurait pu être encore meilleure... mais bon, ne gâchons pas notre plaisir, ce disque est excellent et j'y adhère avec beaucoup moins de retenue que pour le précédent.
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 décembre 2007
C'est un disque qui demande beaucoup d'efforts et une oreille déjà prête à ce genre de sonorités.Il n'est pas facile d'accés , et il en rebutera et en a rebuté plus d'un.
Mais quand la structure est assimilée...quel force , quelle puissance !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 juillet 2005
J'attendais ce nouvel album de l'ange morbide, avec appréhension depuis le précédent "Formulas fatal to the flesh" qui ne m'avait pas inspiré, je dois dire que celui-ci, me prouve tout le contraire. Je suis un fan inconditionnel de ce combo, je ne compte plus le nombre de fois, les avoir vu en live, avec David Vincent au chant, et que dire du remplaçant : Steve Tucker, il le remplace et haut la main, on croirait sa voix sortie d'outre-tombe. Cet album, respire la maturité, les solos de Trey Azagthoth, sont toujours aussi, subtils et techniques, ont l'imagine martyrisant sa 7 cordes comme un damné. Pete Sandoval, toujours le maître derrière ses fûts. Sur l'album, les titres s'enchainent, avec des rythmes différents, certains lourds, écoutez "Summoning redemption". L'album s'écoute d'un trait, et ne lasse pas du tout, sur "Ageless, still i am", les breaks, et les mid tempos lourds/rapides, donnent un charme à ce morceau qui ravivent nos oreilles de death métalleux de la vieille époque floridienne.
Morbid angel RULES
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2011
5 étoiles d'entrée de jeu
Certainement l'album le plus lourd du groupe
Summoning Redemption,I am,He Who Sleeps,Gateways....
Autant de titres apocalyptiques écrit par Trey le dieu aveugle...
On aurai pu craindre une baisse de qualité suite au départ de David Vincent mais au contraire :)
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 septembre 2001
tres bonne album ou cet foie la brutalitée est moin de mise,a part quelques ziq ou pete sandoval(le batteur)prouve encore une foie qu'il est bien l'un des batteur les plus rapide de la planete!!!!!!
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,59 €
18,00 €
5,82 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)