undrgrnd Cliquez ici KDPContest nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Rentrée scolaire Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,3 sur 5 étoiles
3
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
1
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:10,80 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

500 PREMIERS RÉVISEURSle 20 octobre 2012
Compagnon de jeu de Horace Silver et Art Blakey au sein des Messengers dont il fut en 1954 le premier saxophoniste, Hank Mobley, "le plus cool des hardbopper", est également l'auteur d'une discographie impressionnante en tant que leader, dont un grand nombre d'enregistrements de très haute tenue.

En témoigne ce "No room for squares", enregistré lors de deux sessions des 7 mars et 2 octobre 1963 au toujours célèbre studio Van Gelder d'Englewood Cliffs. Deux quintet s'y succèdent pour l'occasion. Les titres ""up a step" et "Old World new imports" rassemblent autour du saxophoniste, Donald Byrd à la trompette, Herbie Hancock au piano, Butch Warren à la basse et l'incontournable Philly Joe Jones à la batterie. Les six autres titres (dont deux alternatives take "Carolyn", "no room for quares") , enregistrés lors de la seconde séance, sont l'oeuvre cette fois ci de Hank Mobley au sax ténor, Lee Morgan à la trompette, Andrew Hill au piano, John Ore à la basse et toujours ....Philly Joe Jones à la batterie.

Moins marquant que le "Soul station" Soul Station (RVG Edition) enregistré trois ans auparavant, l'album qui commence sur un discutable rythme jazz samba ( "Tree way split") n'en contient pas moins quelques thèmes entêtants tel le sautillant "me 'n' you", titre hard bop - funk que n'aurait pas renié Horace Silver ou le remarquable morceau titre "no room for squares" sur lequel officie un Lee Morgan déchainé . La qualité d'interpretation de ces deux quasi all stars, qui était chose courante à l'époque chez Blue Note, laisse pantois et nous apparait aujourd'hui comme presque miraculeuse, mais, revers de la médaille, elle ne permet pas au saxophoniste d'exprimer pleinement son jeu qui semble un peu contraint pas la fougue de ses partenaires !

Un album qui frôle la perfection donc et sur lequel Hank Mobley rate de peu la quadrature du cercle !
22 commentaires| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Très bon. A posséder sans hésiter. Mais pourquoi les pistes évoquées ici ne correspondent pas toutes à l'album Blue Note 7243 5 24539 2 4 qui m'a été livré. Pour l'heure écoutez "Tree way split" et "Carolyn", Lee Morgan joue comme ... un Dieu.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 12 mars 2009
Même si Hank Mobley n'a pas un jeu spectaculaire,voilà un album avec plus de maturité et un des plus accompli de l'artiste.
0Commentaire| Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

14,28 €
9,50 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)