undrgrnd Cliquez ici KDP nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici

Commentaires client

5,0 sur 5 étoiles3
5,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:7,79 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 11 août 2007
Woody Herman (1913-1987) était un clarinettiste, saxophoniste (alto & soprano), chanteur et chef d'orchestre de jazz américain. Il se considérait lui-même comme un « soliste moyen » et fut surtout un exceptionnel meneur d'hommes, créateur de plusieurs big bands.
De 1946 à 1946, il fonde 'The First Herd" (Le premier troupeau) puis, l'année suivante, "The Second Herd". La section de saxophones de cet orchestre, composée de Stan Getz, Zoot Sims, Herbie Steward (saxophone ténor) et de Serge Chaloff (saxophone baryton) et connue sous le nom des Four Brothers, est l'une des plus remarquables de l'histoire du jazz. Fin 1949, des difficultés financières poussent Woody Herman à dissoudre ce big band pour se produire en petite formation.
Le présent album, issu de la collection "Jazz Reference" nous permet d'entendre 16 titres interprétés entre 1945 et 1948. Le jazz est en constante évolution et Herman le comprend : de superbes ballades nous sont données à entendre (la version définitive d'"Early Autumn", une magnifique interprétation de "Laura") ainsi que du swing ("un sublime "Four Brothers") jusqu'à des titres be-bop ("Not Really The Blues"). Plusieurs de ces partitions flamboyantes sont composées par de jeunes compositeurs à qui Herman a donné leur chance (Ralph Burns créateur de "Summer Sequence" ou de "Rhapsody In Wood", "Neal Hefti auteur d'un remarquable "The Good Hearth" et Johnny Mandel de "Not Really The Blues" ou encore Shorty Rogers de "More Moon").
On ne pourra une fois de plus que saluer l'exceptionnelle restitution sonore dont on fait preuve Francis Dreyfus et ses collaborateurs.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
C'est par ce terme affectueux que le clarinetiste Woody Herman qualifiait ses musiciens.
Cette compilation que l'on doit au duo Francis Dreyfus/Claude Carrière contient au moins deux chefs d'oeuvres : le sublime "Early Autumn" qui allait propulser Stan Getz du statut de parfait inconnu au statut de star grâce à son légendaire chorus et le "Fours brothers" de Jimmie Giuffre qui voit s'esbaudir la phalange formée par Zoots Sims, Stan Getz et Herbie Stewart aux ténors et Serge Chaloff au baryton.
Quand je vous aurais dit également que cet album fastueux vous permettra d'entendre Pete et son frère Conte Condolli ainsi que Shorty Rodgers aux trompettes, Lou Levy et Jimmy Rowles au piano, Billy Bauer à la guitare, Oscar Pettiford à la basse et Shelly Manne aux drums et que la plupart des morceaux sont arrangés par le démoniaque Neal Hefti, vous aurez compris que vous tenez dans vos mains la bible du jazz dit "West Coast", il n'y avait que Stan Kenton pour réunir à l'époque autant de stars par pupitre.
Emmené par Woody herman, tout ce petit monde donna un joyeux coup de jeune au jazz de la fin des années 40 avec l'irrespect, le culot mais aussi le talent digne de leur jeunesse.
Ces jeunes loups présideront pendant vingt ans aux destinés de tout le jazz de la côte ouest des Etats Unis.
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 mars 2014
Enfin un commentaire élogieux, aussi bien pour Woody Herman que pour Stan Kenton dans un pays qui, comme dirait Claude Bolling, a toujours pratiqué un ostracisme ridicule vis à vis du jazz Westcoast..
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

17,38 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)