Commentaires en ligne 


6 évaluations
5 étoiles:
 (5)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

8 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Prodigieux, 19 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Britten : Les 3 Suites pour violoncelle seul, op.72, 80 & 87 (CD)
Pourquoi ces suites ne sont elles pas plus souvent jouées ? Voilà une musique prodigieuse, virtuose aussi bien dans son écriture que dans ce qu'elle exige de l'interprète, mais aussi âpre, profonde. Sa variété, ses changements de couleur évoquent aussi bien Scarlatti que les sonates pour violon seul d'Ysaïe. Truls Mork les sublime, mettant sa maitrise technique exceptionnelle au service d'un discours d'une musicalité et d'une chaleur intenses.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


14 internautes sur 15 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 La relève est là., 12 mars 2001
Ce commentaire fait référence à cette édition : Britten : Les 3 Suites pour violoncelle seul, op.72, 80 & 87 (CD)
J'ai été subjugué par la présence de ce violoncelliste dont on commence à discerner toute les qualités et qui devrait être rapidement l'un des tous meilleurs. A priori, Britten n'était pas ma tasse de thé, mais influencé par les critiques dithyrambiques de l'ensemble de la presse, je me suis laissé tenter. Je ne le regrette pas. Mork m'a ouvert les oreilles. Ce violoncelle là est digne d'interêt.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Addictif, 19 août 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Britten : Les 3 Suites pour violoncelle seul, op.72, 80 & 87 (CD)
Je ne connaissais pas ce compositeur, mais c'est une merveille avec ces trois suites pour violoncelle. Pour qui est inconditionnel du violoncelle seul, il faut absolument l'avoir dans sa discothèque. Envoutant et pousse à l'addiction......
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 superbe, 11 juin 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Britten : Les 3 Suites pour violoncelle seul, op.72, 80 & 87 (CD)
il faut aimer déjà Britten ou s'autoriser à l'écouter plusieurs : on l'aime de plus en plus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A la recherche du "petit quelque chose qui...", 30 mai 2012
Par 
M. Girardin (Paris) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Britten : Les 3 Suites pour violoncelle seul, op.72, 80 & 87 (CD)
L''œuvre se veut ambitieuse : un pendant moderne aux Suites de Bach, écrit pour Rostropovich (excusez du peu). Pour réussir un tel pari, il fallait un compositeur de premier ordre, maître de son langage musical et fin connaisseur de l'instrument. Britten remplissait parfaitement les conditions. Donc acte, et l'acte fut signé conjointement par Britten et Rostro sur une nappe de restaurant.
Cependant à l'écoute du disque, on ne peut s'empêcher de ressentir un manque d'aboutissement. Il n'y a pourtant pas d'erreur grave. Les suites sont pleinement héritées de Bach dans la forme (de véritables suites de danses, comme on ose trop rarement en faire), sans pour autant copier l'écrasant modèle. Mork chante avec tout le talent qu'on lui connaît et domine un texte pourtant plein d'embûches.
Hélas, il manque le souffle, l'élan, l'impression de grand ensemble qui caractérise autant les grandes interprétations des grandes œuvres.
Faute de Mork ? Faute de Britten ? Des deux, sans doute, Britten semblant toujours handicapé lorsqu'il ne recourt pas aux voix ; Mork ne tissant pas suffisamment les liens entre les danses successives. Faute aussi peut-être d'un enregistrement un rien distant et froid.
Un beau disque, certes, mais qui nous laisse sur notre faim.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Fascinant, 3 mars 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Britten : Les 3 Suites pour violoncelle seul, op.72, 80 & 87 (CD)
C'est une véritable expérience , un peu comme une histoire racontée par in violoncelle; on l'écoute in le ré- écouté AD libitum, sans jamais se lasser.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit