undrgrnd Cliquez ici Litte nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici nav_HPTV Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Montres soldes Bijoux Soldes

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CDModifier
Prix:14,94 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 22 avril 2007
"S'il ne fut pas un King du blues, il en fut assurément un prince".

Voilà bien l'un des artistes que je n'aurais jamais découvert et ce n'est pas le seul, sans les parutions de "Blues Reference" qui publie quelques séances souvent rares d'artistes célèbres ou d'autres qui le sont moins. Adepte doué de la slide comme Elmore James, l'un de ses inspirateurs au même titre que Muddy Waters ou BB King et bien d'autres, il a néanmoins développé un style très personnel et incisif sur ses Gibson favorites SGs et ES 335s, cette dernière pour tous les styles suivant le choix du morceau.

Il est accompagné de l'habituel groupe de Magic Slim avec lequel ce dernier enregistra une session excellente un jour avant, le 19/11/78, également sur Blues Ref., celle-ci datant du 20. N'oublions pas Lafayette Leake, le pianiste omniprésent qui se fend de bons soli "Next Time You See Me", I'm Ready" "let me hear you Leake" dans le West Coast style blues de 10' "Driftin' Blues" une de ses compositions, piano derrière lequel la guitare enchaîne tout en finesse. Ce pianiste l'accompagnera dans certains festivals de Chicago Blues.

Les deux premiers titres, signés Riley King, (B.B.) montrent l'étendue de son talent. Je ne vais pas les citer tous par peur d'être long, simplement tous sont bons, que ce soit les parties de slide des morceaux d'Elmore ou plus Chicago de B.B. et Willie Dixon, qui avec Robert Johnson doit être l'un de ceux qui a donné le plus de titres à tous les interprêtes de blues.

John Campbell autre artiste méconnu d'exception a joué en première partie de Littlejohn, et en dehors du blues ils ont en commun le triste destin de nous avoir quitté prématurément en 1994, le premier à 41ans, le dernier à 63.
0Commentaire1 sur 1 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus