Commentaires en ligne


2 évaluations
5 étoiles:
 (1)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 The Carradine Case
Navet cosmique (c'est dans le titre) qui mélange allègrement film d'espionnage et de science-fiction, mais pas trop quand même. John Carradine y trimballe sa silhouette fatiguée et incarne un énième savant fou déclamant avec aplomb et un imperturbable sérieux une quantité non négligeable d'absurdités...
Publié le 22 mars 2010 par Fritz Langlois

versus
2.0 étoiles sur 5 Soft porn disguised as sci-fi.
This made for T.V. movie has all the trappings of independent films. Notice the unique credits shown over toy tanks and toy robots. Most of the film has the "B" movie feel with stilted dialog and erratic scene changes. There is something also very suspicious when you look on the wall behind the good guys and see a picture of Pres. Johnson.

A scientist Dr...
Publié le 13 avril 2011 par bernie


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 The Carradine Case, 22 mars 2010
Par 
Fritz Langlois - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Astro Zombies [Import USA Zone 1] (DVD)
Navet cosmique (c'est dans le titre) qui mélange allègrement film d'espionnage et de science-fiction, mais pas trop quand même. John Carradine y trimballe sa silhouette fatiguée et incarne un énième savant fou déclamant avec aplomb et un imperturbable sérieux une quantité non négligeable d'absurdités scientifiques, tout en morigénant avec vigueur un serviteur difforme.

C'est hilarant bien sûr, mais cela exige aussi une certaine patience! Quelques molles scènes d'action parsèment bien le métrage, mais de loin en loin. On remarque Tura Satana (1938-2011), dont l'heure de gloire sonna chez Russ Meyer le temps d'un Faster Pussycat Kill Kill qui marqua les esprits. elle se retrouva aussi dans Irma la douce de Billy Wilder! L'ensemble est agressif, infantile, et, faut-il le préciser, incompréhensible.

Edition de très bonne qualité quoique sans sous-titres; bande-annonce originale narrée, me semble-t-il, par John Carradine (la voix est proche mais je ne suis pas certain de ce que j'avance). Le meilleur atout du film (en couleurs) est sans doute son affiche, reproduite avec bonheur sur la jaquette. Et, pour le cinéphile enhardi, toute apparition de Carradine Senior (1906-1988), l'acteur à tout faire du cinéma Américain du XXe siècle, le Marathonien du 7e art, le stakhanoviste de la pellicule, mérite bien un petit visionnage. On le retrouve dans des rôles plus ou moins similaires dans Revenge Of The Zombies, Invisible Invaders, The Unearthly, Captive wild woman, Return of the ape man, et même Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander de Woody Allen, tourné peu de temps après cet ASTRO-ZOMBIES et qui employait le vétéran à fin de parodie - c'était en effet très réussi, et Woody Allen fera la même chose avec l'acteur Donald Pleasence, le temps d'une jolie apparition en médecin légiste dans Ombres et brouillard...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2.0 étoiles sur 5 Soft porn disguised as sci-fi., 13 avril 2011
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : The Astro-Zombies [VHS] (Cassette vidéo)
This made for T.V. movie has all the trappings of independent films. Notice the unique credits shown over toy tanks and toy robots. Most of the film has the "B" movie feel with stilted dialog and erratic scene changes. There is something also very suspicious when you look on the wall behind the good guys and see a picture of Pres. Johnson.

A scientist Dr. DeMarco (John Carradine) is figuring out the formula for Astro Zombies the only way to go into space. These creatures can be mowed remotely controlled and programmed with knowledge from other people. Unfortunately Dr. DeMarco stepped over the line and could not tell the difference between subjects and corpses. Therefore he had to go.

A series of really dumb looking mutilated murders leads authorities to believe the Dr. DeMarco is still roaming around out there. Parallel to this several governments also realize that Dr. DeMarco is out there and watches secrets. One of Dr. DeMarco's assistance naturally female is a prime target or the goat on the string. Can DeMarco get her before he becomes de-markacated by his own creation?

The movie is permeated with scantily clad women; in one scene a woman has to display her bra just before she gets stabbed to death OOoooo. Don't forget to clean off your glasses for awfully long filler where topless green woman gets to play snake dance like the audience we have to watch it to make sure that there isn't any information that's relevant to the story.

Drive-In Cult Classics - 8 Movie Set
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Astro Zombies [VHS] [Import USA]
Astro Zombies [VHS] [Import USA] de Ted V. Mikels (Cassette vidéo - 2000)
Rupture de stock
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit