Commentaires en ligne


9 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:
 (5)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vaudou : le pouvoir de la suggestion
Vaudou, c'est l'avènement du pouvoir suggestif pratiqué par l'un des plus grands poêtes de l'écran, Jacques Tourneur. Rien n'y est montré, tout est suggéré et accroît tour à tour le malaise, puis l'horreur du spectateur. Pas encore aussi affirmé que l'Homme-Léopard, Vaudou est tout de même un coup de maître...
Publié le 19 novembre 2004 par Jean R. CAITUCOLI

versus
3.0 étoiles sur 5 Court et vieilli mais a du charme
Le film dure moins de 1h10, le film a assez mal vieilli mais conserve un certain charme si on est bon public. En revanche la qualité de l'image est pauvre pour un DVD, cela gâche le plaisir du visionnage.
Publié il y a 7 mois par Dubois


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vaudou : le pouvoir de la suggestion, 19 novembre 2004
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (DVD)
Vaudou, c'est l'avènement du pouvoir suggestif pratiqué par l'un des plus grands poêtes de l'écran, Jacques Tourneur. Rien n'y est montré, tout est suggéré et accroît tour à tour le malaise, puis l'horreur du spectateur. Pas encore aussi affirmé que l'Homme-Léopard, Vaudou est tout de même un coup de maître où le rôle du spectateur est capital. Il est au film d'épouvante ce que l'érotisme est à la pornographie. La force de l'esprit y est plus essentielle que l'image, et qui pourtant nous hante tel le rythme des tambours vaudous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Du naturel au surnaturel, 26 février 2013
Par 
Tornado (Provence Côte d'Azur) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (DVD)
Une jeune infirmière est convoquée dans une île des caraïbes afin de veiller sur l'épouse malade d'un riche propriétaire terrien. Jessica, la jeune épouse, a semble-t-il perdu la raison. Mais une ambiance familiale tendue et des tambours dans la nuit semblent indiquer que les choses sont bien plus compliquées et qu'un mystère effroyable plane sur cette île tropicale...

Ce n'est pas seulement au réalisateur Jacques Tourneur qu'il faut allouer la réussite de "I walked With A Zombie" (titre original de "Vaudou" !), mais également à son producteur Val Lewton. Ensemble, ils produiront et réaliseront la trilogie d'épouvante composée chronologiquement de La féline (1942), "Vaudou" (1943) et L'Homme léopard (1944), soit trois classiques également disponibles dans le superbe coffret Jacques Tourneur : La Féline / Vaudou / L'Homme léopard.
Lewton était le maître à penser de l'école de la "suggestion", où la peur devait être indicible plutôt que manifeste. Ce parti-pris était né d'une obligation de dépasser les impératifs commerciaux d'un studio, la "RKO", que son propriétaire Howard Hughes avait mis dans le rouge. C'est donc le talent combiné de ces deux artisans passionnés qui réussit à transcender les limites imposées par le budget de la production afin de créer des œuvres puissantes à la beauté et à la fascination intemporelle.

La réussite de leur second opus, "Vaudou", se joue sur deux tableaux :
- Le scénario, qui adapte très librement Jane Eyre, de Charlotte Brontë, est un petit bijou qui mélange mélodrame et mystère vaudou sur fond de film d'aventure colonialiste. En définitive, il finit par échapper à toutes ces composantes pour posséder un statut unique à la dimension onirique et envoutante. Les dialogues prennent largement le pas sur l'action, les non-dits laissent planer le mystère jusqu'au dénouement final qui se joue sur une révélation échappant complètement aux habituelles histoires manichéennes de bien contre le mal, qui rappelle le splendide et méconnu Les Amants Du Capricorne, qu'Alfred Hitchcock tournera six ans plus tard... Tout au long de l'intrigue, la plongée dans le vaudou se fait croissante. D'abord rejetée par des considérations scientifiques, cette dimension se fait de plus en plus pressante jusqu'à se révéler sans lourdeur, laissant le spectateur presque perplexe à l'idée de son existence, comme s'il était passé du naturel au surnaturel sans s'en apercevoir... Une vision du vaudou exemplaire, presque documentaire, sans jugement, sans effets racoleurs ni manifestation théâtrale ampoulée.
La version finale du scénario est de Curt Siodmak, mais l'idée de départ revient à Jacques Tourneur, sachant qu'il participait étroitement, en compagnie de Val Lewton, à son écriture...
- La réalisation est une nouvelle fois, après "La Féline", un modèle d'angoisse à peine perceptible (qui se joue d'ailleurs surtout une fois le film terminé). La voix-off de l'héroïne se fait murmure, l'horreur attendue laisse la place à la mélancolie, et bien entendu, les jeux d'ombres et de lumière assurent quasiment à eux-seuls le spectacle. Telle était la méthode du tandem Lewton/Tourneur : Un noir et blanc expressionniste directement issu des films d'horreur de la Universal des années 30, une atmosphère onirique, mélancolique et infiniment romantique, ici accentuée par un voyage exotique particulièrement envoutant. Le son des tambours résonne ainsi longtemps après la vision du métrage, distillant une angoisse diffuse mais réelle, plus fascinante que terrifiante.
Alors certes, le film a vieilli, il ne fait plus peur et il est très lent (indolent et langoureux devrais-je dire plutôt...), mais il a su préserver une incroyable pouvoir de fascination surannée.
Un chef d'œuvre du genre.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Vaudou (I walked with a Zombie) de Jacques Tourneur est-il un film Fantastique? En tout cas il est magique., 9 février 2013
Par 
Adanson "Marco" (Poitou.) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (DVD)
Ce film réalisé par Jacques Tourneur ("La Féline", "L'Homme-léopard", "Angoisse", "Rendez-vous avec la peur" (Curse of the Demon) ou encore "Pendez-moi haut et court" rien à voir avec celui d'Eastwood) est sorti en 1943 avec comme acteurs principaux: James Ellison (Wesley Rand), Frances Dee (Betsy Connell), Tom Conway (Paul Holland) et Christine Gordon (Jessica Holland).
Début de l'histoire: Betsy Connell est une jeune infirmière engagée pour soigner la femme de Paul Holland un riche planteur.
L'histoire se déroule aux Antilles.
Arrivée sur l'île de Saint-sébastien, Betsy découvre que sa patiente (Jessica Holland) est atteinte d'une très curieuse maladie.
Elle est dans une sorte de sommeil hypnotique. Betsy,(amoureuse de Paul Holland), va essayer de guérir Jessica mais va finir par découvrir des noirs secrets de familles mais aussi des rites vaudous.
Ce long-métrage est le deuxième volet d'un triptyque formé outre de "Vaudou", de "La Féline" dont le remake de Paul Schrader en 1982 est excellent et de "L'homme-léopard".
L'étude des personnages est vraiment réussie et le film renforcé par le noir et blanc a su donner au spectateur une atmosphère d'angoisse très oppressante. L'ambiance est très soignée.
Ne vous attendez pas à des morts-vivants bien sales et à une terreur étouffante. Il n'y a rien de cela dans cette production. Le film ne nous montre pas de scènes affreuses, tout est suggéré ce qui en fait à mon avis sa grande force.
Jessica est-elle une morte-vivante? Jusqu'au dénouement, il y aura toujours un doute.
Tourneur avait une manière bien à lui pour tourner des films Fantastiques et restera un grand réalisateur dans ce domaine.
J'avoue que j'ai adoré.
J'ai également un faible pour un autre de ses films: "Rendez vous avec la peur" ("Curse of the demon" dont j'attends toujours une édition Française).
La qualité du DVD est bonne et je vous le conseille.

Adanson Marco.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 A classic Val Lewton production, 12 mai 2007
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (DVD)
We are treated to exotic titles and expectations with titles such as "I walked With a Zombie." My only encounters with Zombies are those that process in an UNIX operating system that can not be killed. I also watched "Weekend at Bernie's II."

As with other Lewton productions he got a way with a psychological thriller in the guise of a monster movie. In the days of sailing ships a nurse (Frances Dee) is employed to go to San Sebastian to look after a plantation owner's wife (Christine Gordon.) She fined that her charge is more than just a victim of a disease that heft her without will. Turns out if you cut the wife she does not bleed. We all know what that means.

The true story is the relationship to man and wife, man and nurse, nurse and wife, brother and brother, brother and wife, need I say more? Could it mean that there is nothing supernatural or is love moving in mysterious natural.

Can this all be straightened out or is Jessica Holland the wife destined to be zomiated for ever and the nurse must learn to love from afar?

Yeah Lord pity them who are dead and give peace and happiness to the living.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 La porte des secrets, 28 août 2013
Par 
Ashley - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (I Walked With a Zombie) (DVD)
Second des films fantastiques du cycle initié par Val Lewton, I walked with a zombi réalisé en 1943 par le talentueux Jacques Tourneur fonctionne à l'instar des deux autres opus sur la suggestion, les décors plongés dans le noir devenant une tabula rasa sur laquelle chaque spectateur est libre d'imprimer ses peurs les plus intimes. Frances Dee (postulante au rôle de Scarlett O'Hara et épouse à le ville de Joel McCrea) y interprète le rôle d'une infirmière canadienne venue aux Antilles s'occuper de Jessica,la femme alitée de Paul Holland (Tom Conway le frère de George Sanders), un planteur qui entretient une relation conflictuelle avec son frère (James Ellison). Le comportement étrange de la malade va très rapidement interpeller Betsy qui a succombé au charme de son employeur...Véritable fable sur l'antagonisme entre le jour et la nuit, la connaissance et l'obscurantisme, le film s'impose comme une succession de tableaux nocturnes et diurnes où même les robes des deux femmes deviennent les métaphores poétiques de l'impossible cohabitation entre colons et colonisés. Les scènes quotidiennes alternent avec les passages oniriques (la confrontation des deux femmes dans la tour, la marche hypnotique de Jessica calquée sur celle d'une poupée, la noyade des deux anciens amants)dans une relecture fantastique du chef d'œuvre de Charlotte Brontë Jane Eyre. D'une durée de soixante-huit minutes Vaudou est présenté en vo et vost avec une introduction de Serge Bromberg.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3.0 étoiles sur 5 Court et vieilli mais a du charme, 14 juin 2014
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (I Walked With a Zombie) (DVD)
Le film dure moins de 1h10, le film a assez mal vieilli mais conserve un certain charme si on est bon public. En revanche la qualité de l'image est pauvre pour un DVD, cela gâche le plaisir du visionnage.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4.0 étoiles sur 5 L'un des meilleurs films consacrés au vaudou, 11 mars 2012
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (DVD)
Que l'on soit croyant ou non, Vaudou de Jacques Tourneur cause une vive émotion. Non pas parce qu'il fait l'apologie ou la condamnation de la religion vaudou, mais parce qu'il réussit à percer notre esprit au point de le laisser libre de faire son choix entre la rationalité et le surnaturel, deux options qui s'entrechoquent en permanence. Une nouvelle fois, c'est tout le pouvoir de suggestion de Tourneur qui s'exprime, un pouvoir débarrassé de la moindre parcelle de sensationnalisme, un pouvoir au service d'une histoire simple, mais forte baignant dans un climat macabre délicieusement oppressant. Le réalisateur nous donne ainsi une magistrale leçon de cinéma "ethnologique", probablement la référence ultime du genre avec les films zombiques de Lucio Fulci. Dès les premières images sur le bateau - la mise en garde adressée à l'héroïne a une véritable allure de prophétie - , le réalisateur nous attrape à la gorge pour ne plus jamais lâcher prise. Peaufinant à l'extrême ses cadrages et ses éclairages (ces derniers rendant un bien bel hommage au cinéma expressionniste), Tourneur fait également montre d'un talent de directeur d'acteurs très au-dessus du niveau moyen de la série B de l'époque, tirant le meilleur parti d'un casting hétéroclite au sein duquel se distingue la formidable Frances Dee (Betty), héroïne partagée entre un rationalisme somme toute très scientifique et une propension de plus en plus affirmée pour le vaudou. Loin de tout folklore, le cinéaste met d'ailleurs un point d'honneur à ne jamais souiller la culture vaudou, ancrant fortement la religion dans la tradition populaire de l'île caribéenne de Saint Sebastian. Les scènes cérémoniales sont à ce titre remarquablement reconstituées, sobres, envoutantes, d'une véracité à la limite du documentaire. Cet aspect farouchement réaliste crée une sensation de malaise qui perdure longtemps après la fin de la projection, le réalisateur ayant réussi à confronter deux univers radicalement opposés, mais néanmoins condamnés à vivre ensemble : celui hérité de la science et celui né de la pseudo-puissance du rite vaudou. Les deux sont-ils ennemis ou complémentaires ? Fidèle à ses habitudes, Jacques Tourneur préfère s'abstenir de tout jugement hâtif, laissant le public libre de se faire sa propre opinion. Une date dans l'Histoire du cinéma d'épouvante.

Retrouvez toutes mes critiques sur [...]
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Frissons garantis, 6 juillet 2001
Par 
Elvis (St-Etienne-les-Remiremonts, Vosges) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (DVD)
Ce n'est peut-être pas le plus grand film d'horreur, mais il se laisse voir agréablement par les amateurs du genre. De grand moments d'angoisse m'ont assaillis pendant le visionnage. Pas mal du tout.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
2.0 étoiles sur 5 Surestimé, 31 août 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Vaudou (I Walked With a Zombie) (DVD)
Auteur de La Féline, Vaudou reste très inférieur. Le déluge d'avis positifs relève plus de la nostalgie d'une époque dévouée à la suggestion que des réelles qualités du film. Il ressort plus du folklore que d'autre chose et il ne sert à rien de surestimer un auteur, qui, lui-même, humblement, se considérait comme un artisan. Même si La Féline possède de très beaux moments, le reste reste somme toute inaccompli. Vaudou est très en dessous, long, lent et bavard et s'il a vieilli comme dit quelqu'un, c'est qu'il ne tient pas la route sur le long terme. Les deux scènes de La Féline (la piscine et l'effet bus) restent toujours accomplis. Ce n'est pas le cas ici. La suggestion reste ici très limitée même si on regrette les effets gratuits dans nombre films de nos jours.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Vaudou
Vaudou de Jacques Tourneur (DVD - 2000)
EUR 25,90
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit