Commentaires en ligne 


25 évaluations
5 étoiles:
 (16)
4 étoiles:
 (6)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (2)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Grand Classique
Ce film est un classique, car depuis sa sortie au cinéma ( 1968 me semble-t-il ) il continue de plaire. Aussi, je le trouve beaucoup plus logique et piquant que la "nouvelle" Affaire Thomas Crown ( avec Pierce Brosnan, René Russo ): Celle de 1968 est axée "argent" et surement plus réaliste, beaucoup plus immorale, que la...
Publié le 2 septembre 2000 par Geoffrey

versus
2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 bonne édition...
..pour film surcoté. Seules la partition de Michel Legrand et l'utilisation du split-screen permettront à L'Affaire Thomas Crown de survivre.
Le film souffre d'un rythme guère trépidant, qu'aucune profondeur dramatique ou psychologique ne vient compenser. Les personnages sont animés d'un cynisme "minimum" - antipathiques sans être...
Publié il y a 14 mois par Mister Sam


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

22 internautes sur 25 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un Grand Classique, 2 septembre 2000
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1967) (DVD)
Ce film est un classique, car depuis sa sortie au cinéma ( 1968 me semble-t-il ) il continue de plaire. Aussi, je le trouve beaucoup plus logique et piquant que la "nouvelle" Affaire Thomas Crown ( avec Pierce Brosnan, René Russo ): Celle de 1968 est axée "argent" et surement plus réaliste, beaucoup plus immorale, que la nouvelle avec Brosnan qui est plutôt romantique. J'irais même jusqu'a dire que la nouvelle est plus vulgaire que l'ancienne, car à mon goût rené russo fait moins "class" que Faye Dunaway, de même les voitures sont moins rafinées, etc ... Je tiens à insister sur le fait que la nouvelle n'est pas un reamke de l'ancienne: l'histoire est différente, et comme je vients de l'expliquer, le thème; mais quitte à comparer je préfère cette version de 1968.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Blu-Ray "Thomas Crown" (Import langue française)., 12 août 2011
Par 
lepetitalex - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1999) [Blu-ray] (Blu-ray)
NB: Amazon met souvent sur la même page "Produit" des commentaires de Films en mêlant les éditions DVD et Blu-Ray sans tenir compte des différences de contenu et de support de ces différentes éditions. Difficile de comprendre les raisons de ce mélange...

Le transfert HD de "Thomas Crown" présente une nette amélioration de la qualité de l'image en comparaison de l'édition DVD. Le Master, encodé en AVC/1080p, est très propre et on ne remarque pas de défauts de compression. La Définition est solide avec un bon piqué. Les Noirs sont profonds et la gestion des contrastes est bonne. Le niveau de Détail est assez élevé, on peut ainsi voir lors de certaines scènes dans quel univers de luxe évolue Thomas Crown, surtout lors des passages se déroulant dans son hôtel particulier dans lequel se trouvent un grand nombre de tableaux et sculptures, les scènes montrant les tableaux dans le Musée permettent de voir ceux-ci quasiment tels qu'ils sont dans la réalité, d'une façon générale on voit les textures des décors, des accessoires, et des costumes, ainsi que les détails des visages. La palette colorimétrique délivre des couleurs riches et bien saturées en gardant des teintes naturelles. Lors de certains plans très sombres ou nocturnes l'image est un peu moins nette et détaillée avec un léger grain.

Dans l'ensemble, l'image est donc très bonne et en dehors d'une légère baisse de la Définition lors de quelques plans, le seul reproche qu'on puisse faire à l'image de ce Blu-Ray est que l'aspect tridimensionnel ne soit pas plus prononcé.

Pour le Son, la Piste Audio Anglais en DTS-HD Master Audio 5.1 est bien mixée, la Piste Audio Français en DTS 5.1 est moins précise mais offre un très bon rendu global.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Quelle intensité dans cette lutte psychologique opposant deux amants !, 10 avril 2012
Par 
Latour07 (Paris, France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 500 COMMENTATEURS)    (TESTEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1967) (DVD)
Réalisé en 1968 par Norman Jewison, avec Steve McQueen et Faye Dunaway, ce thriller psychologique révèle un combat psychologique d'une rare intensité. Quel film !
Un casse dans une banque. Cambriolage parfait, minuté, propre qui est réalisé par Thomas Crown le propriétaire de la banque (Steve McQueen). Les motivations ne sont pas d'ordre financier car le banquier est riche et la banque est couverte par une assurance du risque de vol. Il s'ennuie. Il est seul, après son divorce et la séparation de son fils confié à la garde de sa mère, apprendra-t-on dans le film. A la manière de conduire un planeur, en poussant l'engin dans ses limites au risque de se tuer (loopings à répétition, atterrissage dangereux), Thomas Crown veut dépasser cet ennui dont il ne supporte plus les limites. Le sport (polo, golf) le distrait sans doute, mais ne l'amuse pas vraiment. On ne trompe pas l'ennui de la vie par la distraction. La recherche d'un stress plus grand, d'un pari plus dur - celui de tout perdre en cas de découverte du crime - sont autrement plus excitants.

Pour couronner le tout, une divine surprise attend notre héros, en la redoutable personne de l'enquêtrice de la compagnie d'assurance, séduisante en diable, Vicky Anderson (Faye Dunaway). Ce qui l'anime : l'argent. Elle ne s'en cache pas émotionnellement, personnellement, usant du sexe comme d'une arme pour démontrer que son intuition est bonne à savoir que Thomas Crown est bien le coupable. L'époque marque le film. La fin des années 1960 - la génération Beat, la femme sujet d'érotisation devenu objet de plaisir - marque le film. Norman Jewison cependant évite certains des travers faciles en usant de la femme comme vecteur sexuel de promotion de son film (même si, comme à l'habitude dans le cinéma américain, les femmes perverses sont blondes). La partie d'échec entre Thomas et Vicky est d'une sensualité exacerbée. Qui veut piéger qui ? Vicky met échec et mat Thomas qui cependant la prend. Scènes de baisers fougueux - de vrais baiser et non pas comme l'on dirait, ceux du cinoche !

Oui, mais. Vicky va-t-elle réellement tomber amoureuse de Thomas ? Laquelle des passions, celle du fric ou celle d'un homme va prendre le dessus quand Thomas Crown l'invite à l'épauler pour son dernier braquage de banque ?

La fin est exceptionnelle, d'une sobriété d'image, de son, de mouvement. Nous sommes parvenus sur l'une des plus grandes scènes filmées du théâtre des émotions. Sublime. La fin vous fera réfléchir.

Tourné la même année que l'autre chef d'oeuvre interprété par Steve McQueen, Bullitt, les références à ce dernier (qui fut réalisé après "L'Affaire Thomas Crown") sont pourtant présentes avec les passages à toute vitesse du buggy sur la plage et, la veille du dernier braquage, la sono du moteur poussé dans ses retranchements.

Personnage complexe lui-même, Steve McQueen interprète l'un de ses meilleurs rôles.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 bonne édition..., 23 juin 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1967) (DVD)
..pour film surcoté. Seules la partition de Michel Legrand et l'utilisation du split-screen permettront à L'Affaire Thomas Crown de survivre.
Le film souffre d'un rythme guère trépidant, qu'aucune profondeur dramatique ou psychologique ne vient compenser. Les personnages sont animés d'un cynisme "minimum" - antipathiques sans être jouissifs: il faut jouer à fond la carte de la méthode coué pour refuser de constater que Steve "Mr.Cool" McQueen et Faye Dunaway nous ennuient.
Léger et terne.

Conclusion: statut de Classique Sixties retiré.
Concentrons-nous sur la bo.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un must!, 3 juillet 2001
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (DVD)
Même si le récent remake de ce film était une réussite, l'original reste un très grand moment de cinéma et l'on comprend pourquoi le couple formé par Steve McQueen et Faye Dunaway est devenu légendaire. Un must!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une référence !, 28 décembre 2005
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (DVD)
Ce film indémodable est merveilleusement servi par Steve McQueen et Faye Dunaway. Les transitions avec écran divisé sont formidables. Quant à la musique...ambiance... Un régal !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Sur qui se referme le piege?, 24 octobre 2011
Par 
Shan - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1967) (DVD)
Jevison realise un film noir tres brillant, la virtuosité technique pour filmer les protagonistes du hold-up est exceptionnelle, puis arrive l'enquetrice des assurances Faye Dunaway, qui est là pour pieger le cerveau du hold-up Thomas Crown interpreté par Steve McQueen, un jeu de seduction commence pour refermer le piege, la musique de Michel Legrand Les moulins de mon coeur chanté en anglais accompagne magnifiquement le film, mais une frustration attend le spectateur, la morale est bafouée, c'est le choix de Jevison que je regrette personnellement pour clore son film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Excellente reprise après le film avec Steve Mc Queen, 29 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (DVD)
J'ai revu ces films (l'original avec Steve Mc Queen et celui-ci) avec un réel bonheur. Même suspens haletant, bien que connaissant la fin !
Mais surtout, en dehors du "coup de jeune" et des modifications du script et des évènements nécessaires, une bande son fantastique ("Sinnerman" de Nina Simone). Enfin, une scène d'antologie : la valse des chapeaux melons en clin d'œil à Magritte.
A voir et à revoir.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le film culte des années soixante..., 31 janvier 2006
Par 
Morel Jaques (lege-cap ferret, France) - Voir tous mes commentaires
(VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1967) (DVD)
Ce film est le film culte des années soixante.
Scénario très original d'Alan Trustman, superbe mise en scène de Norman Jewinson, beaux acteurs au top de leur forme (Steve McQueen et Faye Dunaway), montage très rythmé et surtout très en avance sur son temps (les actions simultanées dans des écrans séparés, c'est du jamais vu avant ce film !), magnifique musique de Michel Legrand, collant parfaitement à l'ambiance et cerise sur le gâteau, plusieurs séquences cultes pour les amoureux de Buggy, avec les dérapages d'un Meyers Manx rouge à moteur Corvair sur une plage deserte de la côte Est des USA.
Je le regarde au moins une fois par an et je ne m'en lasse pas. La version récente n'est pas mal car elle ne copie pas exactement l'original. Mais on ressent moins d'émotion que pour la première mouture. Ce n'est pas comme la ressucée de Get Away, totalement ratée qui n'est qu'une pâle copie du film de Sam Peckinpah.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Quand on aime..., 7 avril 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : L'Affaire Thomas Crown (1967) (DVD)
Fan de Steeve McQueen, on peut que aimer ce classique à la hauteur de l'acteur, et du mythe. Avoir et revoir
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

L'Affaire Thomas Crown [VHS]
L'Affaire Thomas Crown [VHS] de John McTiernan (Cassette vidéo - 2001)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 1,93
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit