undrgrnd Cliquez ici Livres Cahier de vacances nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Achetez Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo

Commentaires client

4,4 sur 5 étoiles25
4,4 sur 5 étoiles
Format: DVD|Modifier
Prix:10,07 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 16 novembre 2014
belle JANE FONDA la plus belle dans un films de rêve avec la plus jolie jolie mieux qu'Alice au pays des merveilles
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 16 février 2010
Jane Fonda avait presque 30 ans quand il a été protagoniste de l'aventure de Barbarella et son ange aveugle. Elle a représenté cinématographiquement que America's "New Deal" des grandes dynasties de fonds familiaux et Kennedy, il était très glamour, mais en même temps très déterminée, indépendante, entièrement vêtu de ce «new deal» de «nouvelle» femme américaine. Le film condense plusieurs des contradictions de l'époque et le style d'aujourd'hui et «un beau témoignage de la culture pop-vintage. Improbable vaisseau spatial est combinée avec des ailes à plumes, strip-teaseuses, nu, mais seulement comprendre dans un récit en voix pleine, où Barbarella essayé Durand-Durand, dans un monde peuplé d'hommes à partir des limites récitation dell'effemminato fastidieuse. Même si musicalement le film actuelle, déjà «nell'originalissima séquence de générique de début, où le thème unique pour chœur et orchestre qui structure le striptease" intégrante "de Jane, une femme-sexy-astronaute en 1968! Une scène est restée dans les annales de l'histoire du cinéma: elle glisse "métal" nue hors de sa salopette et sensuellement filer dans les airs, comme ils le faisaient les astronautes Kubrick à partir des parties de Jupiter! ( "Barbarella" sorti "quelques mois après" 2001 ", mais a été produit et tourné à Rome dans les études de Dino de Laurentiis). À revoir avec les yeux de son ami et collectionneur de "maniaque", sans faire l'erreur de le comparer avec le film fantastique contemporain, mais une réévaluation que les travaux de ce genre "pop-glamour" définitivement réglée et le cinéma a toujours été éphémère et à durée indéterminée ( Andy Warhol?, John Waters? ... beaucoup de provoquer ...), comme des œuvres rares attribué à ce genre.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mars 2010
Ce film est excellent mais la note est basse pour la simple raison que les sous-titres sont en Anglis,Danois,Allemand,Novergien,Portugais,Espagnol,Suedois,Turque mais pas de FRANCAIS !!! De même les langues sont : Anglais , Allemand , Espagnol !!! Alors que ce film est passé en FRANCAIS à la télé !
11 commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 24 mai 2012
Film psychédélique au charme désuet. Super agréable à redécouvrir. Et puis il y a des vrais morceaux de Jane Fonda dedans. Ah Jane...
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 23 janvier 2013
Un film culte et kitsch témoin d'une époque où l'inventivité était reine.
Jane fonda y est sublîme sous la camera de Roger Vadim et on passe un excellent moment en regardant ce blu-ray dont l'image est superbe.
je ne reviendrai pas sur le film qui est d'ores et déjà culte.
Dommage qu'il n"y ai aucun bonus de proposé excepté une featurette d'époque.
Un film à posséder !
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 28 avril 2016
Ce classique qui met en valeur la beauté de Jane Fonda est un petit film à classer dans la catégorie de la SF érotique. Il fait revivre sous la caméra de Vadim. la BD de J.C. Forest dont l'originale est toujours censurée en France ! Strip-tease en apesanteur pour les Messieurs et envolée dans les bras d'un ange pour les Dames. A posséder pour compléter votre dévédéthèque. Je lui attribue 5 étoiles.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 5 mai 2009
Pour apprécier ce film, il faut comme dans le cas de la BD le replacer dans son contexte d'origine. L'objectif de ce film est de décrire le futur comme on se l'imaginait en 1968 (rien de risible dans l'absolu car Metropolis de Fritz Lang décrit un futur bien désuet). S'y greffent les effets spéciaux de l'époque (bas de gamme en plus) et on obtient bien un nanard, avec des décors en céllophane, et une mise en scéne aussi peu inspirée que le jeu des acteurs.
Quarante ans plus tard, on a logiquement tout pour avoir un film inmontrable mais au bout du compte, ce film a un charme désuet très attachant qui nous ramène à l'utopie de cette décénnie et le charme de Jane Fonda est une bien appétissante cerise sur le gâteau
0Commentaire|5 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 18 août 2014
Enfin une version française pour ce film culte pour ceux (hé oui ça existe encore) qui ne comprennent pas la langue de SHAKESPEARE.
Bien sur les images parlent d'elle mêmes mais comprendre ce que disent les personnages c'est encore mieux
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 mai 2016
commandé avec une offre promotionnelle . le film est agréable mais bien sur il faut se remettre dans le contexte de l'époque. Une histoire sans grande surprise mais sympathique. Une bonne image et une bande son sans souci. Pour le amateurs de SF.
0Commentaire|Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 21 janvier 2005
I first saw this movie in a small theater outside West Point, NY in 1968. I remember the theater as it had moths on top of the popcorn in the dispensing machine. The movie was innovative for the time. And one of the characters is Duran Duran the inspiration for the band by the same name.
In the 41st-century astronaut Barbarella (Jane Fonda) receives a message from the President of Earth (Claude Dauphin) and is tasked with a mission to track down a threat to the earth, the scientist Duran Duran (Milo O'Shea,) inventor of the "positronic ray." On her quest she must go through many trials and tribulations. We get to experience them vicariously. Put your tongue back in.
Will she find Duran Duran before it is too late?
When Jane looks back on her extensive career this will be her crowning performance. She never really re-captured that Barbarella spark.
I think that Barbarella inspired the opening scene of "My Stepmother is an Alien."
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

10,00 €