Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:
 (2)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le soleil a rendez-vous avec la lune, 2 juillet 2008
Par 
Mélomaniac (France) - Voir tous mes commentaires
(#1 CRITIQUE au Tableau d'HONNEUR)    (TOP 10 COMMENTATEURS)   
Achat authentifié par Amazon(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Trio avec piano n° 3 en ut mineur op. 101 - Schubert : Trio avec piano n° 2 en mi bémol majeur op. 100 D 929 (CD)
Les deux enregistrements réédités sur cet album figurent parmi les ultimes sessions de musique de chambre qu'Arthur Rubinstein (1887-1982) confia aux micros de la RCA.
A quatre-vingt cinq ans révolus, le vénérable artiste était parvenu à quelques conclusions relatées dans ses mémoires, notamment que ce répertoire requérait d'être entendu dans des environnements plus intimistes que les grandes salles de concert, et qu'une écoute domestique à partir d'un disque établissait un lien privilégié avec l'auditeur.

Outre quelques quatuors avec les Guarneri, la tardive moisson récoltée pendant l'été indien de cette auguste carrière s'alliait le violon de Henryk Szeryng, avec qui Rubinstein avait déjà gravé des Sonates de Beethoven et Brahms deux décennies auparavant, ainsi que le violoncelle majestueux de Pierre Fournier.

Capté dans l'excellente acoustique du Victoria Hall de Genève, le Trio n° 3 de Brahms revêt ici une incomparable noblesse, rendue à une sérénité sélénique qui ne comblera peut-être pas les mélomanes préférant des lectures moins sépia et plus sanguines.
Le raffinement de la trame harmonique se montre encore davantage inaccoutumé dans l'interprétation du Trio n° 2 de Schubert, dépassionnée mais subtilement émouvante, mordorée par les lueurs crépusculaires que diffuse le clavier du musicien polonais, tamisée par la respectueuse douceur des deux archets qui l'horizonnent : l'étoffe sonore de ce dialogue se montre en-soi ensorcelante.

Joués par la même équipe, les trois autres Trios de ces deux compositeurs se trouvent dans les volumes 72 et 76 de cette collection dédiée à l'un des pianistes les plus aimés du XX° Siècle, qui nous honorait là d'une bien obligeante révérence.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Excellent article, 3 novembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Brahms : Trio avec piano n° 3 en ut mineur op. 101 - Schubert : Trio avec piano n° 2 en mi bémol majeur op. 100 D 929 (CD)
Article introuvable en France et commandé sur Amazon.us, d'un prix très raisonnable même avec les frais de port, reçu en parfait état, dans d'excellents délais.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xa8f8b558)

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit