Commentaires en ligne 


8 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:    (0)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une polyphonie d'étoiles sonores
... ou comment Rachmaninov devrait toujours être joué...

Le piano d'Hélène Grimaud, ce n'est jamais une voix qui s'impose et tonitrue, c'est une multitude de petites voix mélodieuses qui nous appellent à crever le ciel trop bas de notre monde banal, triste et morose pour entrer dans un nouveau monde et accéder au grand...
Publié le 3 décembre 2009 par misterjmd

versus
36 internautes sur 50 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un piano sans sonorité
L'interprétation de Grimaud a voulu s'écarter des clichés trop langoureux qui pèsent sur cette musique. Mais ses choix sont loin de convaincre. Réitérant ses options appliquées dans Brahms, la pianiste n'offre qu'une percussion sèche en guise de puissance, quelques affectations en guise de conduite mélodique...
Publié le 3 septembre 2002 par Amazon Customer


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

9 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une polyphonie d'étoiles sonores, 3 décembre 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
... ou comment Rachmaninov devrait toujours être joué...

Le piano d'Hélène Grimaud, ce n'est jamais une voix qui s'impose et tonitrue, c'est une multitude de petites voix mélodieuses qui nous appellent à crever le ciel trop bas de notre monde banal, triste et morose pour entrer dans un nouveau monde et accéder au grand air des contrées musicales inédites qu'elle explore avec talent et inspiration.

C'est ce que j'entends à l'audition de ce magnifique opus 18: le jeu de la pianiste se fond admirablement avec l'orchestre, fait osmose avec lui au lieu de vouloir à tout prix le couvrir et l'éclipser.

Je réponds ainsi à la fois à ceux qui qualifient son jeu de "narcissique" et au camarade internaute qui parle de "piano sans sonorité".

Je dirai plutôt qu'il s'agit d'un piano sobre, racé, précis, expressif et pénétrant, au discours musical unique et qui me parle au coeur, comme en confidence: bref un piano de grande classe!

Et, bien que le son y soit plus ample, plus "lâché", les oeuvres qu'elle interpréte derrière le concerto ne feront que confirmer mon jugement:

Aussi bien dans le Prélude, qui m'entraîne dans le mouvement tourbillonnant d'une émouvante danse des notes, que dans les Etudes-Tableaux, la pianiste allie à la fois douceur et puissance, rubato et sens aigu du rythme: elle déploie des lignes mélodiques tendues entre l'alpha et l'oméga de ces oeuvres et qui me tiennent en haleine.

Sous ses doigts, le piano chante éperduement.

Quand aux Variations Corelli, je ne sais s'il s'agit de synesthésie: elle ne joue plus... elle peint des fresques sonores aux toiles de mystère de mon imagination et je rentre en hypnose.

Bref... ce précieux album que je suis heureux de posséder est un fidèle compagnon que j'écoute et ré-écoute... sans jamais me lasser!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


36 internautes sur 50 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 Un piano sans sonorité, 3 septembre 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
L'interprétation de Grimaud a voulu s'écarter des clichés trop langoureux qui pèsent sur cette musique. Mais ses choix sont loin de convaincre. Réitérant ses options appliquées dans Brahms, la pianiste n'offre qu'une percussion sèche en guise de puissance, quelques affectations en guise de conduite mélodique (elle ne maîtrise guère les structures organiques du discours polyphonique du compositeur). Certes la clarté technique est à saluer, mais elle tue l'élan de la virtuosité. Ashkenazy s'ennuie ferme, soigne quelques rares solos, mais le preneur de son s'est oublié. Lorsqu'une flûte seule sonne plus fort que le pupitre d'altos, lorsque des figures d'accompagnement au piano couvrent tout l'orchestre, il faut s'inquiéter de la qualité réelle du produit.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Hélène Grimaud "La belle fabuleuse", 2 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
Souvent vue en concert à Monaco, où elle interpréta Mozart et le Concerto en sol de Ravel. Elle est simplement belle à regarder, et quel délice pour les oreilles. Le 2° Concerto de Rachmaninov surpasse pour moi toute autres interprétations . Comme tout ce qu'elle interprète, c'est une pure perfection !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 11 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Excellent, 12 mars 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
Ce Cd est excellent. Je crois qu'Hélène Grimaud par son caractère impétueux et un peu sauvage- l'amoureuse de loups -sait merveilleusement bien interpréter Rachmaninov qui demande cette fougue, cette force de caractère, pour laisser jaillir la dynamique de l'oeuvre. Je suis littéralement happé par cette musique hypnotique. L'orchestre se marie parfaitement avec la musicienne.
J'ai pu écouter parallèlement le même concerto interprété par un tout autre très grand interprète, Kissin, mais je n'ai pas autant apprécié. Il lui manque la fougue pour nous tenir parfaitement en haleine.
Une excellente version du second concerto à recommander!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Inconditionnel, 23 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
Un de plus que je n'avais pas dans ma discothèque....Je ne peux trouver que des mots de remerciements pour cette interprète hypersensible d'un compositeur absolument Génial...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Piano classique, 20 janvier 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
Hélène Grimaud au mieux de son piano. Il faut aussi avoir lu ses trois romans pour apprécier encore plus le concerto n° 2.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


11 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Révélation, 10 mai 2004
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
Découvrir Hélène Grimaud et son 2e Concerto de Rachmaninov est une pure révélation.
Laissons les excellents critiques de la technicité musicale émettre leurs avis,assurément éclairés mais sans doute divergents,sur cette oeuvre magnifique.
Car on dépasse ici la limite de ce que les mots peuvent exprimer,de ce que les paroles peuvent expliquer, et il ne s'agit plus d'un problème d'oreille.
Les notes d'Hélène Grimaud et les émotions qu'elles provoquent jaillissent du plus profond de soi et non plus de l'extérieur.
Sa musique, tout particulièrement au second mouvement,nous ouvre les portes d'une autre Connaissance, comme le ferait une profonde méditation.Les certitudes s'estompent.Les repères s'effondrent,ravagés.
Et,quand tout s'arrête,elle nous laisse une infinie quiétude,le silence de l'espace qu'elle nous a ouvert et dans lequel elle nous a dilué avec elle en nous faisant ressentir combien cet espace est nous-même, sans frontière,fusion d'ondes à l'infini.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 4 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 Très bel enregistrement, 20 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rachmaninov - Concerto pour piano n°2 / Prélude op.32 n°12 / Etudes-Tableaux op.33 (CD)
Les amateurs de piano et les fans d'H Grimaud seront comblés. Une interprétation un peu lente mais pleine de charme et néanmoins d'énergie sur un magnifique instrument aux sonorités envoûtantes. Bonne écoute!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit