Commentaires en ligne


6 évaluations
5 étoiles:
 (3)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille
Un unique album, mais quel album ! Gorgé de tubes pop (There she goes, Timeless Melody, I.O.U...), ce disque est une bombe euphorisante, un concentré de bonheur, qui s'ecoute le sourire jusqu'aux oreilles. Injustment oublié, ce disque est pourtant ce qu'on a fait de mieux en 1990, en plein periode Madchester. Et puis l'ultime morceau, The Looking...
Publié le 23 août 2002 par MisterYéti

versus
Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Deception
Toutes les années j'entendu la description de "perfect pop record" pour cet tome.

Mais en réalité - il est moyenne, et je suis a peu ennui avec.

le dernier "Merseyside hope" après Teardrop Expoldes/Echo and The Bunnymen/Wah etc - je pense pas.
Publié il y a 1 mois par Patrick


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Une merveille, 23 août 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : The La'S (CD)
Un unique album, mais quel album ! Gorgé de tubes pop (There she goes, Timeless Melody, I.O.U...), ce disque est une bombe euphorisante, un concentré de bonheur, qui s'ecoute le sourire jusqu'aux oreilles. Injustment oublié, ce disque est pourtant ce qu'on a fait de mieux en 1990, en plein periode Madchester. Et puis l'ultime morceau, The Looking Glass, est une splendeur: Coldplay a du l'ecouter en boucle pour composer son excellent Everything's not lost.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un très grand album, acte fondateur de la Britpop ?, 1 novembre 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : The La'S (CD)
Nous sommes en 1987. Les La's, menés par Lee Mavers, assisté de son fidèle lieutenant John Power à la basse, sortent un premier single, apprécié par Morrissey : Way out. C'est un échec. Plusieurs chansons ont été enregistrées, et ainsi commence la valse des producteurs, car on raconte que Lee Mavers n'est jamais satisfait. En 1988, un nouveau single sort : There she goes, à peine remarqué, malgré son riff accrocheur, très Byrds... En 1989, on approche du bout du tunnel ! Mike Hedges, le fameux producteur (The Cure, mais aussi The Manic Street Preachers dans les années 90), conçoit un album entier. Un single est censé sortir : Timeless Melody / Clean prophet / All by myself / Ride yer camel. Le NME le proclame "single de la semaine" et au dernier moment... annulation ! Lee Mavers n'est pas satisfait ! Pourtant, Timeless Melody sonne alors comme en concert ! En 1990, Go! Discs, excédé (1 million de livres sterling ont été dépensées en 3 ans !!!), appelle Steve Lillywhite (U2, Simple Minds), et là, c'est très tendu. L'album est réalisé, entièrement produit par Lillywhite, sauf There she goes (il a repris le single de 1988 en le remixant légèrement, en le rendant bien plus percutant, et surtout en prolongeant l'introduction divine). Les La's s'insurgent et décident (enfin Mavers décide) de ne plus rien enregistrer tant que cet album n'aura pas été réenregistré selon leur goût (on parle de démos assez rudimentaires, mais pas tant que ça à l'écoute de celles de Liberty Ship et Freedom song, sorties en face B de Way out en 1987).

Venons-en au disque lui-même. En faisant abstraction de toute l'histoire des La's, que peut-on bien lui reprocher ? Il sonne très bien (un peu trop propre ?), très Merseybeat (Feelin' avec son intro à la I feel fine, There she goes) et explorant des contrées surprenantes (Looking glass). Lillywhite a quand même dénaturé l'esprit de certaines chansons, ainsi Son of a gun et I.O.U., qui sonnent plus ternes (comparez avec les autres versions disponibles et vous verrez). Timeless Melody est presque méconnaissable, bien qu'excellente. Pareil pour Way out, qui sonne du coup très Smiths ! I can't sleep sonne mieux que jamais par rapport aux autres producteurs (seul le mix de Jeremy Allom peut légitimement rivaliser). On peut dire que le disque ne reflète pas l'esprit des La's quand on connaît un tant soit peu les enregistrements studio du groupe (presque intégralement disponibles dans le coffret Callin'all), mais c'est un excellent disque, qui a marqué l'Histoire, et qui marquera la musique pendant encore longtemps, au même titre qu'un album comme A Hard day's night des Beatles ou que The Stone Roses (album éponyme). C'est un mètre-étalon de ce qu'on va bientôt appeler la Britpop. Les Stones Roses se sont égarés, les La's se sont sabordés et Lee Mavers s'est presque complètement retiré, et Oasis a récupéré leurs fans (légitimement aussi). Noel Gallagher ainsi que de nombreux autres artistes britpop (dont Damon Albarn) ont exprimé leur dette envers les La's, qui ont (r)ouvert la voie vers une pop simple et mélodique, du niveau de celles des grands groupes sixties, Beatles et Kinks en tête. The La's est donc un album essentiel, qu'il est indispensable de posséder en version simple (avec des bonus tracks disponibles dans le coffret Callin'all) ou, si vous voulez vous y plonger corps et âme, en version double (avec tout plein de bonus tracks, dont l'intégralité de l'album produit par Mike Hedges avec la "vraie" version de Timeless Melody, disponible également sur Callin'all).
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Ne pas délaisser les LA'S, 20 juillet 2014
Par 
ecce.om - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : The La'S (CD)
Si l'unique album des LA'S était sorti 25 ans plus tôt, on aurait pu, sans bouillir, crier au génie.

En 1990, on applaudira néanmoins le talent mélodique de Lee Mavers qui pond quelques titres de pop impressionnants, rendant un hommage appuyé aux groupes de sixties, ce qui est à la fois la force et la faiblesse de ce disque.

On ne peut en effet, s'empêcher de penser aux influences du groupe, tant elles sont évidentes au fil des chansons :
- Byrds pour "Son Of a Gun", "Way out" et bien sûr le magnifique "There She goes",
- Who/Kinks : "I can't sleep", "Timeless Melody", "Liberty Ship", "Looking Glass",
- Beatles pour "Feeling" qui louche (et pas qu'un peu !) en direction de "I feel Fine ",
- Stones : "Failure".

Les seules chansons qui sortent de cet axe magique du swinging London sont "I.O.U" dont la guitare cite curieusement le "Sex and Drugs and Rock 'n' Roll" de Ian Dury ou "Freedom Song", mélange iconoclaste de Procol Harum et de Bob Dylan (on notera d'ailleurs que "Everybody must have fun" qui rappelle furieusement "Everybody must get stoned" n'est pas reproduit dans les textes du livret).

Un très bon disque à qui il ne manque, à mon avis, qu'un brin d'originalité. Mais sur à peine plus de 35', ce défaut n'est pas rédhibitoire non plus.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 5 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 melody always finds me, 1 octobre 2007
Ce commentaire fait référence à cette édition : The La'S (CD)
groupe méconnu et génial de la fin des années 80 qui pond un album d'une beauté et d'une maturité rarement égalées. De l'efficace son of a gun a l'intemporel there she goes en finissant par le bouleversant et apocalyptique looking glass lee mavers et ses acolytes nous sortent des mélodies tout droit sorties des sixties en s'inspirant des plus grands comme les beatles ou les who.Les la's ne tombent jamais dans la démonstration pompeuse qui dissimule le manque de créativité: non; juste une guitare acoustique et une électrique jouant des arpèges cristallins (rappelantles byrds); une petite batterie discrète mais efficace et une basse avec des mélodies à rendre jaloux un john lennon et pete townshend . Un album qui a agréablement chamboulé mon univers musical...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Deception, 18 décembre 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The La's (Digitally Remastered) (Téléchargement MP3)
Toutes les années j'entendu la description de "perfect pop record" pour cet tome.

Mais en réalité - il est moyenne, et je suis a peu ennui avec.

le dernier "Merseyside hope" après Teardrop Expoldes/Echo and The Bunnymen/Wah etc - je pense pas.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


4 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 De bonne volontée pourtant..., 14 mai 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : The La'S (CD)
Je suis complètement passé au travers de ce groupe pendant leur courte carrière! Souvent cités comme référence incontestable par la presse musicale d'un rock british (et plus particulièrement de Liverpool, où l'attachement est aussi populaire que leur club de foot!), THE LA'S auront juste réussi à marquer mes souvenirs par le single "There she goes" au cours de l'année 91.
Erreur rectifiée depuis quelques années, puisque je me suis procuré le seul album studio disponible du quatuor éphémère. Pourtant non réfractaire au rock "de liverpool" (THE CORAL est pour moi un des meilleurs groupe anglais du moment!), je dois bien admettre qu'à aucun moment on imagine cet album éponyme comme un classique de pop anglaise. Disque d'un ennui continu, ne sachant quels titres crtitiquer précisément tant ils se ressemblent tous ("I can't sleep", "Liberty ship", "Feelin'", "Son of a gun", etc...), on écoute finalement d'une oreille distraite jusqu'à la fin en n'éprouvant pas le besoin de réappuyer sur la touche play!
Déçu en trés grande partie par cet album, son "aura" musicale restera pour moi un grand mystère! Un de plus ceci dit!
3/10*
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

The La'S
The La'S de The La's (CD - 2013)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit