undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles10
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
8
4 étoiles
2
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 10 décembre 2006
Je l'ai presque acheté à l'aveuglette, par réputation en fait. Il s'avère que les musiciens sont tous simplement extraordinaires. On est à des années lumières des plans classiques que ce soit de rock ou d'autres styles de musiques. La qualité d'un artiste consiste en la variété de ses influences, et Ark en est le parfait exemple. Entre le très hard-rockesque Burn The Sun, le très inspiré de flamenco Just A Little, ou la magnifique ballade Missing You, Ark a tout pour plaire. Un des albums les plus riches musicalement qu'il m'ait été donné d'écouter.
0Commentaire|7 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 août 2003
Cet album est tout simplement fabuleux. Il peut demander plusieurs écoute au néophyte de la musique progressive, mais quiconque aura un tant soit peu fourbi ses armes et ses oreilles sur du Dream Theater ou un autre groupe prog y prendra un plaisir immédiat. Les morceaux sont puissants, les breaks sont du genre à vous faire retenir votre souffle, la voix du chanteur est immense. De plus, l'album offre une très grande diversité de morceaux qui touchent toujours juste. Puissant sans être épuisant, progressif sans être expérimental et inaudible, avec une basse qui groove fretless sur les morceaux en vous prenant aux tripes et un chanteur qui est devenu ma référence...
Ce disque est tout simplement IN-DIS-PEN-SA-BLE
0Commentaire|6 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 11 janvier 2005
Le premier album éponyme d'Ark m'avait déjà marqué, mais Burn the sun a définitivement enfoncé le clou. Cet album surpasse le premier essai du groupe dans tous les domaines, tout en préservant l'identité d'un groupe qui touche à tous les genres avec génie : metal technique (Burn the sun), groovy (Torn), ballade (Missing you), flamenco-latino (Just a little, Resurrection), Björkien (l'étonnant Absolute zero, dans lequel Jorn Lande phrase à la manière de notre Islandaise préférée) ou tout simplement rock (Feed the fire).
Le véritable génie de l'album réside en effet dans l'originalité de sa musique et la polyvalence stupéfiante des 5 musiciens qui puisent dans tous les styles avec bonheur. Ce disque ne donne jamais l'impression de "déjà entendu". Le tout donne un album extraordinaire de diversité, de personnalité et de cohérence : Ark fait du Ark, ... tout simplement. Bref, un album dont je recommande chaudement l'écoute
0Commentaire|4 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 19 janvier 2003
Que dire de + qui n'ait été dit dans les autres commentaires...
Un chef d'oeuvre, c'est l'un des meilleurs albums que j'ai entendu depuis bien longtemps en hard rock, c'est album possède tout : créativité, originalité, émotions...
Tout y est!
Tous les morceaux sont que hallucinants de qualité, et le chant, phénoménal... Tous les musiciens sont bien sûr de très bons techniciens (comme beaucoup d'autres...)
mais là c'est magique... L'alchimie est parfaite. Tout en explorant et mélangeant différents styles de musique, ils ont créé un style unique, le leur.
Enfin : Mention spéciale au chanteur Jorn Lande qui
possède une voix qui vous fera surement vibrer comme moi je l'espère...
Et pour les avoir vus en live, c'est tout aussi intense!!
N'hésitez pas une seconde, écoutez-le, achetez-le! Faites quelque chose mais ne passez pas à côté!
;O)
0Commentaire|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
L annee 2001 est rêvée, pour le metal prolifique en tres grands albums, dont ce sublimissime burn the sun!! Album d' une originalité incroyable avec des musiciens fabuleux dont le désormais jorn lande, signant deux autres chefs doeuvres la même annee beyond twilight the devil s of the fame, et worlchanger en solo!! Ce groupe aurait du être l un des plus grands du monde metal lande et son ego démesure en décideront autrement!!! En tout cas l un des albums de la decennie sans aucun doute (le premier est fabuleux aussi). Mythique
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Mats Olausson
(1961 - 18/2/2015)

Toi qui a une image du metal progressif comme d'un genre combinant la lourdeur du metal et la pomposité du rock progressif, viens, approche-toi et laisse-moi t'expliquer pourquoi le second et ultime album de Ark, Burn the Sun, doit faire exception à ce "mauvais lot" si facilement empaqueté. Parce que si les quatre instrumentistes et le vocalistes qui forment le combo sont tous des terreurs dans leur domaine respectif, ce qu'on entend indéniablement, c'est pour composer de vraies chansons qu'ils se sont réunis. De vraies chansons qui retiennent le tranchant du metal et un certain goût pour l'aventurisme musical du rock progressif, le meilleur de deux mondes, en somme, sans ce qui peut rebuter, l'agression hirsute et débauchée des cuir-et-cloutés, les atermoiements instrumentaux excessifs des post-hippies. Alors, certes, l'album finit par traîner un peu en longueur avec deux titres un peu moins réussis (Noose et Feel the Fire, les deux plus frontalement metal, y a pas de hasard) mais avec des highlights tels que Heal the Waters (ce que rêverait de réussir Yngwie Malmsteen sans plus jamais y parvenir depuis son inaugural long-jeu solitaire), Resurrection (tout ce qu'on attend d'un morceau de prog metal jusque dans une mélodie très réussie s'épanouissant dans la portion acoustique), Absolute Zero (un machin qui jazze-rocke avec un Randy Coven à la basse balladeuse), Just a Little (et son bienvenu emballage flamenco), I Bleed (rien que pour la performance orientalisante de Lande) et évidemment le final Missing You, sorte de power ballad prog-metal si divinement réussie qu'on ne voit pas passer ses neuf minutes. Reste, outre de recommander ce très réussi Burn the Sun, a regretter qu'avec les disparitions de Randy Coven en 2014 et du claviériste Mats Olausson en 2015 (R.I.P.), il est fort probable que le hiatus d'Ark se prolonge indéfiniment...

1. Heal the Waters 6:38
2. Torn 3:52
3. Burn the Sun 4:35
4. Resurrection 5:33
5. Absolute Zero 5:06
6. Just a Little 4:38
7. Waking Hour 4:15
8. Noose 5:04
9. Feed the Fire 3:57
10. I Bleed 4:04
11. Missing You 9:04

Jørn Lande - Vocals
Tore Østby - Guitars
Randy Coven - Bass
Mats Olausson - Keyboards
John Macaluso - Drums
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 janvier 2003
Peu de disques m'ont autant dérouté et enthousiasmé que ce "Burn the sun". Rares sont les albums qui ont suscité chez moi autant d'émotion, de frissons, de pur plaisir auditif.
Ark s'aventure avec une parfaite maitrise instrumentale sur les terrains du hard rock, du heavy metal et du rock progressif. Tout à la fois, novateur et futuriste, "Burn the sun" ne peut laisser indifférent. Quelle claque !
Un très très grand album !
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 22 février 2007
Lorsque j'ai écouté cet album, comme tout le monde j'ai crié au génie. Car il est clair que Ark apporté un vent de fraicheur à un univers musical bien sclérosé.

Aujourd'hui, "Burn the sun" me semble pourtant un peu moins bon et pas si original que cà, même s'il n'en reste pas moins excellent.

Les musiciens (qui ont presque tous joués avec Yngwie J. Malmsteen) ont réussi, autour d'une trame Hard Rock/Heavy Metal, à fusionner plusieurs styles pour créer une musique très originale. Avec une grosse influence de Björk sur certains titres, la musique est mis en valeur par un chanteur exceptionnel.

Cinq perles sur ce très bon album (Torn - Burn the sun - Absolute zero - Just a little - Feed the fire).
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
En 2001, le guitariste Tore Ostby (ex Conception), le chanteur Jorn Lande (trop de groupes pour être cités) et le batteur John Macaluso (ex Riot, Malmsteen...) reviennent pour donner suite à l'excellent premier album sobrement intitulé "Ark", une espèce de petit vent de folie et d'inventivité soufflant sur la planète prog. Cette fois-ci, ces messieurs sont en plus accompagnés de Randy Coven à la basse et de Mats Olausson aux claviers. Pas des débutants non plus... D'ailleurs tous ces musiciens (à part Mr. Ostby) viennent de se faire éjecter de la tournée de Yngwie "je vire donc je suis" Malmsteen. L'album né de cette collaboration est "Burn the Sun", un disque qui a eu très bonne presse et un assez bon succès par chez nous il y a 8 ans de cela. Est-il réellement meilleur que l'album précédent?

Question pas si facile... mais je trancherai tout de même en répondant négativement. Certes, "Burn the Sun" est très bien produit et marque donc une vraie progression en terme de son. Le premier album sonnait d'ailleurs plus comme une démo que comme un véritable album. Ceci étant dit, ce nouveau son, beaucoup plus puissant et propre, est également beaucoup plus standard. Le groupe perd un peu de son originalité et je dois malheureusement dire qu'il en va de même pour les compos.

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. "Burn the Sun" regorge de très bons morceaux, je ne lui aurais pas mis 4 étoiles si je pensais le contraire. Seulement voilà, il est tout de même moins aventureux et délirant que l'album précédent beaucoup plus riche et surprenant. Cela ne l'empêche d'avoir ses petites particularités: une guitare flamenco sur "Just a little", un chant typé Björk sur "Absolute Zero"... il y a des morceaux plus metal avec "Noose" ou hard rock avec la chanson titre ou "Feed the Fire"... Tout cela un constitue un ensemble convaincant où le talent de chacun ressort de bien belle manière. Ark continue de nous faire voyager et de nous émouvoir (magnifique "Waking Hour" ou la très belle ballade "Missing You").

Mais comme je l'ai déjà dit, cette réussite est un peu dessous de leur premier effort qui relevait carrément du génie alors que "Burn the Sun" se contente d'être très bon. Je ne retrouve pas de titres aussi excellents que "The Hunchback of Notre Dame" ou l'incroyable "Can't Let Go" (un sommet d'émotion inégalé!). Mais il n'empêche que ce deuxième album est à posséder, les fans de metal progressif ne sauraient s'en passer, ceux de Jorn Lande, encore une fois incroyable, non plus... Mais les échos de l'époque qui le taxaient de chef-d'oeuvre m'ont toujours semblé un peu exagérés. Un disque légèrement surestimé donc, mais néanmoins indispensable.
22 commentaires|3 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 7 mai 2004
Ce disque est indéniablement dans le top 5 de mes albums favoris.
Compos superbes, son parfait que dire de plus ?
A acheter les yeux fermés.
0Commentaire|2 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Les client ont également visualisé ces articles

19,68 €
17,85 €

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)