Commentaires en ligne 


2 évaluations
5 étoiles:    (0)
4 étoiles:
 (2)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

4.0 étoiles sur 5 Le petit frère de The Last Waltz., 21 mars 2010
Par 
JEAN-CLAUDE "les années rock 60/70" (france) - Voir tous mes commentaires
(TESTEURS)    (TOP 100 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rock Of Ages-The Band In Concert (2cds) (CD)
Le Live était indispensable. Il fallait faire comme tout le monde. Il n'était pas convenable pour un groupe de ce calibre de négliger son public. Délaissant les studios, le Band a sorti ce Rock Of Ages en 1972, soit quatre ans après son premier album Music From Big Pink. Il a été enregistré durant une série de concerts fin décembre 1971 à New York. Franchement, c'est très bon. Le groupe était alors en forme malgré les problèmes de drogue et d'alcool de certains de ses ouailles. La prestation d'ensemble est excellente. Dylan, Clapton et autres Harrison ont apprécié le Band et s'en sont inspirés, ont même collaboré sur certains projets. Mieux qu'eux pour juger des performances des américano-canadiens, je ne connais pas. Reconnaissons-leur la pertinence de leur choix et collaboration, d'autant plus que c'est partagé par les critiques, le public (et par moi, sans quoi je ne chroniquerais pas la dessus). Si, sur un album studio, on pioche ses morceaux au gré des désirs, un Live, ça s'écoute de A à Z. En opérant de la sorte, vous ne louperez rien de la magie de Rock Of Ages. Juste pour l'anecdote, le Band reprend des titres lui appartenant (comme The Night They Drove Old Dixie Down dont Joan Baez a fait un hit), qu'il combine avec des reprises comme le Don't Do It des Four Tops, ce célèbre quartet américain sous label Motown (années 60). C'est plein de virtuosité, de maîtrise et de vie. Une section de cuivres a été rajoutée qui donne encore plus de gaieté et de vie à ce concert. Et dire que Robertson était mort de trac en public... Double LP, 17 titres, vous en avez pour plus d'une heure de rock, country, blues, free jazz, folk. Ce live en annonce un autre : The Last Waltz, leur concert d'adieu de 1978. Chut, je n'en dirais pas plus. Du grand art.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 PRESTATION MOLASSONNE, MAIS QUEL REPERTOIRE !, 13 mars 2009
Par 
Luc B. - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Rock Of Ages (CD)
THE BAND, baptisé d'abord The Hawks car ils accompagnaient le chanteur de rythm'n'blues Ronnie Hawkins, a officiellement vu le jour en 1965. Bob Dylan, qui vient de passer de l'acoustique à l'électrique, a besoin d'un groupe solide, de très bons musiciens. Ce sera The Band. En parallèle, ils enregistreront plusieurs albums, composés presque intégralement par le guitariste Robbie Robertson. The Band jouit d'une très bonne réputation dans le métier, ce sont de grands musiciens, de grands arrangeurs, leur album avec Dylan THE BASEMENT TAPES fut longtemps une arlésienne à laquelle on ne croyait plus.

Malgré tout, la carrière de The Band n'a pas été franchement couronnée de succès commercial. Encore moins leurs prestations scéniques, jugées frileuses et mollassonnes. Pourtant ce double album vinyle ROCK OF AGES, live officiel de groupe sorti en 1972, sera un succès au billboard. Mais les membres du groupe s'empêtrent dans des luttes internes, s'enfoncent dans la dope, et préfèrent se séparer en 1976, lors d'un dernier concert, immortalisé par les caméras de Martin Scorsese : THE LAST WALTZ.

Pour ceux qui ne connaissent pas la musique de The Band, ce CD peut être une bonne affaire, car il reprend tous leurs grands morceaux, correctement exécutés. Très proches des versions studios, les titres s'enchaînent gentiment. Autre intérêt, la présence d'une section de cuivre (issue de la musique jazz) et qui relève l'ensemble de saillies cuivrées fort bien arrangées. Le passage composé de « Stage Fruit » « The night they drove » « Across the great divide » « Wheel's on fire » « Rag mama rag » et « The weight » démontre le talent de compositeur de Robertson. « The weight » est une de mes chansons préférées, une merveille. On connaît plusieurs de ces titres, sans savoir sans doute de qui ils sont. On retrouve aussi ce son bien particulier de The Band, mélange de folk/blues, ragtime, ces pianos bastringues, et orgue de foire (long solo de claviers sur « The genétic méthod »), et arrangements vocaux subtils.

Cette réedition vaut aussi, pour le second CD, composé de 10 inédits joués pendant cette tournée, avec Bob Dylan himself, sur scène, pour quatre titres (lui qui n'avait pas fait de concerts depuis 66). Au programme le chef d'oeuvre dylanien « I shall be released », « Up on cripple creek », et l'incontournable « Like a rolling stone » (quasiment massacrée par son créateur, mais on ne le dira pas... par respect pour ce grand homme !).

Au final, un disque live dont l'intérêt « live » est très limité ! Carré, sage, sans réelle chaleur ni enthousiasme. A prendre pour un best of, pour découvrir la musique de ce groupe à part, les compositions de Robertson, pour les interventions d'oncle Bob, et parce que 80 + 45 minutes de bonne musique à 12 , ça ne court pas les rues !

A écouter aussi : The Band leur album le plus célèbre, Moondog Matinee parcequ'il est vachement bien, et The Basement Tapes parce que c'est mythique !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien
ARRAY(0xaafec978)

Ce produit

Rock Of Ages
Rock Of Ages de The Band (CD - 2001)
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit