Commentaires en ligne


22 évaluations
5 étoiles:
 (20)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:    (0)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement le meilleur album de Springsteen.
Je ne sais pas qui remercier pour avoir l'incroyable honneur d'être le premier à donner mon avis sur ce monument! Ce disque est pour moi le meilleur de Springsteen. Lorsqu'il sort en 1978, Springsteen sort de trois ans de procès pendant lesquels il n'a pas pu enregistrer. Alors le résultat est celui que vous imaginez: pas de morceau faible, des...
Publié le 10 juillet 2006 par Boawaks

versus
11 internautes sur 37 ont trouvé ce commentaire utile 
2.0 étoiles sur 5 On se calme.
Pour une oreille musicalement objective, il est difficile de comprendre le crédit et l'estime dont jouit Bruce Springsteen, honnête tâcheron du rock and roll, propulsé, à son corps défendant, j'en suis sûr, au rang d'icône. Musicalement, dans cet album comme dans les autres, il n'y a rien de renversant, à part quelques morceaux comme...
Publié le 24 juillet 2009 par shuffle master


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

22 internautes sur 24 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Tout simplement le meilleur album de Springsteen., 10 juillet 2006
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
Je ne sais pas qui remercier pour avoir l'incroyable honneur d'être le premier à donner mon avis sur ce monument! Ce disque est pour moi le meilleur de Springsteen. Lorsqu'il sort en 1978, Springsteen sort de trois ans de procès pendant lesquels il n'a pas pu enregistrer. Alors le résultat est celui que vous imaginez: pas de morceau faible, des chansons épurées à l'extrême, proches de la perfection. Laquelle est la meilleure ? 'Candy's Room' bien sûr, cette grosse voix d'amoureux givré et impatient que tous les hommes ont une fois dans leur vie et ce rythme en crescendo imparable... Oui c'est même probablement la meilleure chanson de Springsteen tout simplement. Et 'Badlands', l'attaque de l'album qui dit déjà tout, 'Promised land' le classique, 'Prove it all night', il n'y a que du bon. C'est du rock, c'est du blues, c'est du folk, c'est quoi? En fait c'est du Springsteen et du meilleur. Springsteen raconte l'histoire des petites gens, les Joe-six-pack qui vont bosser le matin à l'usine ou au bureau, qui sont amoureux, qui conduisent des voitures trop grosses pour eux, qui regardent la télé, qui votent un coup ici un coup là, qui noient leur tristesse dans quelques dollars et qui meurent vite oubliés après à peine deux ou trois étincelles dans leur vie. En fait de monument, cet album est plutôt une photo de la réalité des gens pour qui Springsteen chante, des gens comme tout le monde.

Comment peut on être si généreux ? La réponse du boss est son album suivant, The River.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 CHRONIQUE DE BILL SCHMOCK MAGAZINE BEST, 17 octobre 2011
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
CHRONIQUE DE BILL SCHMOCK MAGAZINE BEST JUILLET 1978 N° 120 Page 77
4° Album 1978 33T Réf : CBS 86061
Il y a cet écho de batterie qui débute la face avec "Badlands" et dix secondes plus tard sa voix qui lui répond et l'on comprend alors que ces deux années d'attente, entre "Born to run" et "Darkness on the edge of town", ne sont pas écoulées pour des prunes. Le disque est là avec ce son. UN SON, particulier que vous reconnaissez comme si vous le pratiquiez depuis toujours. Springsteen a le don de trouver des titres chocs qui expriment le rock directement dans ce qu'il évoque. Springmuche c'est un mec de la rue, un rôdeur du jour et de la nuit qui a rôdé ses sentiments aux rythmes de ses battements, qui ne l'aurait pas abandonnée pour toutes les gloires et les dollars du monde. Et dans les textes de ses chansons, l'espoir, la crainte, le baston, les joies, les peines, les femmes, les potes, les paris et les actions ultimes, tout cela est définitivement vrai, vivant, tout cela se met à bouger, tourner, palpiter au travers d'une émotion qui a encaissé tous les coups. L'émotion d'un type qui n'a pas peur de pleurer quand il chante, de se donner et de s'ouvrir, d'un type qui a le sens du drame, et ça ne veut pas dire une foutue sensiblerie à l'eau de rose, non, c'est pas du bidon. Que ce soit sur n'importe quel rythme, n'importe quel climat, Springbock vous reprend à part, fait en sorte de vous impliquer corps et âme dans son espace vital. Lorsque sa voix résonne, appelle, "Something in the night", sur ce piano de Roy Bittan qui claque les notes, ou lorsqu'elle appuie les mots, esseulées et désolée, a-capella sur une batterie lourde. Springsteen a un talent superbe pour les ascensions, cette tension qui monte progressivement, la voix qui accélère avec le rythme, les guitares nerveuses, "Candy's room". Cette construction magnifique qui joue sur des breaks criants d'intensité, celui de "Adam raised a cain" en plein délire de riffs cinglants et de voix hurlantes après la plus urgente des intros de guitare jamais manigancées. Je crois qu'on peut ne pas aimer la voix de Brucy, ne pas entrer dans son univers parfois un peu clos. Mais pourtant, elle sait racler, implorer et déplorer, profonde et expressive, chaude et percutante. Une voix qui bouffe les mots, évolue en étroite complicité avec les instruments dont le seul but est de signifier leur pouvoir évocateur. L'harmonica de "Promised land", les guitares flambantes de "Street of fire", insensées les sonorités des guitares sur ce disque, les plus géniales depuis dix ans, le sax de Clarence Clemmons sur "Prove it all night" et le piano qui coule partout, tout est là, tout est compris. Qu'il le veuille ou non Springsteen est un héros.
Vous avez vu cette gueule à la De Niro, le plus vrai et le plus beau. Et cela vaut toutes les lumières de la ville et toutes les étoiles du ciel, voyez-vous.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 le must, 30 décembre 2012
Par 
sc "sc" (france) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
Springsteen accouche en 78 dans la douleur et la tension d'un album qui doit succéder au succès planétaire du génial Born to run.
(Remixé et intégré dans le superbe coffret anniversaire il prend plus de sens avec tous les bonus et surtout l'histoire de ce disque géant.)
Darkness est plus sobre que Born to run, il y a moins de lyrisme, moins de production, c'est un album recentré sur l'essentiel, les textes et les musiques avec un groupe géant.
Si il faut avoir 3 disques (impossible j'ai tout) du boss il faut acheter Born, Darkness et the river.
Ensuite c'est une autre histoire mais il y aura encore du très bon mais plus de ce niveau hélas.
Mais qui peut prétendre avoir sorti 3 perles aussi intenses et intemporelles?
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un autre chef d'oeuvre !, 29 août 2009
Par 
elvisisalive "Good Old Time" (FRANCE) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
Avec Born To Run, sans doute le meilleur album du Boss. Darkness ne souffre effectivement pas de la comparaison avec son prédécesseur tant il concentre un nombre impressionnant de classiques.

Il y a bien évidemment Badlands, hymne devenu incontournable en concert, mais également Streets Of Fire, Prove Il All Night, Darkness On The Edge Of Town (le titre) et The Promised Land, qui donne une note d'espoir à ce disque marqué par une gravité permanente.

Springsteen y aborde en effet avec une grande sensibilité les maux de la société américaine et notamment les désillusions et la dure condition sociale de la working class.

Le Boss entamait donc avec cet album son dur et long combat en faveur des déshérités de l'Amérique et du reste du monde, prenant conscience de son devoir et de sa capacité à réveiller les consciences. Chapeau bas Monsieur Springsteen...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 soul brother, 15 février 2009
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
L'album est magnifique , tout le monde le dit : donc , c'est vrai ! Toutes les chansons sont des chefs - d'oeuvres et c'est assez rare pour le signaler . Je suis comme les autres , fan de springsteen depuis longtemps , un peu en peine , toutefois , de le voir à présent à la recherche de sa "magic touch" ... si vous avez un peu de mal avec le springsteen d'aujourd'hui , celui - ci , de 1978 , devrait vous ravir : vous n'allez pas en revenir ! L'album est lyrique , fort , puissant , inspiré , émouvant , fougueux et plein d'énergie . Pour moi , ce n'est pas un album "sombre" , c'est tout simplement son meilleur album ( avec Nebraska ) ... Ce n'est pas triste , c'est beau ! Faut pas confondre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


7 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le meilleur, again!, 5 février 2009
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
Ok avec les 3 commentaires précédents, cet album résume le Tout Springsteen. Du rock puissant, des "balades" prenantes, les morceaux s'enchainent avec une logique imparable, pas une once de faiblesse dans ce disque, tout est bon, juste, d'une unité rare.
Un album à la fois fort et intime, varié, inventif, un Très gand disque.
Le son est rond, puissant, mais sans agressivité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un très grand disque, 9 décembre 2012
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
C'est du très bon Bruce. sujets grave dans le texte on sent que M. Springsteen est vraiment en phase avec la société.
L'album que tout fan de bon rock doit avoir dans ses bacs.
Alors feu en avant .
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 un des meilleurs, 14 janvier 2015
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
meme si le son a passé, c'ets un album remarquable avec les tripes, éloignées du son un peu lourd et des arangement inutile qui caracétérisent les nouveaux disques.
j'aime bine la sensibiité
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le rêve américain, 24 septembre 2011
Par 
Stefy - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness On The Edge Of Town (CD)
C'est tout Bruce et ceux qui ne l'aiment sont ceux qui n'y croient pas. Ce disque est LE grand classique de Springsteen et de son E Street Band (on y reviendra). Les compos sont toutes excellentes, et Bruce est en voix comme jamais. Il y a en plus l'atypique et superbe "Candy's Room", un poil Lou Reed (rien que le titre). Le son est fantastique, production exactement ce qu'il faut. Le E Street Band peut parfois apparaitre pataud, balourd, balloche même, et grandiloquent. Pas ici, et c'est la force de ce disque: c'est indiscutablement le meilleur du E Street Band. Dans ce disque, ils sonnent comme un gang, soudés, nerveux, au taquet. Bref, indispensable.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


5.0 étoiles sur 5 Bruce Springsteen "Darkness on the Edge of Town", 26 février 2014
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Darkness on the Edge of Town (CD)
Suite à Born to Run, le Boss dédie cet album à certains de ses proches souffrants. L'ambiance est sombre, le ton est percutant et saisissant dès la pochette, les textes marquants et travaillés
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Darkness On The Edge Of Town
Darkness On The Edge Of Town de Bruce Springsteen (Album vinyle - 1985)
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit