undrgrnd Cliquez ici RLit nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

26
4,5 sur 5 étoiles
Vespertine
Format: CDModifier
Prix:7,00 €+Livraison gratuite avec Amazon Premium
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

8 sur 8 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 28 avril 2009
Björk est une enchanteresse... Que ce soit dans la dance émotive de "Debut" ou les orchestrations fondantes et lyriques de "Homogenic", la compositrice excelle toujours. Avec "Vespertine", la Björk désespérée du précédent opus laisse place à une femme qui se repose sur les rondeurs d'un nuage, dans une forêt suspendue de coton et de verre. La voix, moins excessive qu'auparavant, se rapproche du souffle, les beats électroniques, réduits à de petits craquements, se mêlent aux sons organiques d'une harpe, d'un célesta ou d'antiques boîtes à musique. D'une beauté absolue, aussi inquiétante qu'apaisante, les premiers titres tissent un soigneux cocon dans lequel l'auditeur se réchauffe avant de se retrouver en pleine nuit, dans une forêt, sous des rafales de neiges, lors de la majestueuse chanson "Pagan Poetry", la meilleure de l'album. Cependant, "Aurora" annonce le retour du soleil et l'auditeur rentre à nouveau dans son cocon pour n'en ressortir qu'à la fin du magnifique "Unison". La pochette de toute beauté témoigne parfaitement de l'onirisme de "Vespertine". L'ALBUM DE TOUS LES TEMPS.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 mars 2009
Ayant toujours pensé que Bjork était une fée, voici qu'avec Vespertine, cet être merveilleux nous propose après Le feu, la terre, l'eau... Toutes les subtilités du vent.
Vespertine possède ce froid, cette ambiance figée comme une projection d'un monde futur et obsolète recouvert de glace. Les choeurs sont présent sur pratiquement tous les morceaux tels des anges nous préparant pour un paradis profane. On pense aussi à toutes les inspirations et les courants qu'a suivit Bjork pour nous offrir sa nouvelle oeuvre. L'album de Marvin Gaye, What's going on possédait cette même féerie, cette ambiance aérienne et éthérée.
Bjork s'affranchit aussi ici avec Vespertine, des diktats commerciaux qui poussent plus ou moins les artistes à devoir mettre des morceaux voués à passer en radio, à devenir des tubes. Les chansons de cet album forment vraiment un tout.
Il s'agirait en tout cas à ce jour de son oeuvre la plus "homogénic", la plus évidentes aussi. Aussi lumineux que la neige d'un paysage polaire...
Il sera difficile par la suite pour l'artiste de se hisser aussi haut que Vespertine.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
9 sur 11 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 août 2001
Le nouvel album de Björk est une véritable petite merveille de sons, de douceur et de force mêlées, bref de vie. Björk nous aide à nous sentir vivants et exaltés même lorsque sa musique est plus douce et moins exubérante comme c'est ici le cas. Sa voix n'en reste pas moins puissante et venue de si loin qu'elle est comme un miracle de beauté sonore. Non, Björk n'est pas "folle". C'est une fontaine de vie, de joie, de bonheur, de sérénité, d'imagination, de rêves. Cet album est une magnifique consolation pour ceux qui n'ont pas eu la chance de la voir en concert et pour ceux qui l'ont vue, l'indispensable support des merveilleux souvenirs de ce moment magique et inoubliable.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 16 septembre 2005
Doux, glacé, cristallin, voluptueux, léger comme de la neige, Vespertine est un poème en soi...
L'album commence en donnant le ton (Hidden place). Fini le temps d'une électro pure et dure le temps d'un Homogenic, condensé de techno irlandaise comme le décrit elle-même Björk. Cette fois-ci elle a décidé de faire un album plus mélodieux, harmonieux et mettant à l'arrière par exemple des choeurs pour renforcer le lyrisme.
Ensuite, on revient à du Björk assez habituel avec Cocoon mais cependant très bon. "It's not up to you" qui suit figure sans doute parmi les meilleures chanson de l'album avec un refrain prenant et très beau. "Undo", passe assez inaperçu et n'est pas débordant d'originalité. Enfin, le trio de tête arrive "Pagan Poetry", "Frosti" et "Aurora" forment ensemble la pièce maîtresse de cet album. Le premier étant différent des deux autres et fait intervenir des cordes comme seul Björk sait les introduire. Frosti est plutôt une sorte de longue introduction au morceau qui suit et est exclusivement composé d'instruments à percussion rappelant le son du verre qui vibre. Aurora, sublime comme la déesse décrite dans la chanson.
Après, quatre chansons pas mal mais qui ne font pas le poids face à ce que l'on vient d'entendre, "Sun in my mouth", "An echo,a stain", "Heiloom" et "Harly of will" sont de bonne facture mais semblent banales quand on connait la carr!ère de Björk.
Enfin, terminons sur une note positive avec "Unison" ou nous soulignerons le message de paix et de tolérance.
Un album à avoir pour ceux qui aiment Björk comme pour ceux qui n'en sont pas fan.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 23 septembre 2007
... et écoutez l'émotion à l'état pur. Ecoutez le son de l'Eden. Bjork pose sa voix cristaline sur des beats lents, en ne masquant aucunement son souffle, ses repirations, ses etouffements... bref, son être tout entier. N'en déplaise aux purises de la première heure (j'apprècie moi même les précedents opus), ce disque est touché par la grâce. Il est doux, sensuel, original et vrai. Certaines chansons sont belles à en pleurer, d'autres pesantes de par la gravité qu'elles imposent, d'autres encore agréablement fluettes et souriantes... Je ne me lasse pas de passer cet album dans mon lecteur, mais je suis malheureusment obligé à chaque écoute de... fermer les yeux.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
3 sur 4 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 2 septembre 2001
Bjork revient avec son nouvel album qui nous transporte vers de nouvelles horizons qui ma foi font tres bien l'affaire. un album qui nous berce,un style totalement different de Homogenic qui ravira pour autant les fans de Bjork. la grande nouveauté, l'apparition de choeurs qui exalte la grandeur de cet abum offrant à ce dernier une profondeur de plus. si je n'ai mis que 4 etoiles c'est que je regrette que l'album bien que bon, soit toujours basé sur le même style musical et qu'il n'y apparait pas de chansons un peu plus énergique et rythmées car dans l'ensemble l'album aspire à une certaine melancolie non tacite.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 3 septembre 2013
Un album de Björk magnifique où la chanteuse s'éloigne des rythmiques appuyées et un peu techno pour aborder des rivages plus poétiques et des sentiers faits de fragrances et de sonorités naturelles.

Une sorte d'inspiration profonde qui invite à saisir et à embrasser les énergies de toutes sortes qui nous entourent.

Fort heureusement, on échappe aux mirages New Age.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 21 mars 2013
Björk ne me laisse jamais indifférent, la créativité et la recherche sont toujours présentes.
dans chaque morceau je trouve toujours un petit plaisir d'oreille...
bref vous l'aurez compris je suis fan donc je manque certainement d'objectivité!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
2 sur 3 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 25 septembre 2001
Je ne saurai trouver meilleur qualificatif pour ce petit bout de femme. Ce nouveau disque est un de ces plus beaux travaux, construit sur la longueur, lancinant, ouvert sur un monde qui n'appartient qu'a elle. Bjork est une déesse, un des artistes les plus représentatives de notre époque et ce disque est une pure merveillle (notamant le dernier morceau "Unison")
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
1 sur 2 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 11 septembre 2005
Doux, glacé, cristallin, voluptueux, léger comme de la neige, Vespertine est un poème en soi...
L'album commence en donnant le ton (Hidden place). Fini le temps d'une électro pure et dure le temps d'un Homogenic, condensé de techno irlandaise comme le décrit elle-même Björk. Cette fois-ci elle a décidé de faire un album plus mélodieux, harmonieux et mettant à l'arrière par exemple des choeurs pour renforcer le lyrisme.
Ensuite, on revient à du Björk assez habituel avec Cocoon mais cependant très bon. "It's not up to you" qui suit figure sans doute parmi les meilleures chanson de l'album avec un refrain prenant et très beau. "Undo", passe assez inaperçu et n'est pas débordant d'originalité. Enfin, le trio de tête arrive "Pagan Poetry", "Frosti" et "Aurora" forment ensemble la pièce maîtresse de cet album. Le premier étant différent des deux autres et fait intervenir des cordes comme seul Björk sait les introduire. Frosti est plutôt une sorte de longue introduction au morceau qui suit et est exclusivement composé d'instruments à percussion rappelant le son du verre qui vibre. Aurora, sublime comme la déesse décrite dans la chanson.
Après, quatre chansons pas mal mais qui ne font pas le poids face à ce que l'on vient d'entendre, "Sun in my mouth", "An echo,a stain", "Heiloom" et "Harly of will" sont de bonne facture mais semblent banales quand on connait la carr!ère de Björk.
Enfin, terminons sur une note positive avec "Unison" ou nous soulignerons le message de paix et de tolérance.
Un album à avoir pour ceux qui aiment Björk comme pour ceux qui n'en sont pas fan.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé
Homogenic
Homogenic de Björk (Album vinyle - 2009)


Post
Post de Björk (CD - 2008)