Commentaires en ligne


10 évaluations
5 étoiles:
 (8)
4 étoiles:
 (1)
3 étoiles:
 (1)
2 étoiles:    (0)
1 étoiles:    (0)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'un des films les plus tourmentés de Hitchcock...
Plus de 40 ans après, "Pas de Printemps pour Marnie" reste l'un des films les plus tourmentés de Hitchcock, voire les plus malaisants pour le spectateur, incapable tout au long des deux heures que dure "la torture" que s'inflige le Maître (dévasté par sa propre passion obsessionnelle pour Tippi Hedren, érigée comme ultime symbole...
Publié il y a 23 mois par Pokespagne

versus
1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un peu déçue
Je suis peut-être un peu déçue par ce film (en tout cas, je n'y ai peut-être pas vu toutes les subtilités de ce film qui sont décrites dans les autres critiques).
Je n'ai pas réussi à trouver sympathique le personnage de Marnie ; beaucoup plus celui de Sean Connery, prêt à tout pour libérer sa femme de son...
Publié le 23 août 2010 par S. AURORE


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 L'un des films les plus tourmentés de Hitchcock..., 28 mars 2013
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Plus de 40 ans après, "Pas de Printemps pour Marnie" reste l'un des films les plus tourmentés de Hitchcock, voire les plus malaisants pour le spectateur, incapable tout au long des deux heures que dure "la torture" que s'inflige le Maître (dévasté par sa propre passion obsessionnelle pour Tippi Hedren, érigée comme ultime symbole de toutes les blondes frigides qu'il rêve de faire jouir et n'a même pas le droit de toucher) de comprendre à quoi il assiste : un thriller psychanalytique ? (mais les jeux freudiens paraissent ici bien dérisoires...) Une "love story" romantique qui voit un prince charmant (Sean Connery, littéralement craquant d'intelligence et de sensualité brute) prêt à délivrer la femme qu'il aime de tout ce qui l'enferme ? (mais cet amour, complètement incompréhensible pour le spectateur, n'est-il pas une sorte d'ultime perversion ?) Pour peu que ce spectateur n'ait pas peur de se confronter au ridicule qui sommeille derrière les pires tragédies, il ne pourra sortir du film que complètement bouleversé.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


10 internautes sur 13 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Paroxysme en matière d'angoisse et de suspense, 10 décembre 2005
Par 
SebastoPol - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Longtemps considéré comme un Hitchcock mineur, Marnie est une oeuvre psychologique sophistiquée matinée de suspense et de romance où on ressent la prédilection quasi obsessionnelle d'Hitchcock pour les personnages perturbés (Ici Tippi Hedren en cleptomane compulsive névrosée). Sean Connery incarne un séduisant businessman déterminé à percer les secrets de Marnie.
Diane Baker compose une amante éconduite tout à fait crédible. On retrouve avec délice dans cet opus la patte inimitable de sir Alfred.
Un chef d'oeuvre !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 8 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hitchcock revu..., 8 juin 2007
Par 
Nellyes "{Traditionnal U2 fan}" (quelque part en Provence...) - Voir tous mes commentaires
(COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
A sa sortie Marnie n'a pas fait l'unanimité. Mais comme d'autres films comme Frenzy.... C'est surtout à cause des sujets un peu gênant, pour Marnie, on a accuse Hitchcock d'avoir des vues sur Tippi Hedren, Marnie a été traité de dérangeant à cause de ça et le héros frustré (Sean Connery) n'a pas pu arrangé ceci (et pourtant notre Sean !!!) Pourtant ce film contient des scènes typiquement Hitchcockiennes... il est vrai que le film traîne un peu à certains moments mais il n'en reste pas moins un grand classique et puis avec le dénouement on peut comprendre les critiques de l'époque, pourtant ce sujet a été utilisé, réutilisé et ça dans d'autres films et même dans des séries comme Melrose Place (souvenez-vous de Kimmy !!!)... Encore et toujours absolument à voir ou revoir ...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Le film le plus troublant de Maître "Hitch", 28 octobre 2011
Par 
David Waléra (Châlons-en-Champagne) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Difficile d'ajouter un commentaire après celui de Nicolas MESNIER NATURE !

Avec Tippi Hedren, Hitchcock a sans doute trouvé l'actrice qu'il recherchait depuis longtemps pour incarner son idéal féminin cinématographique : beauté blonde (évidemment !), singulière et fascinante par son impénétrable froideur masquant une vulnérabilité à fleur de peau, ainsi qu'une mystérieuse perversité...
Sean Connery, loin des facilités du rôle de James Bond, nous offre une composition ambiguë révélant son immense talent.

J'aimerais me concentrer sur une scène particulièrement réussie et emblématique : celle du vol chez Rutland. L'image est coupée en deux, comme formée de deux plans collés l'un à l'autre, alors que l'action se passe dans le même lieu. A droite, le bureau du coffre-fort avec Marnie commettant son larcin, et, à gauche, le couloir dans lequel s'affaire la femme de ménage en train de balayer le sol. La pièce qu'occupe Marnie est éclairée de face, faisant quasiment disparaître les ombres et aplatissant la perspective, tandis que le couloir s'étend depuis la caméra jusqu'au fond du plan de gauche. Ainsi, l'héroïne nous est montrée dans toute la platitude et la vacuité de sa vie psychique, sans profondeur car réduite à la compulsion de sa kleptomanie. Par contraste, la femme de ménage, accomplissant sa modeste tâche avec application et conscience professionnelle, présente une attitude honnête qui donne à sa vie toute la dimension sociale qui manque cruellement à Marnie. Néanmoins, humour typiquement hitchockien, c'est grâce à la surdité de la femme de ménage que l'héroïne peut s'enfuir sans danger, après avoir commis son acte répréhensible...

Dernière collaboration achevée de Bernard Herrmann avec Hitchcock, avant leur brouille définitive à propos du "Rideau déchiré" (Torn curtain), la bande originale de "Marnie" nous offre toute la quintessence de l'art du compositeur arrivé à l'apogée de son style romantique, par cette partition épurée jusqu'à un certain classicisme, dont la puissance expressive demeure fascinante, encore aujourd'hui.
La musique de Herrmann excelle à suivre les méandres sinueux du psychisme de l'héroïne en proie aux fantômes de son passé. Une mélancolie sourde étreint l'auditeur tout au long de la partition, qui cependant ne manque pas de moments forts et intenses (notamment, la tentative de suicide dans la piscine, ou la chasse à courre).

Herrmann a réussi plus qu'un parfait complément au film d'Hitchcock : il en révèle une dimension que l'image et la mise en scène seules maintiennent à l'arrière-plan. En effet, la caméra nous montre de façon plus ou moins distanciée les réactions étranges de l'héroïne, laquelle demeurerait pour le spectateur assez antipathique si la musique, poignante et déchirante par moments, ne venait pas mettre en lumière l'humanité blessée de cette femme, finalement digne de compassion.
Ainsi, la musique d'Herrmann constitue véritablement un élément substantiel de la mise en scène elle-même, sans lequel le grand "Hitch" n'aurait jamais pu réussir ce film magnifique, qui demeure sans doute, de tous ceux qu'il a réalisés, le plus troublant.

Joël McNeely, le grand spécialiste de Herrmann, a réenregistré la musique de ce film : une référence ! Marnie
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fascinant d'un bout à l'autre, 9 avril 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Marnie est avec Spellbound un des films les plus psychologiques d'Alfred Hitchcock. Le thème initial est d'ailleurs très similaire: Margaret Edgar, surnommée Marnie (Tippi Hedren) est une voleuse qui trouve dans ses actes (perpétrés aux dépends de ses employeurs) une échappatoire à la névrose qui la poursuit depuis l'enfance. Elle a en effet une peur panique du rouge, du blanc et de l'orage. Sa mère, une femme infirme vivant à Baltimore est la seule à connaitre la vérité concernant l'accident qui a provoqué son infirmité ainsi que la névrose de sa fille.

Pour ma part, c'est un des mes films préférés d'Hitchcock tant par le choix des acteurs et l'ambiance que par la qualité du scénario.
Comme le dit François Truffaut, Marnie fait partie des grands films malades d'Alfred Hitchcock:

"Un certain degré de cinéphilie encourage parfois à préférer dans l'oeuvre d'un metteur en scène, son "grand film malade"à son son chef-d'oeuvre"
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 4 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 film thriller psychologique, 19 février 2011
Par 
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Action un peu lente qui peut parfois dérouter mais excellente analyse psychologique des personnages qui met bien en exergue les obsessions et les phobies de Marnie, suspense, bref, du pur et du grand Hitchcock.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Hitchcock ***, 14 octobre 2010
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
avec l'arrivée de Sean Connery; Histoire bien tournée. Tolérance et sang froid 'really british' du futur James Bond, qui s'éprend d'une comptable 'bien sous tout rapport', sauf qu'elle est escroc et qu'elle voit rouge à l'approche des hommes....
Pas besoin de course effrénée pour vous glacer le sang.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Hitchcock et Marnie, 26 septembre 2009
Par 
NMN le discophage "LE DISCOPHAGE" (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 500 COMMENTATEURS)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Marnie (1964) est le 49è film d'Hitchcock, le 26è tourné aux Etats-Unis, entre Les Oiseaux et Le Rideau Déchiré. Le film fut interdit en salle aux moins de 12 ans. Question de morale peut-être ou éprouvante scène d'explication finale psychologico-horrifique des problèmes de Marnie liés à son enfance.

De par sa position dans le corpus hitchcockien, on aura compris la place de ce film : ce n'est plus Les Oiseaux et pas encore Le Rideau, autrement dit plus un chef-d'oeuvre et bientôt sur la pente descendante. Mais cela reste, comme les moins bons Hitchcock, encore du Hitchcock !

Les thèmes développés sont l'importance néfaste du passé sur le présent, la quête d'une identité, la domination et la manipulation, la sexualité, la psychologie, le chantage, le soupçon. Marnie est une kleptomane menteuse frigide à la vie psychique artificielle atteinte d'un traumatisme de la petite enfance et qui ne peut avoir de contact avec un homme que forcée. Elle tombe cependant amoureuse (Sean Connery), il éprouve les mêmes sentiments et cherche à la guérir, quitte à la manipuler à son tour, à la rendre dépendante et à exercer avec violence son pouvoir dominateur. La fin du film reste ouverte, couverte auditivement par une chanson enfantine et visuellement par un cargot.

La symbolique de l'eau est présente tout au long du film : orages, monde de la navigation (bateaux, marins), piscine, mer. La symbolique sexuelle classique aussi : les chevaux (et le nombreuses métaphores des dialogues qui y sont associées), les sacs à main (en forme de sexe féminin pour le premier sur la gare), l'arbre. La couleur rouge est le symbole du traumatisme, le jaune - souvent lié au vol et/ou à ses conséquences - apparaît aussi régulièrement (c'est la première couleur du sac à main de Marnie qu'on voit dans la courte mais superbe scène d'ouverture: la caméra suit Marnie vue de dos évoluant sur la ligne rouge de sécurité du quai de la gare).

Ma scène préférée est celle du vol chez Rutland : typiquement hitchcockienne, muette, le cinéaste joue avec le spectateur en nous faisant complice du vol (nous voulons qu'il réussisse). Le plan est coupé en deux avec d'une part, à droite, Marnie devant le coffre fort et d'autre part, à gauche, l'entrée de la femme de ménage. S'en rendant compte, Marnie enlève ses chaussures pour sortir sans être repéré mais une va glisser de sa poche et tomber bruyamment. Mais la femme de ménage ne se retourne pas; Marnie parvient à descendre l'escalier juste avant l'arrivée du gardien qui crie dans les oreilles de la femme. On apprend qu'elle est sourde ! L'humour hitchcockien....

A propos d'humour, on en a dans la description détaillée du patron de Marnie qui provoque le sourire des détectives et laisse entendre plus qu'une relation d'employeur/employée, le jeu avec le code que l'associé de Rutland n'arrive pas à mémoriser, et deux phrases dites par Sean Connery en arrivant chez lui avec Marnie : « il a un flair étonnant (en parlant de son père), s'il y a sur vous une odeur de cheval, il sera conquis! » et dans la cabine lors du voyage de noces : « le champ de bataille du mariage n'est pas la chambre à coucher mais la salle de bain »!

La seconde scène de vol chez Rutland synthétise à elle seule toutes les préoccupations du film : symbolique sexuelle et couleur jaune dans le bouton rond servant au code et les poignées - prises d'une main ferme (!) et relevées (!!) - à ouvrir les portes, tous trois jaunes; tremblements, sueurs, petits cris, ambiguïté du dialogue (« vas-y, prends-le, prends! »), ferme empoignade, résistance obstinée, symbolique de l'arme, échec final, tout concours à décrire métaphoriquement et à associer vol et viol. La même idée se retrouve dans la scène du bateau et de la vrai scène de viol (cachée) celle-là, avec un jeu subtil de plongées/contre-plongées/caméra subjective et gros plan et travelling sur le hublot-sexe féminin de la cabine.

Hitch n'est pas en reste en ce qui concerne les mouvements de caméra : vues en plongée lors des scènes-clés (le code du coffre chez Strutt, aveu du remboursement du vol sous le regard de la belle-soeur, informations sur les recherches de la mère de Marnie au téléphone, vol des clés du coffre Rutland avec montée et descente symbolique de l'escalier par exemple), plans décadrés symbolisant une perturbation ou un danger (après la vitre brisée par l'arbre dans le bureau de Rutland et après le baiser, lorsque la chaussure tombe au moment du vol chez Rutland), travellings avant arrivant sur Strutt lors de la réception (on aura le même mouvement de caméra dans la même situation dans Les Enchaînés avec la clé dans la main de I. Bergman), caméra subjective très réussie pendant la folle échappée du cheval (on est sur le cheval).

Hitch apparaît à 4'40 : il sort sur la gauche d'une chambre d'hôtel, regarde Marnie partant au fond du couloir puis tourne sa tête vers nous !

Après ce film, beaucoup de choses vont changer pour Hitchcock : décès de plusieurs de ses fidèles collaborateurs, dernière collaboration avec son compositeur fétiche, B. Hermann, qui réalise une très belle musique romantique. Après plus rien ne sera pareil.

NB : attention au format du film ! : les éditions européennes proposent toutes à ma connaissance une version 4/3 du film alors qu'il a été tourné en 1:85, ce qui est parfaitement scandaleux ! Voyez donc du côté de l'Amérique du Nord mais attention à la zone !
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 2 a trouvé ce commentaire utile :
3.0 étoiles sur 5 Un peu déçue, 23 août 2010
Par 
S. AURORE (France) - Voir tous mes commentaires
(TOP 1000 COMMENTATEURS)    (VRAI NOM)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
Je suis peut-être un peu déçue par ce film (en tout cas, je n'y ai peut-être pas vu toutes les subtilités de ce film qui sont décrites dans les autres critiques).
Je n'ai pas réussi à trouver sympathique le personnage de Marnie ; beaucoup plus celui de Sean Connery, prêt à tout pour libérer sa femme de son passé.
Le sujet a du choquer à l'époque ; aujourd'hui, beaucoup moins, il a été mis en scène très souvent.
Reste l'atmosphère un peu particulière du film, les décors un peu rétro qui donnent malgré tout beaucoup de charme à ce film.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Aucun internaute (sur 1) n'a trouvé ce commentaire utile :
5.0 étoiles sur 5 pas de printemps pour marnie, 2 décembre 2011
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Pas de printemps pour Marnie (DVD)
plus connue sous le titre de pas de printemps pour marnie, ce film est un des meilleur de Mr hitchcock. petite frayeur à la réception sur la langue mais au final il est bien en français
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Pas de printemps pour Marnie
Pas de printemps pour Marnie de Alfred Hitchcock (DVD - 2001)
EUR 9,19
En stock
Ajouter au panier Ajouter à votre liste d'envies
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit