undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici B01CP0MXG6 Cliquez ici Acheter Fire Cliquez ici cliquez_ici Jeux Vidéo soldes montres soldes bijoux

Commentaires client

4,0 sur 5 étoiles1
4,0 sur 5 étoiles
5 étoiles
0
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:19,90 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

Ce disque est l'un des disques qui permet le mieux de comprendre l'évolution de son jeu dans BACH entre ses deux versions des suites pour violoncelle de 1979 et 1992.

Ici, Anner Bylsma joue (et transpose) la 3eme partita pour violon BWV 1006, la seconde sonate pour violon seul BWV 1003 et la partita pour flûte BWV 1013.

La seconde sonate qui conclut ce disque est vraiment réussie de bout en bout. Elle est ferme, vive, bondissante, empreinte d'évidence et de radicalité, comme si le violoncelle piccolo était aussi adapté que le violon à ces oeuvres pour violon.

Le sommet de ce disque est indubitablement cette transposition de la partita pour flute qui est splendide mais aussi essentielle à la compréhension de sa seconde version des suites pour violoncelle de BACH enregistrée quelques années plus tard. On retrouve les mêmes récitatifs, les mêmes fulgurances, les mêmes passages de recueillement... C'est tout juste beau et grandiose.

On repense à l'émotion d'un disque fondateur des années 70 sur lequel tour à tour Leonhardt au clavecin, Sigiswald Kuijken au violon, Brueggen à la flute à bec, Bylsma au violoncelle avait joué un mouvement de cette partita avant d'en jouer un tous ensemble en forme de profession de foi du mouvement baroque que personne n'arrêtera...

Je pense (ce qui ne signifie pas que ce soit la vérité) que cette partita marque un tournant dans la facon de jouer le violoncelle de BACH en ce qu'elle contient tous les ingrédients qui forment la base de la seconde version de Bylsma et de beaucoup d'autres par la suite. Rien que pour cette partita, ce disque est hautement recommandable voire indispensable pour les fans (nombreux) du BACH de Bylsma.

Ma seule réserve concerne la 3eme partita pour violon introductive, notamment dans les mouvements lents, où on ressent un léger manque de direction dans le jeu comme si Anner Bylsma était toujours en train de chercher sa voie pendant l'enregistrement. Un détail au vu des autres réussites de cet album.
22 commentaires|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus