Commentaires en ligne


30 évaluations
5 étoiles:
 (7)
4 étoiles:
 (9)
3 étoiles:
 (9)
2 étoiles:
 (1)
1 étoiles:
 (4)
 
 
 
 
 
Moyenne des commentaires client
Partagez votre opinion avec les autres clients
Créer votre propre commentaire
 
 

Le commentaire favorable le plus utile
Le commentaire critique le plus utile


37 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un travail d'adaptation trop sous estimé!
Cette adaptation du seigneur des anneaux est selon moi beaucoup trop dénigrée depuis la sortie de la trilogie de Jackson...
Il faut admettre que ce premier film de Ralph Balshki reflète beaucoup mieux l'ambiance douce-amer des livres de Tolkien. Les couleurs rouges-noires, la musique (très envoutantes), et surtout: LES VOIX du doublage qui...
Publié le 28 mars 2003 par mikadeparis

versus
18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 coup d'essai!
Bakshi décide d'adapter l'inadaptable via un film d'animation. En 1978, point d'effets numériques. Les effets spéciaux commencent à être assités par ordinateur mais il est plus aisé de faire voler des vaisseaux spatiaux que de créer visuellement l'univers de tolkien. Bakshi va donc utiliser le rotoscope (prises de vues...
Publié le 6 janvier 2003 par ERIC


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

37 internautes sur 41 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Un travail d'adaptation trop sous estimé!, 28 mars 2003
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Cette adaptation du seigneur des anneaux est selon moi beaucoup trop dénigrée depuis la sortie de la trilogie de Jackson...
Il faut admettre que ce premier film de Ralph Balshki reflète beaucoup mieux l'ambiance douce-amer des livres de Tolkien. Les couleurs rouges-noires, la musique (très envoutantes), et surtout: LES VOIX du doublage qui sont quand même nettement plus profonde et en adéquation avec les personnages comparé au doublage francais des dernieres adaptations tellement plébicitées...
Certes ce film ne se laisse pas lire facilement (a cause de son découpage, et du fait qu'il soit incomplet) mais son traitement esthétique unique en fait une oeuvre tout a fait séduisante et envoutante, tel que l'aurait souhaité Tolkien. De ce fait l'ensembles des personnages est plus crédible de même que les scène d'actions mi-réel/mi-magique sont plus attirantes que les scène récentes qui m'ont fait glousser de rire (aragorn terrassant puis défenestrant sans la moindre dificulté 7 NAZGULS a lui tout seul!!!!!) ou les pouvoirs magiques des 2 magiciens réduits à très peu de choses... c'est tout de même navrant! Ou Legolas réduit dans son rôle d'assassin sanguinaire quasi-muet et sans réel poésie, ni sentiments! Cela ne ressemble en peu de chose au traitement de Ralph Balshki sur ce point et encore moins a celui de Tolkien!!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


18 internautes sur 20 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 coup d'essai!, 6 janvier 2003
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Bakshi décide d'adapter l'inadaptable via un film d'animation. En 1978, point d'effets numériques. Les effets spéciaux commencent à être assités par ordinateur mais il est plus aisé de faire voler des vaisseaux spatiaux que de créer visuellement l'univers de tolkien. Bakshi va donc utiliser le rotoscope (prises de vues d'acteurs retraitées par des graphistes) qui est, en quelque sorte l'ancêtre de l'image numérique. En associant cette technique à une animation + traditionelle, il livre un film intéressant à plus d'un point. Son découpage couvre le 1er tome et la moitié du second en incluant les scènes clés et celles comptant parmi les plus spectaculaires. Il faut reconnaitre que ce découpage n'est pas si éloigné de l'adaptation magnifique de Peter Jackson. Bakshi fut longtemps décrié et critiqué pour cette adaptation. Mais il faut lui reconnaitre ses qualités certaines, un certain sens esthétique et parfois, sur certaines scènes, plus de lisibilité que les mêmes scènes décrites par Jackson. Le problème de compréhension de l'ensemble reste posé. En effet son métrage est trop court pour en assurer la lisibilité en faveur des néophytes. Mais, par exemple, son Ballrog est peut être plus terrifiant que celui de Jackson. Un film à revoir comme un brouillon de qualité des 3 films de Jackson. A voir et revoir!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


16 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 A remettre en bonne place, 27 décembre 2002
Par 
MR (St Cyr sur Menthon France) - Voir tous mes commentaires
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Evidemment, ce "Seigneur des anneaux" là, vient de prendre un terrible coup de vieux après la tempête Peter Jackson... Mais il n'est pas inutile de placer ce petit chef d'oeuvre d'animation en bonne place dans sa DVDthèque : la fluidité de l'animation reste exceptionnelle et le graphisme sent bon le fait-main (nous sommes loin du quasi tout numérique et sans âme d'aujourd'hui!).
Seule ombre au tableau, cette oeuvre reste inachevée puisqu'elle n'atteint malheureusement pas la fin du 2ème tome de Tolkien malgré une longueur inhabituelle pour un film d'animation.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Le Maître étalon, 22 juin 2014
Par 
Tornado (Provence Côte d'Azur) - Voir tous mes commentaires
(TOP 50 COMMENTATEURS)    (COMMENTATEUR DU HALL DHONNEUR)   
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Depuis 1957, le réalisateur Ralph Bakshi rêvait de réaliser une adaptation du Seigneur des Anneaux sous la forme d'un dessin-animé.
D'abord frustré de ne pas réussir à en obtenir les droits, il se mit à la tâche afin d'imaginer sa propre mythologie inspirée de l'univers de Tolkien. Ce projet aboutit en 1977 avec la réalisation des Sorciers de la Guerre, un étonnant film d'animation psychédélique à mi-chemin entre les histoires de la "Terre du Milieu" (la terre du "Seigneur des Anneaux") et des anthologies de l'époque que l'on pouvait trouver dans des magazines comme le mythique Métal Hurlant.
A peine un an plus tard, Bakshi apprenait que le studio United Artists avait entamé la production d'une adaptation du chef d'œuvre de Tolkien...

D'abord destiné à John Boorman, le projet échoua finalement à Ralph Bakshi, qui réussit à convaincre le producteur Saul Zaentz de lui en laisser la direction. Et alors que Boorman avait imaginé un seul film condensant toute l'intrigue des trois livres originaux ("La Communauté de l'Anneau", "Les Deux Tours" et "Le Retour du Roi"), Bakshi proposa d'emblée l'idée d'un film en trois parties.
Finalement, United Artists négocia deux films au lieu de trois, chacun adaptant un livre et demi (le premier bénéficiant tout de même une durée de 132 minutes)...

La suite est désormais connue. Le film soufra au final d'un manque de moyens (pourtant considérables) et de choix artistiques parfois étranges.
Comme il l'avait déjà fait pour "Les Sorciers de la Guerre", son film précédent, Bakshi abusa du mélange entre les superbes décors peints comme des tableaux, les personnages principaux aux allures de cartoon et les figurants animés grâce au procédé de la rotoscopie (des acteurs filmés en prises de vue réelles, puis recouverts par le dessin). Si ce dernier parti-pris technique n'était pas nouveau (Walt Disney l'ayant utilisé depuis 1937 !), on ne peut pas dire qu'il ait été pratiqué, dans le cinéma de Ralph Bakshi, avec subtilité et harmonie. Ainsi, lors de la grande "Bataille du Gouffre de Helm", à la fin du film, peut-on voir les personnages de cartoon se télescoper avec des acteurs en chair et en os, à peine "maquillés" par quelques filtres sombres et autres légères brumes colorées ! Pour un résultat esthétique somme-toute très particulier...
Le résultat ne plut pas à la critique qui descendit le film en flèche. Et malgré le succès commercial de ce premier film, le studio refusa d'en produire la suite...

Et pourtant, cette première adaptation de l'œuvre de Tolkien au cinéma regorge de qualités !
Le scénario est parfois confus, mais la mise en scène épouse brillamment les aspérités de la "Terre du Milieu". Bakshi trouve immédiatement la "voix" de ses personnages et les anime dans une série de scènes qui s'abreuvent directement dans les lignes des deux premiers livres.
Dès l'introduction, tandis que défile la magnifique bande-son épique composée par Leonard Rosenman, l'univers de Tolkien s'impose à notre esprit, alors qu'il ne s'agit que de simples animations en (fausses) ombres chinoises !
Fidèle à sa volonté de réaliser des films d'animation pour adultes, puisqu'il fut le premier, en réalisant le cultissime Fritz the Cat, à utiliser la technique de l'animation à destination des grandes personnes, Bakshi nous offre une interprétation à la fois très fidèle de la "Terre du Milieu", et aussi épique que celle d'un film en prises de vues réelles.
Alors qu'à l'époque l'univers de l'Heroic fantasy est purement et simplement absent du grand écran, cette première adaptation du "Seigneur des Anneaux" se révèle comme le mètre-étalon de toutes les productions futures dans ce domaine au départ réservé aux livres ou aux jeux de rôle.

Bien des années plus tard, Peter Jackson s'inspirera clairement des partis-pris narratifs du film de Bakshi, apportant dans sa propre et définitive version (Le Seigneur des Anneaux - Intégrale) peu ou prou les mêmes modifications et les mêmes changements de script par rapport aux livres de Tolkien.
Quatre ans plus tard, Bakshi délaissera l'univers de Tolkien mais tentera une ultime plongée dans l'Heroic fantasy en compagnie de Frank Frazetta en réalisant Tygra, la glace et le feu.
En 1977, Jules Bass réalisait une adaptation de Bilbo le Hobbit pour le petit écran. Trois ans plus tard, en 1980, le même Jules Bass réalisait Le Retour du Roi], laissant le public perplexe à l'idée qu'il s'agissait de la suite du "Seigneur des Anneaux" de Ralph Bakshi. Ce n'était hélas pas le cas et ainsi, ce premier grand film d'Heroic fantasy adapté de l'univers de Tolkien demeura un film inachevé...
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


8 internautes sur 9 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Le film d'animation qui inspira Peter Jackson, 15 août 2010
Par 
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Voici donc le film qui aura été le point de départ de l'intérêt porté par Peter Jackson à l'œuvre de Tolkien. Bien des années plus tard, il le portera lui-même à l'écran, avec des acteurs réels ce coup-ci. Mais ça, on connaît.

Je me souviens avoir vu au cinéma cette adaptation de Ralph Bakshi lors de sa sortie en salles (1980 en France), et d'en avoir moi aussi été marqué à tout jamais. La maturité du ton, la violence sanglante de certaines séquences, l'angoisse ressentie face aux cavaliers noirs... quand on s'attend à voir un ersatz de Disney, ça fait un choc!

Tourné avec la technique du "rotoscope", l'ancêtre de la motion capture, Ralph Bakshi délivre avec son Seigneur Des Anneaux une animation bluffante pour l'époque, au point qu'il conservera cette technique pour ses métrages ultérieurs (notamment Tigra, La Glace Et Le Feu).
Le film parvient ainsi à acquérir une crédibilité assez surprenante et peut se permettre de longues scènes épiques de batailles avec une multitude de combattants en présence, rendant ainsi un bel hommage à l'œuvre originelle.

Il fut cependant assez mal accueilli par la presse de l'époque. Il est vrai que le défaut le plus flagrant de cette version est de vouloir condenser pratiquement les deux premiers livres de Tolkien sur deux heures de film! Autant dire que la richesse du monde en prend un coup, ainsi que la bonne compréhension de l'histoire globale, si on ne la connaît pas un tant soit peu auparavant!
On pourra également reprocher à Bakshi d'avoir à peine retravaillé certains plans, où on peut voir sans mal les acteurs de chair et d'os, ce qui est bien sûr involontaire et maladroit (contrairement au traitement des chevaliers noirs, qui, pour le coup, font bien flipper).

Bien sûr, ça a vieilli, mais ça reste vraiment intéressant à regarder, notamment pour le respect évident de l'esprit du Seigneur Des Anneaux.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Vite!!! Une suite!?!, 16 février 2010
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Même si ce film date un peu, nous retrouvons avec beaucoup de plaisir les aventures de la communauté de l'anneau dans une version que les jeunes enfants peuvent apprécier! Dommage que toute la trilogie de Tolkien ne soit pas retracée ici!
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


1 internaute sur 1 a trouvé ce commentaire utile :
4.0 étoiles sur 5 Une premiere adaptation au parti pri intéréssant!, 6 mai 2013
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] (DVD)
Premiere adaptation du pavé de Tolkien réaliser par Ralph Bakchi qui malgrès ces faiblesses se montre très intéréssante.
Les points négatifs :
- la durée du métrage qui occulte beaucoup de passages+la non fin (qui est dut je crois au non financement de sa suite et fin),
- j'ai beaucouop de mal avec la rotoscopie (qui fonctionne mieux sur Tygra),
- le design assez pauvre des Orcs (sur le Goufre de Helm ils portent des masques de singes!!!),
- sur la bataille du Goufre on à l'impression qu'il ny a que 20 Orcs lors de l'assaut à l'intérieur de la forteresse,
- certains fonds sont trop fixe, se sont juste des dessins ou l'on a appliquer les perso.
Les points positifs :
- une intro vraiment classe, toute en simplicité ombres sur fond rouge,
- les Nazguls oldschool mais qui sont bien effrayant,
- les musiques fontionnant bien,
- une animation fluide et agréable,
- Gollum est intéréssant dans sa gestuelle (différente des films de Jackson),
Bon et le simple fait que Bakchi se soit attaquer au monument de la Fantazy avec les moyen du bord force la sympatie.
Bref un très bon dessin animé à l'ancienne qui meme si je preferes Tygra se doit d'etre vu par tout amateur d'Héroic Fantazy.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


12 internautes sur 14 ont trouvé ce commentaire utile 
3.0 étoiles sur 5 Comment faire tenir une telle saga en 2 heures ?, 16 novembre 2001
Par Un client
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] [VHS] (Cassette vidéo)
C’est simple, ce dessin animé ne conte que le 1er livre et la moitié du second de façon simplifiée.
Le second épisode n’a jamais vu le jour.
Le départ de Frodon est amaigri, Tom Bombadil a disparu, l’étape à Bree est raccourcie…
La technique d’animation est intéressante par son mélange de prises de vue avec acteurs réels et dessins animés classiques.
C’est à réserver aux collectionneurs et aux fanatiques. Les puristes de Tolkien seront déçus, mais que peuvent ils attendre d’un film ?
Nous le saurons peut être dans quelques semaines
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile 
4.0 étoiles sur 5 Un dessin animé original, 24 janvier 2002
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] [VHS] (Cassette vidéo)
J'ai revu avec plaisir ce dessin animé que j'avais été voir en salle, à sa sortie en 1978. Je n'ai pas été déçue. Certaines scènes du film de Peter Jackson ressemblent terriblement à celles du dessin animé. A se demander si Jackson a revu le dessin animé avant de faire son film... ?
Les images qui mélangent des prises de vues réelles et des dessins ajoutent au côté fantastique et magique du dessin animé. Ce n'est pas un Walt Disney "léché", mais une oeuvre pleine d'originalité et de créativité.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


2 internautes sur 2 ont trouvé ce commentaire utile 
5.0 étoiles sur 5 Fan de Tolkien, 3 avril 2013
Achat vérifié(De quoi s'agit-il ?)
Ce commentaire fait référence à cette édition : Le Seigneur des anneaux [Édition Deluxe Remastérisée] (DVD)
Un dessin animé vraiment différent de ce que l'on peut voir. Un dessin animé film, étrange, authentique, les personnages bien fait. Dommage qu'il n'y ait que le premier volume de fait.
Aidez d'autres clients à trouver les commentaires les plus utiles 
Avez-vous trouvé ce commentaire utile ? Oui Non


‹ Précédent | 1 2 3 | Suivant ›
Du plus utile au moins utile | Du plus récent au plus ancien

Ce produit

Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] [VHS]
Le Seigneur des Anneaux [Dessin animé de 1978] [VHS] de Ralph Bakshi (Cassette vidéo - 2001)
D'occasion et Neuf à partir de : EUR 7,77
Ajouter à votre liste d'envies Voir les options d'achat
Rechercher uniquement parmi les commentaires portant sur ce produit