undrgrnd Cliquez ici Livres Fête des Mères nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos cliquez_ici Cliquez ici Acheter Fire Acheter Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Fête des Mères

Commentaires client

4,8 sur 5 étoiles5
4,8 sur 5 étoiles
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
Format: CD|Modifier
Prix:9,99 €+ Livraison gratuite avec Amazon Premium

Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article
Partagez votre opinion avec les autres clients

Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

le 2 mai 2002
Ré majeur est la tonalité brillante pour le violon. Les concertos de Brahms et Stravinski sont dans cette lumière. Hilary Hahn, par son approche très particulière du son, nous dévoile une brillance sans défaut. Sa technique est parfaite.
L'intonnation est grave, peut-être un peu de trop. Les deux concertos invitent, par leur écriture, à un peu de risque tenant l'auditeur en émoi et suspense. Cela manque quelque peu. La jeune violoniste recherche davantage à séduire par le son magnifique qu'elle tire de son Vuillaume. Mais cela est toujours bon à prendre et ce CD reste très beau, chacun doit l'avoir.
0Commentaire|13 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 10 avril 2007
Ce disque ne vaut que pour la seule performance, en tout point admirable, de Hahn. son jeu est admirablement fluide, vif, clair. Les tempos sont lents mais magnifiquement soutenus dans Brahms et l'intensité est constamment perceptible. L'Allegro ma non troppo initial est à tout point de vue une réussite : phrasé, profondeur du jeu, humilité, nuances dynamiques, déduction des tempos, virtuosité et précision infaillible de l'archet. Rien n'est laissé au hasard et tout est parfaitement à sa place. L'Adagio n'est pas moins réussi mais le hautbois qui dialogue avec Hahn n'est pas des plus enthosiasmants. Mais quelle sensualité, quelle beauté et quelle émotion dans le jeu de la soliste. Quant au finale, très enlevé, il nous montre l'artiste dans sa veine la plus combattive : attaques franches, métrique infaillible, virtuosité immaculée dans les redoutables enchaînements de trilles (: rien que cela !!! :-) ). Dommage que l'orchestre soit aussi neutre. Dans Stravinsky, le jeu de la violoniste est toujours aussi enthousiasmant (quelles intensité et subtilité!) mais l'orchestre reste distant et (curieusement) trop fort. A découvrir pour Hahn!!!
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
Le visage d'Hilary Hahn évoque celui d'une Madone de Filippo Lippi...Elle prend corps, chair et esprit dans ses vidéos où on peut l'écouter. et la voir jouer..L'allégresse pétrie de sensibilité du 3ème mouvement du concerto pour violon de Brahms s'épanouit en un bouquet floral de couleurs printanières tenant du pastel et de la teinte renforcée...Elle saisit les envolées, traverse élégamment les obstacles et termine en fines nuances...Tout cet Art se retrouve dans cet enregistrement...
0Commentaire|Une personne a trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 25 janvier 2002
Dans cet enregistrement H.H. nous offre une nouvelle version du concerto de Brahms. Pas une X ième version, mais du nouveau... Un son incroyable (ah! ce Vuillaume !!), une virtuosité au service d'une interprétation réfléchie et enthousiasmante...
Quant à Stravinski, c'est une redécouverte de l'oeuvre, beaucoup moins martiale que des versions antérieures ...
Avec cet enregistrement... une étoile est définitivement née.
0Commentaire|14 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus
le 14 avril 2002
Du haut de ses vingt-deux printemps, Hilary Hahn nous offre une nouvelle preuve de sa maturité. Son interprétation du concerto de Brahms fera date pour une aussi jeune interprète. Elle tire de son "Vuillaume" des sonorités fabuleuses, avec une technique étincelante. Le concerto de Stravinsky n'est pas moins bien servi; plus rarement interprété et enregistré, il s'agit d'ores et déjà d'une version de référence. Quant à Hilary Hahn, on a pas fini d'entendre parler d'elle : une étoile du violon est née.
0Commentaire|9 personnes ont trouvé cela utile. Ce commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonSignaler un abus

Liens Sponsorisés

  (De quoi s'agit-il?)