undrgrnd Cliquez ici NEWNEEEW nav-sa-clothing-shoes Cloud Drive Photos FIFA16 cliquez_ici Rentrée scolaire Shop Fire HD 6 Shop Kindle Paperwhite cliquez_ici Jeux Vidéo Bijoux Montres Montres

Commentaires client

10
4,3 sur 5 étoiles
5 étoiles
6
4 étoiles
3
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
1
Votre évaluation :(Effacer)Evaluez cet article


Un problème s'est produit lors du filtrage des commentaires. Veuillez réessayer ultérieurement.

27 sur 33 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 30 mars 2004
Des musiques initialement composées pour le clavecin, le piano révèle les lignes mélodiques, bien mieux que ne le fait son ancêtre. Ce parti en vertu duquel Edwin Fisher et Glenn Gould ont défendu la musique pour clavier de Bach est aussi, celui par lequel ces deux géants sont entrés dans l'Histoire. Aujourd'hui, dans le sillage de ses aînés, voici qu'Alexandre Tharaud nous offre, à son tour, une interprétation lumineuse de deux suites de pièces pour clavecin de Rameau, datées 1728.
Le choix de Rameau, Alexandre Tharaud le justifie comme étant un retour aux sources de la musique française des XIXe et XXe, celle de Chabrier et de Poulenc, pour laquelle le jeune pianiste se forge le rôle du chantre au clavier. (A l'occasion de la sortie de son Intégrale Ravel en 2003, Tharaud dira aussi, qu'après Rameau, revenir sur le compositeur du Tombeau de Couperin répond à une logique tout à fait prévisible.) Certes, il est permis de contester l'explication de ce vagabondage dans le temps, ou de ne pas y adhérer avec la même conviction, mais qu'importe !
Avec un doigté implacable et une technique sans faille, Tharaud jongle avec les trilles, caractéristiques des compositions pour le clavecin. Le jeune pianiste les reproduit avec une précision quasi-robotique et un naturel tels, qu'à l'écoute, on en vient à oublier la prouesse virtuose que ces ornements exigent, quand ils sont exécutés sur le clavier d'un piano. Mais si certains pianistes de la nouvelle génération ne sont que virtuoses, Tharaud, lui, est loin d'être une machine à jouer. Au gré de la déferlante de ces pièces au charme juteux, il insuffle tour à tour la rêverie (Allemande) et la légèreté (les Trois Mains, la Triomphante), la tristesse (L'Indifférente) et l'humour (la Poule), sans jamais trop en faire. Avec une humilité inébranlable et une minutie rigoureuse, Tharaud rend à l'Art d'interpréter ses lettres de noblesse - ce CD n'en est qu'une preuve de plus. L'interprète s'efface derrière les images que suggère son jeu, si bien que la musique respire, gagne en relief, qu'il s'en dégage une dimension presque visuelle, et qu'ainsi, son Rameau jouit d'une âme.
Pour comble de bonheur, le CD se termine par "Hommage à Rameau" de Debussy. Le contraste est surprenant car seul le thème de ce final justifie son unité avec l'ensemble. De cette Image méditative, Tharaud donne une interprétation visionnaire et si vaporeuse, qu'elle semble destinée à préparer au silence qui suit. Le choix de ce complément de programme est à la fois judicieux et sublime.
Dans la foulée d'un répertoire qui semble tout tracé, quand donc aurons-nous la chance de voir paraître sur CD la transcription pour piano, par le même Alexandre Tharaud, de l'Apprenti Sorcier de Dukas, entendue en concert au Liban, il y a cinq ans déjà ?...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
6 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 janvier 2011
ce disque de Alexandre Tharaud est une merveille. A écouter, ré-ecouter, re-re-ecouter, on ne s'en lasse pas. Rameau comme Tharaud sont géniaux. Quelles inventions mélodiques et rythmiques, quelle légèreté, quelle sensibilité, quel doigté !!! tout concourt à l''émerveillement!!
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
20 sur 25 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 22 août 2002
Des puristes trouveront cette interprétation trop... interprétée. D'autres trouveront une modernité étonnante dans ces suites, j'y ai presque senti du jazz. Bien sûr l'exécution est parfaite, mais j'y ai surtout trouvé un grand plaisir d'écoute. Et de ré-écoute. Vraiment enthousiasmant.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
4 sur 5 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
Alexandre Tharaud, petit fils de Marcelle Meyer, mais nous sommes passés des années 50 ( joie solaire sans beaucoup d'états d'ame )aux années 2000 plus intellectualisées: introversion de la somptueuse sarabande de la suite en la mais sans le sublime legato qu'y mettait Marcelle Meyer, Glenn Gould étant passé par là; rebonds rythmiques très travaillés et bonheur des parties rapides proches du jazz mais les sarabandes multicolores de Marcele Meyer restent inoubliables!
Que le piano sied également à cette belle musique, ne serait ce pas là la plus belle information ?
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 25 mars 2015
Une nouvelle édition identique en tous points à ce disque vient de sortir chez HM sous le titre "nouvelles suites" (ref Amazon B00K2GSRNY) pour seulement 7,99€ avec en prime le catalogue HM. Donc, pour environ 13€ de moins vous avez exactement la même chose plus du blabla décoré de photos très flatteuses. Donc si vous voulez Rameau par Tharaud, précipitez vous sur l'autre. Et bravo à Harmonia Mundi pour cet exercice exemplaire de déontologie et aussi à M. Tharaud qui en est le complice
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
5 sur 7 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 10 mai 2011
Ce disque m'a été offert au sein du coffret "Tharaud Baroque". Ne connaissant pas A. Tharaud, quand j'ai reçu ce disque et vu la liste des oeuvres, je me suis dit "aïe du clavecin". Mais non, elles sont jouées au piano. C'est un beau disque et A. Tharaud défend une lecture tout à fait convaincante de ces oeuvres sur un piano moderne. Il en donne une lecture très agréable à entendre. Mais j'avais l'impression de passer à côté de quelque chose, les oeuvres semblant un peu pauvres sur un piano moderne, malgré la qualité du jeu de M. Tharaud. Alors, surmontant mes prévenances contre le clavecin, j'ai acheté le disque de Skip Sempé (La Pantomime) dont la sélection recouvre celle-ci en plusieurs points. Et le fait est que sur les oeuvres rapides, mes préférées, comme La Triomphante, le clavecin s'impose comme une évidence. En fin de compte, j'écoute désormais ces oeuvres dans la version de M. Sempé - bien que je ne l'aurais jamais achetée sans être passé auparavant par le disque de M. Tharaud ! Dans les pièces plutôt lentes que brillantes, alors le piano d'A. Tharaud s'impose largement devant le clavecin de M. Sempé. Mais je préfère les brillantes.

Un point pour finir: l'Hommage à Rameau de Debussy est tout simplement magnifique dans l'interprétation qu'en donne A. Tharaud. Un vrai bijou.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
le 4 avril 2014
Tharaud imprime sa personnalité et sa musicalité dans tous les répertoires. Bach, Rameau, Tharaud: une rencontre au sommet et qui vous transportera.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
Belle interprétation et modernité dans le jeu : Limpidité du discours musical qui rend Rameau plus proche de nous
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 1 octobre 2010
Très court: beaucoup d'émotions. Etonnant. Plus on l'écoute plus on en redemande. Bach n'est pas loin. C'est vrai qu'ils étaient contemporains...
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
0 sur 1 personnes ont trouvé le commentaire suivant utile
le 14 mars 2013
interprétation magnifique, c'est un disque que je conseille vivement à tous ceux qui aiment Rameau et que j'ai déjà écouté plusieurs fois.
0CommentaireCe commentaire vous a-t-il été utile ?OuiNonEnvoi de commentaires en cours...
Merci de votre commentaire.
Malheureusement, nous n'avons pas réussi à enregistrer votre vote. Veuillez réessayer
Signaler un abus
     
 
Les clients ayant consulté cet article ont également regardé

Baroque (Coffret 3 CD)
Baroque (Coffret 3 CD) de Jean-Sébastien Bach (CD - 2013)

Rameau : Nouvelles Suites
Rameau : Nouvelles Suites de Jean-Philippe Rameau (CD - 2014)